Constantin le Grand

Voorkant
Tallandier - 400 pagina's
0 Recensies
Constantin Ier était homme à penser qu’«être empereur est l’affaire du hasard». Redoutable et ambitieux chef de guerre, il s’imposa comme maître tout-puissant de l’Empire romain d’Occident puis d’Orient, écartant l’un après l’autre ses adversaires. La bataille du pont Milvius en 312 contre son rival Maxence est restée célèbre. C’est à la veille de celle-ci qu’il aurait aperçu dans le ciel une croix lumineuse. Signe d’une intervention divine qui lui apporta la victoire? La conversion de Constantin, événement majeur de l’histoire de l’Occident, suscita et suscite toujours moult débats et controverses. Son règne fut l’un des plus longs – trente et un ans –, mais aussi l’un des plus remarquables. Empereur romain, il entreprit de nombreuses réformes fiscales et sociales dans un réel souci de justice. Premier empereur chrétien, il mit fin aux persécutions, tout en menant une politique religieuse de consensus à l’égard des autres religions : paganisme et judaïsme. Grand législateur, il fut aussi bâtisseur. Pour preuve, le grand nombre de villes qui portent son nom, parmi lesquelles la plus brillante : Constantinople, sa capitale. En retraçant l’ascension de l’empereur romain vers le pouvoir, son parcours et son action, Pierre Maraval offre une biographie captivante de celui qui laissa à sa mort un Empire unifié, pacifié et prospère.

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Over de auteur (2013)

Pierre Maraval, professeur émérite d’histoire des religions à la Sorbonne (Paris-4), est spécialiste du christianisme ancien et de l’Antiquité tardive. Il a publié plusieurs traductions de textes grecs et latins et est notamment l’auteur d’un Constantin le Grand (Tallandier, 2011).

Bibliografische gegevens