Images de page
PDF
ePub

servi comme dialysaleurs les plus simples. Ils ont été introduits sur deux baquelles en verre placées horizontalement dans des capsules en porcelaine remplies à moitié d'eau distillée. J'ai essayé ainsi :

1° Une décoction de coque du Levant, d'une couleur brune-foncée. Au bout de quelques heures, l'eau extérieure encore toute incolore avait pris une saveur amère. Après plusieurs jours, cette eau présenta une couleur jaune claire et élait devenue beaucoup plus amère que la décoction se trouvant à l'intérieur du dialysateur et qui était encore brune foncée;

2. La bière pure de Lubbeek ne laissa passer après plusieurs jours aucun principe amer reconnaissable à la saveur;

3° La même bière additionnée d'une décoction de coque du Levant, laissa passer un principe amer sans traces de matières colorantes.

4° La même bière pure additionnée d'une décoction de lupulin, n'avait laissé passer aucune amertume après douze heures.

Il résulle de ces essais, bien qu'incomplets, qu'une bière rensermaol de la coque du Levant cède la picrotosine au dialysateur et cela en proportion beaucoup plus grande que les malières colorantes et le lupulin.

La dialyse pourrait en conséquence trouver son emploi dans un cas donné pour la recherche de la picrotoxine dans de la bière.

Il y a quelque lemps, M. le docteur Helwig, de Mayence, a publié un ouvrage dans lequel il démontre que la sublimalion esl un excellent moyen pour reconnaître sous le microscope les plus petites (races de la plupart des alcaloïdes, des glucosides et de beaucoup d'autres corps importants à la toxicologie. Celte opération exécalée avec les précautions né

7.

[ocr errors]

cessaires, donne sous le microscope des sublimés d'une structure très-caractéristique. La picrotoxine, à ce que je sache, n'a pas encore été examinée, sous ce rapport, bien qu'une réaction sensible pour une très-petite quantité serait très-précieuse.

Je l'ai donc soumise à de nombreux essais de sublimation, mais je n'ai pu obtenir de sublime caractéristique, bien que cette substance donne aisément un sublimé, et que j'aie trèsbien réussi dans les essais comparatifs avec ces alcaloïdes,

Conclusion.

1° Pour rechercher avec quelque chance de succès la picrotoxine dans de la bière, on doit se servir au moins de 6 litres de ce liquide.

20 A cet effet, je recommande, à côté de la méthode de M. Depaire, celle que j'ai développée dans cette notice et qui présente l'avantage, tout en étant très-simple, de permettre simultanément la recherche de la picrotoxine, des alcaloides et d'autres principes qui pourraient servir à la falsification.

30 L'attention une fois aitirée sur la falsification de la bière et sur les méthodes d'analyse si faciles et si sûres, les hommes compétents, comme par exemple les pharmaciens, ne manqueront pas d'en faire usage pour examiner les bières plus ou moins suspectes qui pourraient être signalées dans leurs localités. Ces analyses successives, que j'ai commencées, seront plus efficaces pour la salubrité publique que toute autre mesure préventive, et apprendront aux autorités si la falsification se pratique réellement.

[ocr errors]

Roubaix. – Nouvelles recherches sur la nature fonctionnelle des racines du nerf pneumo-gastrique et du nerf spinal, par M. Van Kempen.

La collection des Mémoires des CONCOURS ET DES SAVANTS ÉTRANGERS se compose, à ce jour, de 6 vol, in-40.

Ces volumes contiennent :
Le Jer, De la chlorose et de l'anémie ; par M. E. De Bruyn.

De la chlorose et de l'anémie par MM. Becquerel et Rodier. Des mesures et des précautions à prendre pour la conservation de la santé des détenus dans les maisous pénitentiaires soumises au régime de la séparation complète; par M. R. Chassinat. Des moyens les plus propres à conserver la santé des détenus soumis au régime de l'emprisonnement individuel; par M. C.-A. Diez.

Des usages agricoles du sel; par M. Desaive. – Essai sur l'emploi thérapeutique des ferrugineux; par M. Jacques. — Recherches sur la structure intime du poumon de l'homme et des principaux mammifères; par M. Rossignol.

Le 2*, Du traitement des fractures des membres; par M. J. Crocg. - De l'albuminurie ou maladie rénale de Bright; par F.-J. Malcorps. Essai sur l'influence que les sciences physiques et chimiques ont exercée sur la connaissance de la nature intime et sur le traitement des maladies; par M. Saucerotte. - Résumé de l'influence que les sciences chimiques et physiques ont exercée sur la connaissance de la nature intime et sur le iraitement des maladies; par M. Rey. - De l'auscultation et de la percussion appliquées aux maladies de poitrine du cheval; par M. J. Crocq.

Le 3o, Des moyens d'éviter les amputations et les résections osseuses; par M. Decaisne. - Recherches sur le lait; par MM. Joly et Filhol, Des évacuations sanguines dans les maladies fébriles; par M. A. Aillaud. Recherches sur l'état sanitaire des houilleurs pendant la période de salubrité des mines en Belgique; par M. Marlin Schoenfeld. Du régime dans les maladies aiguës; par M. Marotte.

Le 4, Essai sur l'état puerpéral, la nature et le traitement des maladies auxquelles cet état prédispose; par M. le docteur Laurent.

Le 5e, Observations praliques sur la valeur de la macération et de la lixiviation au point de vue de la préparation des teintures alcooliques; par M.J. Laneau. - Mémoire sur les hernies ombilicales congénitales; par M. le docteur Debout. - Élude sur les maladies particulières aux ouvriers mineurs employés dans les exploitations houillères en Belgique ; par M. le docteur Hyac. Kuborn. - Note sur la grandeur apparente des objets vus au moyen des instruments d'optique, conditions qui doivent présider à l'appréciation de leur pouvoir amplifiant, par M. Giraud-Teulon. De l'opium dans la pratique obstétricale; par M. Bribosia. Recherches physiologiques sur la formation de globules du sang, par M. L. Miot.

Le 6o, Essai sur l'histoire de la médecine Belge contemporaine; par M. Léon Marcg. – Étude pathogénique de la glucosurie; embrassant l'histoire, les causes, la nature et le traitement de ce symptôme morbide; par M. Émile Bertio.

Études sur J.-B. Van Helmont, par' M. W. Rommelaere. J.-B. Van Helmont, sa biographie, histoire critique de ses æuvres et influence de ses doctrines médicales sur la science et la pratique de la médecine jusqu'à nos jours; par M. J.-A. Mandon.

Le 76 (for fasc.), Topographie médicale et statistique démographique de Bruxelles (1864-66) par M. le docteur E. Janssens.

Chaque volunie se vend au prix de 10 frs.
Les fascicules ne se vendent pas séparément.

Le BULLETIN DE L'ACADÉMIE se compose actuellement de deux séries. La troisième est en voie de publication et commence l'année 1867.

La première série (année 1841-1857) comprend seize volumes in-80 de 800 pages au moins, et une table générale des matières et des auteurs en un volume.

la seconde série (1858-1866) se compose de neuf volumes in-80. - Chaque volume contient le compte rendu des séances académiques pendant une année.

La collection de la première série se vend au prix de 6 frs. le volume, la table en sus, et la seconde série, au prix de 10 frs.'le volume.

Exposé des travaux de l'Académie royale de médecine de Belgique, pendant la période 1844-1806, publié à l'occasion de la célébration du XXVe anniversaire de la fondation de la Compagnie. In-8° de 719 pages, 5 frs.

[ocr errors]

[ocr errors]
[blocks in formation]

DE LA PUISSANCE des moyens hygiéniques dans le traitement

de la fièvre typhoïde; par M. le docteur SOVET, membre

titulaire RAPPORT de la Commission chargée de l'examen du travail de

M. le docteur SALOMON, sur l'histoire de la glycosurie.

M. GLUGE, rapporteur ,
SUITE DE LA DISCUSSION sur les hernies

44

1b.

Comilé secret.

79

80

16.

Ouvrages présentés.
Recueils périodiques, reçus en 1869. .
Relevé statistique des causes de décès et résumé du mouvement de

la population dans la ville de Bruxelles, pendant le troisième
trimestre de l'année 1869; par M. le docteur E. JANSSENS,

correspondant .. SUR LA RECHERCHE DE LA PICROTOXINE dans la bière; par

CH. BLAS, professeur de pharmacie et de chimie analytique à l'Université de Louvain

84

91

610.5 A16 R 98

BULLETIN

DE

L'ACADÉMIE ROYALE DE MÉDECINE

DE

BELGIQUE,

ANNÉE 1870.

TROISIÈME SÉRIE,

Tomo IV. N.

N. 8. L'Académie n'avoue que les comptes rendus de ses séances, tels qu'lls sont

consignés dans ses procès-verbaux et dans son Bulletin.

Ce recueil est publié, tous les mois (août excepté), par cahiers in-8°, et forme chaque année, i volume de 800 pages environ. Le prix de l’ahoonement est de 10 francs (port compris pour tout le royaumel, payable à la réception du 1er cahier.

On s'abonne:

A Bruxelles, à la librairie médicale et scientifique de H. MANCEAUX, impri. meur de l'Académie Royale de médecine de Belgique, rue des Trois-Teles, 8, et à la librairie allemaode de C. MUQUARDT, Bruxelles et Leipzig, ainsi que chez tous les libraires et maitres de poste du royaume.

A Paris, chez VICTOR MASSON, libraire de l'Académie pour la France, place de l'École de Médecine.

N. B. Les demandes ainsi que les envois de fonds devront être affranchis.

BRUXELLES,
HENRI MANCEAUX, IMPRIMEUR DE L'ACADÉMIE,

RUP DES TROIS-TÊTES, 8 (MONTAGNE DÈ LA COUR).

« PrécédentContinuer »