Œuvres: Correspondance

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 564 - Hume n'est pas un traître; s'il n'était le meilleur des hommes, il faudrait qu'il en fût le plus noir. David Hume me rend mes embrassements, et tout en me frappant de petits coups sur le dos, me répète plusieurs fois d'un ton tranquille : Quoi, mon cher Monsieur! Eh mon cher Monsieur! Quoi donc mon cher Monsieur?
Pagina 40 - Il est certain que la vie de votre malheureux ami, que je regarde comme finie, est tout ce qui me reste à faire, et que l'histoire d'un homme qui aura le courage de se montrer intùs et in cute peut être de quelque instruction à ses semblables...
Pagina 174 - Ce ne sont ni les murs ni les hommes qui font la patrie : ce sont les lois , les mœurs , les coutumes , le gouvernement , la constitution , la manière ,d'être qui résulte de tout cela.
Pagina 90 - Je vous déclare donc, monsieur, et je voua prie de déclarer au magnifique conseil que j'abdique à perpétuité mon droit de bourgeoisie et de cité dans la ville et république de Genève.
Pagina 96 - ... précisément à cause de mon estime pour elle. Le refroidissement de M. Gibbon me fait mal penser de lui; j'ai revu son livre", il y court après l'esprit, il s'y guindé.
Pagina 90 - J'ai tâché d'honorer le nom Genevois; j'ai tendrement aimé mes compatriotes; je n'ai rien oublié pour me faire aimer d'eux; on ne sauroit plus mal réussir: je veux leur complaire jusque dans leur haine. Le dernier sacrifice qui me reste à faire est celui d'un nom qui me fut si cher. Mais, monsieur , ma patrie , en me devenant étrangère , ne peut me devenir indifférente; je lui reste attaché par un tendre souvenir, et je n'oublie d'elle que ses outrages. Puisse-t-elle prospérer toujours...
Pagina 205 - ... scrupules d'un cœur qui croit avoir à se défier de lui-même; et le genre de vie qu'il choisit à sa retraite montre assez ce qui l'ya déterminé. Si un amant quitté pour la dévotion ne doit pas se croire oublié, l'indice est bien plus fort dans les hommes, et, comme cette ressource leur est moins naturelle, il faut qu'un besoin plus puissant les force d'y recourir.

Bibliografische gegevens