Histoire de France, Volume 2

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 261 - L'aveu de cet écrivain celèbre mérite d'être cité : « Dans » le moyen âge , où il n'y avoit point d'ordre social , elle seule » (la Papaute') sauva peut-être l'Europe d'une entière barbarie; » elle créa des rapports entre les nations les plus éloignées ; » elle fut un centre commun , un point de ralliement pour les » états isolés Ce fut un tribunal suprême , élevé au milieu » de l'anarchie universelle , et dont les arrêts furent quelque...
Pagina 269 - ... se prindrent à passer les ungs par dessus le pont, les autres par bateaux, et commancerent à courir sur les Anglois. Et tantoust y eut de grans coups donnez. Quoy voiant le bon Roy, il se va en grant peril mettre parmi les autres. Et y estoit le peril moult grant. Car pour ung homme que le Roy avoit quant il fut passé , les Anglois en avoient bien cent. Mais ce nonobstant, quant les Anglois virent le Roy passé , tous se commancerent à effraier ainsi comme Dieu voulut , et s'en entrerent...
Pagina 287 - Et incontinant le vent s'entonne en la voille , et tantost nous fist perdre la terre de veuë, si que nous ne vismes plus que ciel et mer, et chascun jour nous esloignasmes du lieu dont nous estions partiz. Et par ce veulx-je bien dire que icelui est bien fol , qui sceut avoir aucune chose de l'autrui...
Pagina 37 - On vit bientôt aussi les peuples d'Aquitaine et toutes les provinces des Gaules, à leur exemple, cédant à la crainte ou à l'amour du Seigneur, adopter successivement une mesure qui leur était inspirée par la grâce divine. On ordonna que depuis le mercredi soir jusqu'au matin du lundi suivant, personne n'eût la témérité de rien enlever par la violence, ou de satisfaire quelque vengeance particulière, ou même...
Pagina 170 - Richard, par la grâce de Dieu, roi d'Angleterre, duc de Normandie et d'Aquitaine, comte d'Anjou, à tous ceux qui les présentes verront, salut en Dieu.
Pagina 489 - Comme, selon le droit de nature, chacun doit naître franc Nous, considérant que notre royaume est dit et nommé le royaume des Francs, et voulant que la chose en vérité soit accordante au nom ..... par délibération de notre grand...
Pagina 374 - toy bien , que tu faces en ta maison despence rai« sonnable, et de mesure. Et te supply mon enfant, « que en ma fin tu aies de moy souvenance , et de « ma pouvre ame : et me secoures par messes, orai« sons, prieres, aumosnes, et biensfaiz, par tout ton
Pagina 301 - La maniere du feu gregois estoit telle, qu'il venoit bien devant aussi gros que ung tonneau , et de longueur la queue en duroit bien comme d'une demye canne de quatre pans. Il faisoit tel bruit à venir, qu'il sembloit que ce fust fouldre qui cheust du ciel , et me sembloit d'un grant dragon...
Pagina 96 - Ton <c duc d'Aquitaine , seigneur roi , te souhaite santé , « gloire et puissance. Que la grandeur de la majesté « royale ne dédaigne point d'accepter l'hommage et « le service du duc d'Aquitaine , ni de lui conserver « ses droits. La justice exige sans doute qu'il te fasse « son service , mais elle veut aussi que tu lui sois « un suzerain équitable. Le comte d'Auvergne tient « de moi l'Auvergne , comme je la tiens de toi; s'il « s'est rendu coupable , je dois le présenter au juge«...
Pagina 16 - ... connaissance parfaite de toutes les sciences. Il avait la taille élevée, la chevelure lisse et bien arrangée, les yeux modestes, la bouche agréable et douce pour donner le saint baiser de paix; la barbe assez fournie, et les épaules hautes.

Bibliografische gegevens