De la minéralogie

Voorkant
Lanoe, 1818 - 68 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 63 - Feldspath compacte, seroit placé sur la même ligne. Dans l'arrangement des termes de chaque série , on auroit égard à la succession des époques relatives à leur formation, telles que l'indiquent les observations. Ainsi la série qui auroit pour base la chaux carbonatée , présenteroit , en premier lieu, celle qu'on appelle primitive, soit seule, soit servant d'enveloppe à d'autres minéraux, comme à l'amphibole; puis la chaux carbonatée « dite de transition, ensuite celle qu'on appelle...
Pagina 34 - Cette division qui est la plus simple et la plus naturelle , avoitété déjà suivie par le célèbre Lehmann, dans son Art des Mines. Werner partage la première classe en huit genres , dont le premier ne comprend qu'une seule espèce , le diamant, que ce profond minéralogiste a cru devoir réunir aux substances pierreuses , parce qu'il en a les principaux caractères extérieurs ; les sept autres genres sont déterminés parles sept terres simptes qui se trouvent dominantes , soif par leur abondance...
Pagina 50 - A l'égard de» variétés en masses fibreuses, granuleuses ou compactes , dans lesquelles le type existe encore à la vérité, mais sans pouvoir être saisi, leur détermination dépend des propriétés physiques ou chimiques des corps , telles que la dureté estimée d'après certains termes de comparaison , la pesanteur spécifique évaluée à l'aide d'un instrument qui la donne avec une assez grande précision, l'électricité, l'action des acides ou du feu , etc. Ces qualités qui, dans les...
Pagina 34 - Chaque terre , chaque sel, chaque combustible , chaque Métal donne son nom à un genre , et chaque genre ne renferme que des minéraux qui ont pour principe prédominant^ ou pour principe caractéristique , celui dont le genre porte le nom. Chaque genre contient un certain nombre...
Pagina 8 - ... partie sur des caractères extérieurs. Les pierres sont partagées dans le système du naturaliste suédois, comme dans ceux de Bromel et de Henckel, d'après leur manière de se comporter au feu, seule considération chimique employée alors , avec la dissolution dans quelques acides, ou l'effervescence.
Pagina 63 - J'ai conçu depuis long-temps, dit-il , par rapporta cette seconde méthode , un plan d'après lequel elle formeroit un tableau qui pourroit servir comme de pendant à celui que présente la méthode minéralogique. Il ne s'agiroit , pour exécuter ce plan , que de prendre d'abord successivement les diverses substances simples qui entrent dans la composition des roches , pour bases d'autant de grandes divisions , dont les sousdivisions offriroient la substance principale , soit seule , soit associée...
Pagina 37 - CLASSIFICATION des roches et autres grandes masses minérales. Werner a pris avec raison pour base de celte classification , l'ancienneté relative des roches et des autres couches de la terre ; ancienneté qui est déterminée par leur gisement et par quelques caractères de leur composition. Il place donc dans la première classe les roches qui...
Pagina 36 - ... préexistantes; c'est en quoi diffère essentiellement le porphyre du poudingue. Dans le premier, toutes les parties de la roche sont d'une formation contemporaine ; dans le poudingue , au contraire, les fragmens roulés existaient avant d'être réunis dans la pâte qui les enveloppe.
Pagina 35 - ... extérieurs , physiques et chimiques des minéraux simples qui entrent dans sa composition ; mais ces- caractères sont beaucoup moins importans pour la description des roches, que ceux qu'on peut tirer de l'observation de leurs rapports géologiques. ». Voici un abrégé des principes que Werner suit à cet égard. Les caractères- dont on- peut se servir pour décrire...
Pagina 29 - La direction des lames : elles sont ou plates, ou courbes, ou sphériques, ou ondulées, oufloriformes, c'est-à-dire imitant par leur réunion les pétales d'une (leur, ou enfin elles sont indéterminées. 4..° Le sens des lames on le clivage. On détermine le nombre des sens où la cassure donne des lames; et Tondit clivage simple , double , triple, quadruple et sextuple.

Bibliografische gegevens