Christophe de Beaumont: archevêque de Paris (1703-1781)

Voorkant
V. Lecoffre, 1882 - 540 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 392 - Providence; et c'est pour lui rendre les actions de grâces qui lui en sont dues que je vous fais cette lettre, pour vous...
Pagina 7 - ... s'il ne l'a pas été sur les genoux de sa mère , ce sera toujours un grand malheur. Rien ne peut remplacer cette éducation. Si la mère surtout s'est fait un devoir d'imprimer profondément sur le front de son fils le caractère divin , on peut être à peu près sûr que la main du vice ne l'effacera jamais.
Pagina 444 - Néaulme, libraire, 1762; après avoir pris l'avis de plusieurs personnes distinguées par leur piété et par leur savoir, le saint nom de Dieu invoqué , nous condamnons ledit livre comme contenant une doctrine abominable , propre à renverser la loi naturelle et à détruire les fondemens de la religion chrétienne, établissant des maximes contraires à la morale évangélique: tendant à troubler la paix des...
Pagina 216 - Roi en leurs a conclusions, fait défense à tous ecclésiastiques « de faire aucuns actes tendant au schisme, « notamment de faire aucun refus public des « sacrements sous prétexte de défaut de billet « de confession, ou de déclaration du nom du « confesseur, ou d'acceptation de la bulle Uni...
Pagina 373 - ... ne provenant que de leur part. Et si vous n'avez pas la bonté, pour votre peuple, d'ordonner qu'on leur donne les sacrements à l'article de la mort, les ayant refusés depuis votre lit de justice, dont le...
Pagina 372 - ... monsieur le dauphin, et quelques autres, périront. Il serait fâcheux qu'un aussi bon prince, par la trop grande bonté qu'il a pour les ecclésiastiques, dont il accorde toute sa confiance, ne soit pas sûr de sa vie; et si vous n'avez pas la bonté...
Pagina 499 - Huyot est bien vengé; Reconnaissez votre ignorance. Son pont hardi a supporté Le plus lourd fardeau de la France.
Pagina 352 - C'est vous qui avez encouragé les peuples à lever un œil curieux sur les objets devant lesquels ils se prosternaient avec humilité ; à raisonner, quand ils devaient croire; à discuter, quand ils devaient adorer. C'est l'incroyable audace avec laquelle vos fanatiques ont affronté la persécution, qui a presque anéanti la preuve des martyrs.
Pagina 193 - La soumission est le premier devoir de mes sujets, « c'est à mon Parlement à donner l'exemple de cette loi « fondamentale de mon royaume. « Lorsque je lui ai permis de me faire des remon...
Pagina 84 - Bayonne, ayant beaucoup d'impatience de vous témoigner moi-même l'attachement sincère et la respectueuse considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, Messieurs, votre très-humble et très-obéissant serviteur.

Bibliografische gegevens