Images de page
PDF
ePub
[blocks in formation]

N. B. L'Académle n'avoue que les comptes renlus de ses séances, tels qu'lls sont

consignés dans ses procès-verbaux et dans son Bulletin.

Ce recueil est publié, tous les mois (aout excepte), par cahiers in-8°, et forme chaque année, 1 volume de 800 pages environ. Le prix de l'abonnement est de 10 francs (port compris pour tout le royaume} , payable à la réception du 1er cahier.

on s'abonne:

A Bruxelles, à la librairie médicale et scieotifique de H. MANCEAUX, imprimeur de l'Académie Royale de médecine de Belgique, rue des Trois-Tétes, 8, et à la librairie allemande de C. MOQDARDT, Bruxelles et Leipzig, ainsi que chez tous les libraires et maitres de poste du royaume.

A Paris, chez Victor Massox, libraire de l'Académie pour la France, place de l'École de Médecine.

N. B. Les demandes ainsi que les envois de fonds devront être affranchis.

BRUXELLES,
HENRI MANCEAUX, IMPRIMEUR DE L'ACADÉMIE,

RUE DES TROIS-TÊTES, 8 (MONTAGNE DE LA COUR).

PUBLICATIONS

DE

L'ACADÉMIE.

MÉMOIRES

[ocr errors]

La collection des MÉMOIRES DES MEMBRES DE LA COMPAGNIE se compose, à ce jour, de 4 vol. in-40.

Chaque volume renferme une partie bistorique comprenant les arrêtés d'organisation de la Compagnie, les comptes rendus de ses travaux, les notices sur les membres décédés, etc.

Ces volumes contiennent:
Le 1or, Essai sur les convulsions idiopathiques de la face; par M. François.

Observations et réflexions sur quelques-unes des affections de la veine porte; par M. Raikem. - De l'œsophagotomie; par M. De Lavacherie. – Mémoire sur la vaccine primitive; par M. Verheyen. – Nouveaux modes et procédés pour l'amputation des membres; par M. Soupart. - Observations et réflexions sur les dépôts urineux et l'uréthrotomie; par M. Didot. — Tumeur sanguine fibroïde, du cordon testiculaire droit; par M. De Lavacherie.— Note sur une lumeur sanguine fibroïde du cordon testiculaire droit; par M. Spring. Recherches et observations sur les abcès du foie; par M. Raikem.

Le 2c, Traité de la méthode amovo-inamovible, comprenant: Des recherches sur l'origine et la constitution de cette méthode; l'exposé de ses principes, de ses caractères et de ses procédés, et ses applications cliniques aux divers ordres de lésions et maladies chirurgicales; par M. Seulin. – De l'opportunité de l'extirpation des tumeurs du cou non susceptibles de résolution. Réflexions sur l'introduction de l'air dans le coeur par les veines ouvertes accidentellement; par M. De Lavacherie. Mémoire médico-légal sur l'empreinte des pieds; par M. Mascart. Recherches sur les moyens préventifs de la fièvre typhoïde et du typhus; par M. Cranina. - Quelques réflexions sur la variole et la varioloïde; par M. Van Berchem. – Essai sur un nouveau mode de délivrance, dans les cas d'angustie extrême du bassin; par M. Didot. - Recherches sur les mouvements du cour; par M. Fossion. - Mémoire sur les médicaments ferrugineux suivi de considérations sur l'emploi du manganèse en médecine; par M. Martens.

Le 3e, Monographie de la hernie du cerveau et ae quelques lésions voisines; par M. Spring Résection de la inachoire supérieure; par M. Michaux. Recherches médico-légales sur la nicotine, suivies de quelques considérations sur la manière générale de déceler les alcalis organiques dans le cas d'empoisonnement; par M. Stas.

Du choléra-morbus, considéré au point de vue cle ses lésions anatomiques et physiologiques, de ses symptômes et de son traitement; par M. Graux.

Le 4e, Mécanisme du développement du bassin et de la production de ses principale anomalies; par M. Hubert, avec des notes critiques sur la théorie de M. Gavarret, par M. le docteur H. Valerius. — Des phénomènes mécaniques de l'accouchement; par M. Hubert. Mémoire sur les moles hidatiques ou hidalydes utérines; par le même. – Discours sur la mission des académies. par M. Fallot. — Du magnétisme animal et de ses applications à l'art de guérır, par M. Burggraeve. - Note sur l'équilibre du forceps et du levier et sur le choix à faire entre ces deux instruments, par M. Hubert. – Considérations sur la myopie par M. Van Roosbroeck. – Observations cliniques et critiques sur l'opération de la fistule vésico-vaginale, par la méthode américaine, par M. De

[ocr errors]

SÉANCE DU 26 MARS 1870.

PRÉSIDENCE DE M. VERHAEGHE.

La séance est ouverte à 11 heures.
Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté.

I.

COMMUNICATION DU GOUVERNEMENT,

Par une dépêche en date du 17 courant, M. le Ministre de l'intérieur donne l'autorisation de publier dans le Bulletin le rapport qui a été communiqué à la Compagnie dans le comité secret de la dernière séance sur l'Atlas d'anatomie de la race bovine, par M. Tschaggeny, soumis à l'Académie par le Gouvernement. - Ce rapport sera inséré dans le prochain

. cahier de ce recueil.

II. – COMMUNICATIONS DU BUREAU.

Eo exécution des décisions prises par la Compagnie, dans sa réunion du 26 février, le Bureau a renvoyé à l'examen :

1° De MM. Crocq, Gluge et Thiernesse, le mémoire de MM. Degive et Van Hertsen, intitulé : Observations relatives · à la virulence et à la contagion de la phthisie tuberculeuse ;

.

20 De MM. Hairion et Thiry, le travail de M. Vanlair sur l'herpes tonsurans;

3o De M. Michaux, la communication de M. Jacquel relative à une jambe artificielle articulée.

III. – CORRESPONDANCE ET COMMUNICATIONS.

Ne pouvant pas assister à la séance de ce jour, M. Vleminckx adresse à la Compagnie la lettre suivante relative à l'admission des femmes dans les travaux soulerrains des mines.

Ixelles, le 24 mars 1870.

A l'Académie royale de médecine de Belgique.

MES CHERS COLLÈGUES,

Une bronchile, dont je souffre encore un peu, me retient chez moi, sans néanmoins me mellre hors d'état de me livrer à quelques travaux. Or, je viens de parcourir le volume renfermant les Résultats de l'enquête ouverte par les officiers du corps des mines sur la situation des ouvriers dans les mines et les usines métallurgiques de la Belgique, enquête ordonnée par une circulaire de M. le Ministre des travaux publics, en date du 3 novembre 1868, et me rappelant la décision que vous avez prise, dans votre séance du 30 decembre dernier, relativement à la question de l'emploi des femmes dans les travaux souterrains, je ne résiste pas à la tentation de vous communiquer immédialement l'opinion de nos ingénieurs des mines sur celle grave question.

Permettez-moi tout d'abord de reproduire ici votre décision du 30 décembre :

a L'Académie royale de médecine, avez-vous dit, éclairée par le rapport de sa Commission, ainsi que par la longue discussion à laquelle ce document a donné lieu, émet l'avis, ainsi que l'ont fait déjà un grand nombre de directeurs de charbonnages, que le travail des filles et des femmes dans les fosses n'est pas en harmonie avec leur organisation ; qu'à d'autres points de vue, d'ailleurs, il convient d'en recommander la prompte suppression, la bonne constitution du foyer domestique, ainsi que le bien-être physique et moral de la population houillère y étant particulièrement intéressés, )

L'Académie peut et doit s'applaudir d'avoir pris cette decision. Il résulte des documents que j'ai sous les yeux, que tous nos ingénieurs des mines, sans exception, ont résolu la question exactement de la même manière que l'Académie.

Voici ces avis :

M. JOCHAMS, ingénieur en chef, directeur des mines (ire direction des mines) (Hainaut, Flandres, Brabant):

« J'ai fait connaitre, dans mon dernier compte rendu, ma manière de voir sur le travail des femmes dans les mines. Ensuite, dans un rapport sur la proposilion, résumée en cing points et présentée par l'honorable conseiller Lenaerts, aur fins d'atténuer, autant que possible, les crises qui frappent périodiquement l'industrie charbonnière, j'ai indiqué un moyen pratique d'arriver au résultat désiré, et voici comment je m'esprimais à cet égard : a Notre intelligent économiste, M. Leharuy de Beaulieu, pense comme moi, que cette soppression ne peut être absolue sans porter atteinte à la liberté du travail. Il admet donc qu'après l'âge de 21 ans on ne peut défendre à une femme de descendre dans une mine; on sait

« PrécédentContinuer »