Bibliothèque de campagne, ou amusemens de l'esprit et du cœur, Volume 6

Voorkant
Jean Neaulme, 1742

Vanuit het boek

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 429 - D'arbitres de la paix, de foudres de la guerre; Comme ils n'ont plus de sceptre, ils n'ont plus de flatteurs; Et tombent avec eux , d'une chute commune , Tous ceux que leur fortune Faisoit leurs serviteurs.
Pagina 35 - On fait des reproches à un amant , mais en fait-on à un mari , quand on n'a qu'à lui reprocher de n'avoir plus d'amour ? Quand je pourrais m'accoutumer à cette sorte de malheur, pourrais-je m'accoutumer à celui de croire voir toujours M.
Pagina 24 - ... particulière ; et elle y fut dans le dessein d'en faire faire de semblables. Après qu'on les lui eut montrés, elle vit la porte d'une chambre où elle crut qu'il y en avait encore ; elle dit qu'on la lui ouvrît.
Pagina 32 - ... sentiments que vous avez pour moi. — Mon devoir, répliqua-t-elle, me défend de penser jamais à personne, et moins à vous qu'à qui que ce soit au monde, par des raisons...
Pagina 429 - N'espérons plus, mon âme, aux promesses du monde; Sa lumière est un verre, et sa faveur une onde Que toujours quelque vent empêche de calmer. Quittons ces vanités, lassons-nous de les suivre; C'est Dieu qui nous fait vivre, C'est Dieu qu'il faut aimer. En vain pour satisfaire à nos lâches envies, Nous passons près des rois tout le temps de nos vies A souffrir des mépris et ployer les genoux.
Pagina 5 - L'un des deux peut porter aux extrémités: que ne peuvent point les deux ensemble? Eh! que ne font-ils point aussi, continua-t-il; je n'ai que des sentiments violents et incertains dont je ne suis pas le maître. Je ne me trouve plus digne de vous; vous ne me paraissez plus digne de moi. Je vous adore, je vous hais, je vous offense, je vous demande pardon; je vous admire, j'ai honte de vous admirer.
Pagina 417 - Fit palTer dans nos Vers François Ces fons nombreux, cette harmonie, Qui donne la vie & la voix Aux airs qu'enfante le génie. Lui feul , avec févérité, , Sous les contraintes de la rime, Fit naître l'ordre & la clarté; Et par le concours unanime D'une heureufe fécondité Unie aux travaux de la lime. Sa Mufe avec rapidité S'élevant jufques au fublime Vola vers l'Immortalité. Que la Renommée...
Pagina 38 - ... plus. Elle fut étonnée de ce qu'elle avoit fait; elle s'en repentit; elle en eut de la joie; tous ses sentiments étoient pleins de trouble et de passion. Elle examina encore les raisons de son devoir qui s'opposoient à son bonheur: elle sentit de la douleur de les trouver si fortes, et elle se repentit de les avoir si bien montrées à monsieur de Nemours.
Pagina 30 - ... que je l'ai vu, mais que je l'ai vu tel que vous pouvez souhaiter qu'il m'ait paru. — Et si vous l'avez vu, Madame, interrompit-il, est-il possible que vous n'en ayez point été touchée, et...
Pagina 32 - ... je ne sais même si je ne vous le dis point plus pour l'amour de moi que pour l'amour de vous. Car , enfin , cet aveu n'aura point de suite , et je suivrai les règles austères que mon devoir m'impose.

Bibliografische gegevens