Voyage aux sources du Nil, Volumes 7-8

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 128 - Paul (i) cite un haras de dix mille jumens les chevaux arabes , parce qu'ils sont taillés d'une manière toute différente. Mais si la beauté, la régularité parfaite des formes, la grandeur, la force, l'agilité, la souplesse des mouvemens, la facilité de supporter la fatigue, la docilité et l'attachement à son maître , attachement bien plus marqué que dans tout autre animal, doivent constituer le ménte d'un cheval, le nubien est sans comparaison celui qui l'emporte sur tous les autres...
Pagina 34 - ... dans l'homme , est appelé le tendon d'Achille. C'est là le moment difficile , car il faut qu'aussitôt le cavalier revienne en arrière pour reprendre son compagnon , qui s'élance sur la croupe de son cheval.
Pagina 178 - Elle ajouta seulement qu'elle croyoit qu'il passeroit bientôt à Chiggre , un parti d'Ababdés. Dès qu'elle vit que je me levois pour m'en aller , elle se mit à pleurer amèrement et à s'arr,acher les cheveux , en implorant ma miséricorde. Elle pressa contre son sein , son malheureux enfant, comme si elle vouloit lui dire un dernier adieu.
Pagina 74 - ... leur donnasse mes conseils. On me conduisit dans une grande chambre carrée et obscure, où je trouvai une cinquantaine de femmes d'un noir d'ébène , n'ayant pour tout vêtement , qu'un très - petit morceau de toile de coton autour des reins. Une de ces femmes me prit rudement par la main , et m'entraîna dans un autre apparteTnenl, mieux éclairé que le premier.
Pagina 173 - Je voulais m'en servir pour aller avec mes femmes et mon enfant joindre mes compagnons sur les bords du Nil. — Et que serions-nous devenus alors , nous autres ? 11 nous eût fallu mourir ici.
Pagina 47 - Dès que nous en fûmes délivrés, » dit- il , « nous gagnâmes tous tous un village , où la crainte .seule nous obligea de nous réfugier. Les Nubas nous dirent q-ue ces sortes de tempêtes sont trèsfréquentes au commencement et à la fin de la saison des pluies , et...
Pagina 232 - Cophte qui nous avait joints en route , se rendirent chez le bey ; moi j'eus beaucoup de peine à trouver le moyen de faire parvenir un message au patriarche et à mes correspondants du Caire ; encore me fallut-il donner pour cela les deux seules piastres qui me restaient.
Pagina 32 - Ils sont, dis-je, absolument nus, parce qu'il ne faut pas que le moindre haillon puisse les faire accrocher par les branches des arbres et des buissons, quand ils veulent fuir devant leur vigilant ennemi. Un de ces cavaliers , placé sur le devant du cheval , tantôt ayant une...
Pagina 134 - Mais elle s'étoit fait avec de l'antimoine , au bout du nez , et entre les yeux et les sourcils, une m argue carrée, de la grandeur d'une mouche.

Bibliografische gegevens