Mémoires ... , ou Souvenirs historiques sur Napoléon, la Révolution, le Directoire le Consulat, l'Empire et la Restauration

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 86 - ont • pas permis que j'aie reçu une réponse, mais » ayant pensé, après avoir BIEN réfléchi, que je continuais à être président jusqu'à ce que j'eusse » un successeur, j'ai l'honneur d'adresser à Votre • Altesse Sérénissime , en qualité de président du «gouvernement provisoire, l'adhésion que je • donne à la déchéance prononcée contre Bona
Pagina 385 - Lyonnais ! Au moment de quitter votre ville pour me rendre dans ma capitale, j'éprouve le besoin de vous faire connaître les sentimens que vous m'avez inspirés.
Pagina 56 - Un événement imprévu ayant tout à coup arrêté les négociations, qui cependant semblaient promettre les plus heureux résultats, je vis dès lors que, pour éviter à notre chère patrie les maux affreux d'une guerre civile, il ne restait plus aux Français qu'à embrasser entièrement la cause de nos anciens rois ; et c'est pénétré de ce sentiment que je me suis rendu ce soir auprès de l'empereur Napoléon pour lui manifester le vœu de la nation.
Pagina 272 - Arrière! s'écria-t-elle, et faites place. Ce sont les commissaires des alliés qui vont embarquer le tyran!!!...
Pagina 55 - Les braves ne désertent jamais ; ils doivent mourir à leur poste... Les corps armés ne doivent pas délibérer mais obéir. Les hommes guidés par l'honneur et la fidélité sont partout et toujours respectés».
Pagina 97 - J'offre aujourd'hui mes seize cents gardes «et moi au successeur, au descendant des rois » de mes pères. » Je lui jure fidélité au nom de mes officiers , »de tous mes gardes, et en mon nom, qui ré* » pond de tous mes sermens. « Le général comte DR S — , colonel »du 3rae régiment des gardes
Pagina 78 - VM dans le même respect et dans le même amour. Nous lui jurons d'avance un dévouement sans bornes comme à vousmême. «Sire, ce mouvement qui nous emporte vers lui ne peut déplaire à votre cœur paternel. Il vous dit que votre génie...
Pagina 60 - Sans doute jl n'était pas traîtremais quel mal plus grand aurait fait un traître? — Où puis-je vivre , demanda Napoléon , avec ma famille? — Où le voudra Votre Majesté... A l'île d'Elbe, par exemple, avec six millions de revenu. — Six millions!... c'est beaucoup, puisque je ne suis plus qu'un soldat... ' Dans ce moment Napoléon avait avec lui à Fontainebleau les troupes de Macdonald, Mortier , Lefebvre , et celles de Marmont ; ces divers corps formaient un tout de quarante-cinq mille...
Pagina 40 - L'Europe en armes nous le demande. Elle l'implore comme un bienfait envers l'humanité ; comme le garant d'une paix universelle et durable. Parisiens, l'Europe en armes ne l'obtiendrait pas de vos magistrats, s'il n'était pas conforme à leurs devoirs. Mais c'est au nom de ces devoirs...
Pagina 52 - Des puissances si souvent trompées pourraientelles reprendre tout à coup une sécurité qui les perdrait? Quoi ! elles auraient oublié l'orgueil de cet aventurier qui les a traitées avec tant d'insolence, qui se vantait d'avoir des rois dans son antichambre, qui envoyait signifier ses ordres aux souverains, établissait ses espions jusque dans leur cour, et disait tout haut qu'avant dix ans sa dynastie serait la plus ancienne de l'Europe ! Des rois traiteraient avec un homme qui leur a prodigué...

Bibliografische gegevens