Essai historique sur Platon: et coup d'oeil rapide sur l'histoire du Platonisme depuis Platon jusqu 'à nous, Volume 1

Couverture
Chez Gautier et Bretin, 1809
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 313 - Vous avez entendu qu'il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent. Mais moi je vous dis de ne pas résister à celui qui vous fait du mal; mais...
Page 139 - Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.
Page 314 - Vous avez entendu qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent ; faites du bien à ceux qui vous haïssent et priez pour ceux qui vous outragent et qui vous persécutent...
Page 319 - ... plutôt, ô gens de petite foi ? Ne soyez donc point en souci, disant : que mangeronsnous ? que boirons-nous ? ou de quoi serons-nous vêtus ? car ce sont les païens qui recherchent toutes ces choses, et votre Père céleste sait que vous avez besoin de toutes ces choses-là. Mais cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
Page 328 - ... chemin , quand tu te coucheras , et quand tu te lèveras ; 8 Et tu les lieras comme un signe sur tes mains , et ils seront comme des l'ronteaux entre les yeux ; 9 Tu les écriras aussi sur les poteaux de ta maison, et sur tes portes.
Page 321 - Luc 6. 4l, 42. 4 Ou comment dis-tu à ton frère : Permets que j'ôte cette paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? 5 Hypocrite! ôte premièrement de ton œil la poutre, et alors tu penseras à ôter la paille hors de l'œil de ton frère.
Page 328 - Tu les inculqueras a tes enfants , et tu en parleras quand tu te tiendras dans ta maison , quand tu te mettras en chemin , quand tu te coucheras , et quand tu te lèveras...
Page 317 - Examine donc bien si tu es du même avis que moi et si tu admets ce principe que nous ne devons jamais faire d'injustice quand même on nous en aurait fait, ni repousser le mal par le mal. Pour moi, je n'en ai jamais eu et n'en aurai jamais d'autre.
Page 328 - Dieu, de tout ton cœur, de toute ton ûme et de toutes tes forces ; G et ces commandements que je te prescris aujourd'hui seront dans ton cœur; 7 tu les inculqueras...
Page 110 - Dieu , fondement auguste de toute vraie religion , l'immortalité de l'âme , la résurrection des corps , les peines et les récompenses...

Informations bibliographiques