Oeuvres choisies de Andrieux: précédées d'une notice sur l'auteur par Charles Rozan

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 451 - Il leur dispense avec mesure Et la chaleur des jours et la fraîcheur des nuits : Le champ qui les reçut les rend avec usure. UNE AUTRE. Il commande au soleil d'animer la nature, Et la lumière est un don de ses mains : Mais sa loi sainte, sa loi pure Est le plus riche don qu'il ait fait aux humains.
Pagina 160 - L'humble toit est exempt d'un tribut si funeste. Le sage y vit en paix , et méprise le reste : Content de ses douceurs , errant parmi les bois...
Pagina 380 - Les rats, petits et grands, marchent tous au trépas. Ils meurent tout entiers, et leur philosophie Doit être de jouir d'une si courte vie D'y chercher le plaisir : qui s'en passe est bien fou.
Pagina 159 - Il lit au front de ceux qu'un vain luxe environne Que la Fortune vend ce qu'on croit qu'elle donne. Approche-t-il du but, quitte-t-il ce séjour, Rien ne trouble sa fin : c'est le soir d'un beau jour.
Pagina 379 - CERTAIN rat de campagne en son modeste gîte.. De certain rat de ville eut un jour la visite ; Ils étaient vieux amis ; quel plaisir de se voir ! Le maître du logis veut selon son pouvoir Régaler l'étranger ; il vivait de ménage,' Mais donnait de bon cœur, comme on donne au village.
Pagina 282 - Dans les procès , en prenant le revers ; Les si , les cas , les contrats , sont la porte Par où la noise entra dans l'univers : N'espérons pas que jamais elle en sorte.
Pagina 485 - Oh! si l'on pouvait tenir registre des rêves d'un fiévreux, quelles grandes et sublimes choses on verrait sortir quelquefois de son délire!
Pagina 357 - Entendez la raison, Sire, je ne peux pas vous vendre ma maison : Mon vieux père y mourut, mon fils y vient de naître ; C'est mon Potsdam, à moi.
Pagina 261 - Si vous perdez vos enseignes, ralliez-vous à mon panache blanc; vous le trouverez toujours au chemin de l'honneur et de la gloire ! » « Sauvez les Français, » s'écria-t-il quand les vainqueurs s'acharnaient sur les vaincus.
Pagina 357 - C'est que je le garde : Voilà mon dernier mot." Ce refus effronté Avec un grand scandale au prince est raconté.

Bibliografische gegevens