Histoire de la vie et des ouvrages de J.-J. Rousseau

Voorkant
P. Dupont, 1827 - 473 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 160 - Vous vous fiez à l'ordre actuel de la société sans songer que cet ordre est sujet à des révolutions inévitables , et qu'il vous est impossible de prévoir ni de prévenir celle qui peut regarder vos enfans.
Pagina 307 - ... despotisme arbitraire et le plus arbitraire qu'il est possible : je voudrois que le despote pût être Dieu. En un mot, je ne vois point de milieu supportable entre la plus austère démocratie et le hobbisme le plus parfait ; car le conflit des hommes et des lois, qui met dans l'état une guerre intestine continuelle , est le pire de tous les états politiques.
Pagina 431 - ... après, et, commençant alors à souffrir horriblement, il défendit constamment qu'on appelât du secours et qu'on avertît personne. Peu de jours avant ce triste jour, il s'était aperçu des viles inclinations de sa femme pour un homme de l'état le plus bas...
Pagina 107 - Je savais que tout mon talent ne venait que d'une certaine chaleur d'âme sur les matières que j'avais à traiter, et qu'il n'y avait que l'amour du grand, du vrai, du beau, qui pût animer mon génie. Et que m'auraient importé les sujets...
Pagina 444 - Celui qui ne peut remplir les devoirs de père n'a point droit de le devenir. Il n'ya ni pauvreté , ni travaux , ni respect humain , qui le dispensent de nourrir ses enfants et de les élever lui-même. Lecteurs , vous pouvez m'en croire. Je prédis à quiconque a des entrailles et néglige de si saints devoirs, qu'il versera long-temps sur sa faute des larmes amères , et n'en sera jamais consolé.
Pagina 153 - The circulation of his works was unprecedented ; and when La Nouvelle Héloïse appeared, " les libraires ne pouvaient suffire aux demandes de toutes les classes. On louait l'ouvrage à tant par jour, ou par heure. Quand il parut, on exigeait douze sous par volume, en n'accordant que soixante minutes pour le lire.
Pagina 171 - J'ai beau me dire, Dieu est ainsi, je le sens, je me le prouve; je n'en conçois pas mieux comment Dieu peut être ainsi. Enfin, plus je m'efforce de contempler son essence infinie, moins je la conçois; mais elle est, cela me suffit ; moins je la conçois , plus je l'adore. Je m'humilie, et lui dis...
Pagina 161 - Qui peut vous répondre de ce que vous deviendrez alors ? Tout ce qu'ont fait les hommes, les hommes peuvent le détruire : il n'ya de caractères ineffaçables que ceux qu'imprime la nature, et la nature ne fait ni princes, ni riches, ni grands seigneurs.
Pagina 160 - Je tiens pour impossible que les grandes monarchies de l'Europe aient encore longtemps à durer; toutes ont brillé, et tout État qui brille est sur son déclin. J'ai de mon opinion des raisons plus particulières de cette maxime; mais il n'est pas à propos de les dire, et chacun ne les voit que trop.
Pagina 432 - Génevois , dit-elle , secrétaire de « mon père , et qui a . passé une parti-e de sa vie «avec Rousseau; un autre, nommé Moullou, « homme de beaucoup d'esprit , et confident de ses « dernières pensées , m'ont assuré ce que j'ai écrit ; « et des lettres que j'ai vues de lui, peu de temps « avant sa mort , annonçaient le dessein de termi...

Bibliografische gegevens