Les simples prétextes du bonheur

Voorkant
JC Lattès, 24 aug. 2016 - 400 pagina's

« Maintenant elle sait que le bonheur est vagabond, fait de tout petits instants, provoqué, peut-être, par des inconnus. »

Cécile Renan est une femme singulière. Elle est riche et spendide. Mais cette bonne fortune s’accompagne d’un frisson secret et tenace. Elle a peur de tout perdre, de se perdre, de traverser la vie tout en marchant à côté d'elle-même. Un jour, elle pousse la porte d’une épicerie iranienne à Paris. Que cherche-t-elle ? Elle l’ignore. Mais elle se lie avec le patron et sa famille délurée, fantasque, qui n'ont rien à lui refuser. Ils bouleversent la vie de Cécile et se laissent éblouir par elle.

Nahal Tajadod nous plonge dans un univers loufoque, oriental, où une femme française, se faufilant entre deux mondes, part à sa propre reconquête.

 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Over de auteur (2016)

Nahal Tajadod est née à Téhéran. Elle a écrit une superbe biographie de Roumi, et deux romans, Passeport à l’iranienne (2007) et Debout sur la terre (2010), publiés aux éditions JC Lattès. Le dernier, Elle joue, est inspiré de la vie de l’actrice iranienne Golshifteh Farahani. En 2016, elle publie Les simples prétextes du bonheur salué par la critique.

Bibliografische gegevens