Programme ou résumé des leçons d'un cours de constructions: avec des applications tirées spécialement de l'art de l'ingénieur des ponts et chaussées, Volume 1

Voorkant
Dominique Avanzo, 1840
0 Recensies
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 19 - ... avec une certaine quantité d'argile grise ou brune, ou simplement avec de la terre à brique , et à tirer de cette pâte des boules qu'on laisse sécher, pour les faire cuire ensuite au degré convenable.
Pagina 11 - ... foyer en briques crues. Quelle que soit la construction des fours, les briques y sont arrangées en les posant de champ sur leur long côté , de manière que le premier rang croise les languettes du foyer, le second rang croise le premier , et ainsi de suite en laissant toujours un certain vide entre les briques. Le dernier rang est recouvert d'une couche d'argile de 0 m 1 1 d'épaisseur...
Pagina 19 - ... elle consiste à laisser se réduire spontanément en poudre fine, dans un endroit sec et couvert, la chaux que l'on veut modifier, à la pétrir ensuite à l'aide d'un peu d'eau avec une certaine quantité d'argile grise ou brune, ou simplement avec de la terre à brique, et à tirer de cette pâte des boules qu'on laisse sécher pour les faire cuire ensuite au degré convenable...
Pagina 20 - Lorsqu'on force la dose jusqu'à 35 ou 40, la chaux que l'on obtient ne fuse pas; mais elle se pulvérise facilement, et donne, lorsqu'on la détrempe, une pâte qui prend corps sous l'eau très-promptement.
Pagina 53 - Les vices ou défauts du bois sont désignés dans l'art de bâtir par les dénominations de bois gelif, noueux, rebours , roulé, tranché, carié, mouliné et sur le retour. Le bois est gelif lorsqu'on aperçoit , dans la coupe transversale du tronc, des fentes en forme de rayons. Cet effet, dû aux fortes gelées, doit faire rejeter les pièces qui eu sont atteintes.
Pagina ix - Il parvint, en moins d'un an, à rendre au commerce l'accès d'un port important pour les expéditions et les relâches dans la Manche. Dans l'année qui suivit (1799), M. Sganzin reçut le mandat, bien plus important encore , d'organiser les travaux maritimes et l'exécution des nouveaux chantiers de construction du port d'Anvers. Le Consulat venait de s'élever sur les ruines du Directoire. Le nouveau César était avide de tous les genres de gloire ; il voulut que des monuments publics...
Pagina 19 - Pour constater l'hydraulicité de la chaux, le moyen le plus simple... consiste à prendre de la chaux vive sortant du four, à la réduire en pâte épaisse avec de l'eau, et à la placer au fond d'un vase, en l'étendant et en n'en mettant que jusqu'au tiers ou jusqu'à la moitié du vase ; 3 ou 4 heures après on versera de l'eau sur cette chaux jusqu'à remplir le vase, et on laissera reposer le tout ; au bout de 2 ou 3 jours on touchera légèrement cette chaux avec le doigt pour voir si elle...
Pagina 50 - La seconde sous-variété a la feuille petite , l'écorce gercée; son accroissement est lent; elle se platt dans un sol maigre et pierreux; la couleur de son bois est foncée , sa pesanteur spécifique plus considérable que celle de la première ; il est aussi plus dur, mais moins droit; ses fibres sont souvent torses, presque toujours coupées par des nœuds, ce qui le rend difficile à travailler et sujet à se gercer lorsqu'il est débité. La première espèce sert avec avantage pour les grandes...
Pagina 19 - ... versera de l'eau sur cette chaux jusqu'à remplir le vase, et on laissera reposer le tout ; au bout de 2 ou 3 jours on touchera légèrement cette chaux avec le doigt pour voir si elle est hydraulique, elle aura au bout de huit à dix jours une consistance telle, qu'en la pressant fortement avec le pouce on ne fera aucune impression sur la chaux. On s'assurera du fait en rejetant l'eau supérieure à la surface de la chaux. Si l'on n'obtient le résultat précédent qu'au bout de ce temps elle...
Pagina 165 - Les routes de première classe sont celles qui, partant de la capitale, traversent le territoire français , et communiquent, sans interruption, avec les villes principales des pays étrangers. Celles de deuxième classe partent du centre du royaume, et aboutissent à un chef-lieu de département. Les communications de chef-lieu à chef-lieu, d'une grande commune à une autre, et, de cette dernière, à une route de première classe, constituent celles de la troisième.

Bibliografische gegevens