Zoeken Afbeeldingen Maps Play YouTube Nieuws Gmail Drive Meer »
Inloggen
Boeken Boek 1 - 10 van 44 over Saisis de terreur, nous ne répondions rien ; il continuait sa marche. Le reste de....
" Saisis de terreur, nous ne répondions rien ; il continuait sa marche. Le reste de la soirée, l'oreille n'était plus frappée que du bruit mesuré de ses pas, des soupirs de ma mère et du murmure du vent. Dix heures sonnaient à l'horloge du château... "
Etudes religieuses, historiques et littéraires - Pagina 49
1869
Volledige weergave - Over dit boek

Mémoires d'outre-tombe, Volume 1

François René de Chateaubriand - 1849 - 380 pagina’s
...Sa tête, demi-chauve, était couverte d'un grand bonnet blanc qui se tenait tout droit. Lorsqu'on se promenant, il s'éloignait du foyer, la vaste salle...à l'horloge du château : mon père s'arrêtait; le même ressort, qui avait soulevé le marteau de l'horloge , semblait avoir suspendu ses pas. Il...
Volledige weergave - Over dit boek

Mémoires d'outre-tombe, Volume 1

François-René de Chateaubriand - 1849 - 1482 pagina’s
...blanche, son bonnet blanc, sa figure longue et pâle. Lucile et moi, nous échangions quelques mois à voix basse, quand il était à l'autre bout de...sonnaient à l'horloge du château: mon père s'arrêtait; le même ressort, qui avait soulevé le marteau de l'horloge , semblait avoir suspendu ses pas. Il...
Volledige weergave - Over dit boek

Mémoires d'outre-tombe, Volume 1

François-René de Chateaubriand - 1849
...de la soirée, l'oreille n'était plus frappée que du bruit mesura ds-sp&.pa%-.àt>^!ïHçi?$^fvma mère et du murmure du vent. " ^ ~~-~~^Dix heures...à l'horloge du château ; mon père s'arrêtait; le même ressort qui avait soulevé le marteau de l'horloge semblait avoir suspendu ses pas. 11 tirait...
Volledige weergave - Over dit boek

A safe and sure method of acquiring a practical knowledge of French, by ...

Jean Baptiste A. Led'huy - 1857
...ceased until his bed-time. He wore a kind of white woollen gown, or rather cloak, such as I have never Lorsqu'en se promenant il s'éloignait du foyer, la...à l'horloge du château ; mon père s'arrêtait; le même ressort qui avait soulevé le marteau de l'horloge semblait avoir suspendu ses pas. Il tirait...
Volledige weergave - Over dit boek

Souvenirs d'enfance et de jeunesse

1874 - 352 pagina’s
...coutinuait sa marche, le reste de la soirée l'oreille n'était plus frappée que du bruit égal et mesuré de ses pas, des soupirs de ma mère et du murmure du vent. Un seul incident variait ces soirées qui figureraient dans un roman du xic siècle : il arrivait •que...
Volledige weergave - Over dit boek

Chateaubriand

Agénor Bardoux - 1893 - 239 pagina’s
...nous ne répondions rien ; il continuait sa marche. Le reste de la soirée, l'oreille n'était plu» frappée que du bruit mesuré de ses pas, des soupirs...sonnaient à l'horloge du château : mon père s'arrêtait ; le même ressort qui avait soulevé le marteau de l'horloge, semblait avoir suspendu ses pas. Iltirait...
Volledige weergave - Over dit boek

Journal des économistes: revue de la science économique et de la statistique

1898
...quelques mots à voix basse quand il était à l'autre bout de la salle ; nous nous taisions lorsqu'il se rapprochait de nous. Il nous disait en passant...soupirs de ma mère et du murmure du vent. (Dix heures sonnant ù l'horloge du château, le père allait se coucher.) Le talisman était brisé ; ma mère,...
Volledige weergave - Over dit boek

Pages choisies des grands écrivains : Chateaubriand

François-René vicomte de Chateaubriand - 1905 - 406 pagina’s
...d'une robe de ratine blanche, ou plutôt d'une espèce de manteau que je n'ai vu qu'à lui. Sa tète, demi-chauve, était couverte d'un grand bonnet blanc...à l'horloge du château : mon père s'arrêtait; le même ressort, qui avait soulevé le marteau de l'horloge, semblait avoir suspendu ses pas. Il tiraït...
Volledige weergave - Over dit boek

Revue de psychothérapie et de psychologie appliquée ..., Volume 21

1907
...l'obscurité comme un spectre, avec sa robe blanche, son bonnet blanc, sa figure longue et pâle.Lucile et moi nous échangions quelques mots à voix basse...sonnaient à l'horloge du château : mon père s'arrêtait et s'avançait vers sa chambre à coucher, dépendante de la petite tour de l'est. Lucile et moi, nous...
Volledige weergave - Over dit boek

Revue de l'hypnotisme et de la psychologie physiologique

1907
...soirée, l'oreille n'était plus frappée que du bruit mesuré de ses pas, des soupirs de ma mère el du murmure du vent. « Dix heures sonnaient à l'horloge du château : mon père s'arrêtait et s'avançait vers sa chambre à coucher, dépendante de la petite tour de l'est. Lucile et moi, nous...
Volledige weergave - Over dit boek




  1. Mijn bibliotheek
  2. Help
  3. Geavanceerd zoeken naar boeken
  4. ePub downloaden
  5. PDF downloaden