Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

OEUVRES

COMPLÈTES

DE DIDEROT.

TOME XIII.

Cet ouvrage se trouve aussi à Paris CHEZ PARMANTIER , LIBRAIRE, QUAI DES AUGUSTINS, N° 17.

DE L'IMPRIMERIE DE A. BELIN.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][graphic]

À PARIS,
CHEZ J. L. J. BRIÈRE, LIBRAIRE,

[ocr errors][ocr errors]

HARVARD COLLEGE LIBRARY

ar

AVERTISSEMENT

DES NOUVEAUX ÉDITEURS.

L'ENCYCLOPÉDIE, l'entreprise littéraire la plus vaste qui ait été formée depuis l'invention de l'imprimerie, fut commencée au milieu du dix-huitième siècle. Diderot et D'Alembert ont été les éditeurs de ce recueil immense où furent enregistrées pour la première fois toutes les connaissances humaines. D'Alembert, le Newton de la France, avait fait le Discours préliminaire ; il traita seul les mathématiques: Diderot, que son génie avait déjà placé parmi les plus grands écrivains de son siècle, fut en même temps le fondateur, l'architecte et le chef de l'entreprise; c'est à lui que l'on doit le Prospectus de l'Encyclopédie et le Système des connaissances humaines. Il se chargea spécialement des articles de philosophie et d'arts et métiers; il en composa un grand nombre de morale , de métaphysique, de littérature, de grammaire , d'histoire, d'antiquités, de beaux arts, d'agriculture, d'économie , de botanique, etc. etc. Il fut bientôt secondé par Buffon, Voltaire, J.J. Rousseau, D'Aubenton, de Jaucourt, Dumarsais, Marmontel, Duclos, Boulanger, d'Holbach, etc. etc. Tous les savants les plus distingués s'empressèrent de concourir à former ce vaste dépôt qui devait renfermer les vérités de toutes les sciences, et ou ceux qui ne peuvent avoir des idées d'après eux-mêmes iraient chercher celles qu'avaient eues les hommes les plus éclairés et les plus célèbres.

Les deux premiers volumes parurent en 1751, sous les auspices du comte d'Argenson, ministre d'état. Le gouvernement, sans accorder une protection manifeste et avouéc aux éditeurs, leur laissait au moins dans la personne de ce

DICTIONN, ENCYCLOP. TOME I.

« VorigeDoorgaan »