Collection des mémoires relatifs à la révolution française ...

Voorkant
Saint Albin Berville, François Barrière
Baudouin frères, 1823
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 404 - Tout manquait pour cette expédition; le nouveau régime d'administration n'était pas encore établi; l'ancien était vicieux et criminel; on regorgeait de numéraire, mais les formes nouvelles qu'on avait mises à la trésorerie nationale empêchaient qu'aucune partie du service ne reçût d'argent. Je ne puis pas encore détailler les causes de l'échec qu'ont reçu nos armées, puisque je ne fais que d'arriver: non-seulement elles ont abandonné l'espoir de prendre...
Pagina 49 - ... cavalerie. Vous vous êtes déshonorés par des crimes. Je ne souffre ici ni assassins ni bourreaux. Je vous ferai hacher en pièces à la moindre mutinerie. Si vous vous corrigez, si vous vous conduisez comme cette brave armée dans laquelle vous avez l'honneur d'être admis, vous trouverez en moi un bon père. Je sais qu'il ya parmi vous des scélérats chargés de vous pousser...
Pagina 334 - ... était excellent pour arriver à ce but , parce qu'il tendait à tout désorganiser, et que c'était ce qui pouvait arriver de plus heureux à la France, que de désorganiser tous ses voisins pour les mettre au même point d'anarchie.
Pagina 399 - ... raisonnable ne met pas une distinction entre le roi et son armée que nous estimons, et les Autrichiens et les émigrés que nous méprisons. Il est temps qu'une explication franche et pure termine nos discussions, ou les confirme , et nous fasse connaître nos vrais ennemis. Nous les combattrons avec courage , nous sommes sur notre sol , nous avons à venger les excès commis dans nos campagnes, et il faut bien se persuader que la guerre contre des républicains...
Pagina 162 - Miranda, lieutenant général, qui était encore à Paris. Le général Ferrand, comme l'ancien, commandait cette gauche, qui , placée en équerre , devait attaquer le village par l'extrémité droite de son front et par son flanc droit. Cette terrible position était défendue, de l'aveu des Impériaux, par dix-neuf mille hommes; mais, d'après les états de situation pris à Mons dans les papiers du colonel Fischer , un des chefs de l'état-major, l'armée du duc de Teschen montait à vingt-huit...
Pagina 404 - ... de leur culte. On vous a menti sur leur caractère et sur leurs intentions; on a opéré la réunion du Hainaut à coups de sabre et à coups de fusil ; celle de Bruxelles a été faite par une vingtaine d'hommes qui ne pouvaient trouver d'existence que dans le trouble et par quelques hommes de sang qu'on a rassemblés pour intimider les citoyens. Parcourez l'histoire de la Belgique, vous trouverez que ce peuple est bon, franc, brave et impatient du joug.
Pagina 185 - Devaux, son aide-de-camp, pour avoir des nouvelles précises de l'ennemi. Deux heures après, Devaux lui manda qu'il était engagé avec l'arrière-garde des Impériaux qu'il avait trouvée à Saint-Peterslewe, qu'il les amusait, et que, si on voulait lui envoyer du renfort , il les pousserait ; que les paysans lui avaient dit que l'armée impériale était au-delà de Bruxelles, et qu'une arrièregarde de deux ou trois mille hommes était sur les hauteurs d'Anderlecht.
Pagina 402 - Je viens de lui sacrifier une conquête presque assurée en quittant la portion victorieuse de l'armée prête à entrer dans le cœur de la Hollande, pour venir au secours de celle qui vient d'essuyer un revers qu'on doit à des causes physiques et morales...
Pagina 166 - Des escadrons de hussards et de chasseurs et dragons s'y portent avec autant de rapidité que l'infanterie ; on se bat avec acharnement. Thouvenot, qui avançait par la droite du village , met les Impériaux entre deux feux ; plus de quatre cents se noient dans l'Haisne, et la bataille est gagnée au centre et à la droite du village.

Bibliografische gegevens