Images de page
PDF
ePub

STICHEL.

DE SINOPLE : an chevron d’or, accompagné de trois maillets de même. CIMIE : un maillot de l'écu.

Cette famille est originaire de Bruxelles.

I. PIERRE VAN DER STICHEL épousa, à Bruxelles, le 10 septembre 1626, Marie de Cleene, dont cinq enfants, savoir :

A. Catherine, épousa Adrien de Cleef.
B. Pierre VAN DER STICHEL, épousa Cécile Cuppens.

C. Denis VAN DER STichel, né à Bruxelles, le 6 octobre 1634, épousa, à Bruxelles, le 28 mars 1677, Madeleine Francx.

D. Guillaume VAN DER STICHEL , né à Bruxelles, le 17 juillet 1636, épousa, à Bruxelles, le 30 mars 1658, Madeleine van der Plas.

E. Adrien, qui suit, II.

IJ. ADRIEN VAN DER STICHEL, né à Bruxelles, épousa, à Bruxelles, le 26 février 1691, Suzanne van Molder, dite Mondorp, dont trois enfants, savoir :

A. Pierre, qui suit, III.
B. Guillaume VAN DER STICHEL, né à Bruxelles, le 11 mai 1695.

C. Michel VAN DER STICHEL, né à Bruxelles, le 8 juillet 1699, épousa Marie Élisabeth Timmermans, dont postérité.

III. PIERRE VAN DER STICHEL, né à Bruxelles, le 29 mai 1692, épousa, à Bruxelles, le 7 juillet 1725, Suzanne de Roo, dont quatre enfants, savoir :

A. François VAN DER STICHEL, né à Bruxelles, le 25 mai 1727, épousa
N. de Blaer.

B. Marie Élisabeth, née à Bruxelles, le 22 octobre 1730.
C. Arnould, qui suit, IV.

D. Marie, née à Cruxelles, le 16 juin 1735, épousa Guillaume Walraevens.

IV. ARNOULD VAN DER STICHEL, né à Bruxelles, le 5 avril 1733, mort à Bruxelles, le 17 décembre 1782, épousa, le 28 avril 1760, Marie Françoise de Larsille, dont trois enfants, savoir :

A. Léopold VAN DER STICHEL, né à Bruxelles, le 16 novembre 1769, épousa Anne Marie van der Velde.

B. Guillaume VAN DER STICHEL, né à Bruxelles, le 2 mars 1762, mort en 1821, épousa, à Bruxelles, le 19 juillet 1809, Pétronille Frédérique de Proft, fille de Gilles et d’Anne Marie van der Stichel.

C. Jean Baptiste, qui suit, V.

V. JEAN BAPTISTE VAN DER STICHEL, né à Bruxelles, le 10 juillet 1775, épousa : 1° Pétronille Steens, veuve de Jean van der Mercken, morte le 9 avril 1808; et 2° à Bruxelles, le 4 septembre 1811, Jeanne van der Haeghen, née à Molenbeek Saint Jean, le 29 avril 1774, fille de Martin et de Marie Jeanne van der Elst, dont un fils, Michel, qui suit, VI.

VI. MICHEL VAN DER STICHEL , obtint reconnaissance et, pour autant que de besoin, réhabilitation de noblesse par lettres patentes du roi Léopold Ier, en date du 21 décembre 1841.

[ocr errors]

.

STOCKEN.

ÉCARTELÉ : au premier et au quatrième d'aznr, ay lion d'or, celui du premier quartier contourne au deuxième et au troisième d'azur au trèfle d'or, SUPPORTS : deux lions d'or, lampassés de gueule posés sur une terrasse de sinople.

DEVISE : Fortitor et folicitor,

ANATOLE CHARLES LOUIS JOSEPH GHISLAIN VAN DER STOCKEN, né à Soignies, le 3 décembre 1831, fils de Benoit Pierre Christain Joseph van der Stocken, et d'Hortense Catherine Joséphine Marie Tack, représentant de cette famille, épousa à Bruxelles, le 11 mai 1861, Léontine Marie Françoise, comtesse de Robiano, née à Marchin, le 10 août 1840, morte à Marchin, le 11 septembre 1865, fille de Victor Joseph Emmanuel Marie, comte de Robiano et de Louise Ermeline Marie Antoinette de Namur d'Elzée, sa femme du premier lit.

STOCKHEM.

D'ARCENT : au chicot de sable en pal. COURONNE : grêlée. SUPPORTS : deux lions d'or contournés armes et lam passés ee gueules,

Ophoven, auteur de la Continuation du recueil héraldique des bourgmestres de Liégé, s'exprime au sujet de cette famille en ces termes : « Cette famille de Stockhem est très ancienne; elle vient de l'Allemagne, du pays de Brunswick Lunebourg, où sa branche ainée qui y possédait les terres de Limmer et Armenzeul, est éteinte dans le courant de ce siècle et est fondue dans celle de Steinberg. Il est à remarquer que de dix à onze chanoines tréfonciers, qu'il y a eu jusqu'ici de la famille de Stockhem, la majeure partie ait été successivement décorée des dignités de cette église (de Liége). Six en ont été archidiaires; un, grand doyen; deux, prévôts de Saint Martin; un, prévot de Saint Paul; un, abbé de Ciney ; deux, prévots de Notre Dame à Maestricht; un, prévôt de Maseyek; et un, abbé d'Amay.

« Cette famille a contracté des alliances avec celles de Kaltemberg, Trappé de Lozange, Maizières d'Izières, Blanckart d’Altorf, Goër de Herve, Villenfagne, Seraing, Hollogne, Wal, Renesse Breidbach, Méan, Marotte, Crassier.

« Cette famille est encore représentée par Léopold Florent Joseph, baron de Stockhem. >>

STRAETEN DÉ TERGAELEN.

ÉCARTELÝ : au premier et au quatrième d'argent à trois merlettes de sable, une étoile de gueules en chef; au deuxième et au troisième de sinople au triangle d'or; sur le tout, d'argent à trois peupliers de sinople.

L'ancienne et honorable famille de Vanderstraeten, originaire de Hasselt, fut anoblie en 1843, par lettres patentes de Sa Majesté le roi Léopold Jer, sous le nom de van der Straeten de Tergaelen.

I. JEAN VANDERSTRAETEN, né vers l'an 1562, mort à Hasselt, le 9 novembre 1632, épousa Élisabeth van der Eyst, morte le 10 novembre 1607, dont deux enfants, savoir :

A. Isabelle, née à Hasselt, le 7 avril 1602.
B. Herman, qui suit, 11.

II. HERMAN VANDERSTRAETEN, né à Hasselt, le 18 février 1604, épousa Hélène de Méra, morte le 4 novembre 1678, dont trois enfants, savoir :

A. Jean Edmond, qui suit, III.
B. Guillaume VANDERSTRAETEN, né le 28 décembre 1650.
C. Isabelle, née le 10 mai 1653.
LA BELGIQUE HÉRALDIQUE, X,

16

« PrécédentContinuer »