Le Comte de Gabalis, ou Entretiens sur les sciences secrètes, Volume 1

Couverture
chez les freres Vaillant, 1742
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 135 - Religion .... En cet endroit un Laquais vint me dire qu'un jeune Seigneur venoit me Voir. Je ne veux pas qu'il me voye , dit le Comte. Je vous demande pardon , Monfieur , lui dis-je , vous jugez...
Page 98 - Dieu ait pu le faire , quelle preuve folide y at-il qu'il l'a fait ? Voulez-vous en être convaincu tout à l'heure , reprit-il , fans tant de façons. Je m'en vais faire venir les Sylphes de Cardan : vous entendrez de leur propre bouche ce qu'ils font , & ce que je vous en ai apris.
Page 41 - Sylphes de même font compofés des plus purs atomes de l'air ; les Nymphes , des plus déliées parties de l'eau ; & les Gnomes , des plus fubtiles parties de la terre. Il y avoit beaucoup de proportion entre Adam & ces...
Page 22 - Je ne fçai fi vous pourrez vous y refoudre : mais je fçai bien que la Sagefle n'habite point dans un corps fujet au péché , comme elle n'entre point dans une âme prévenue d'erreur ou de malice. Les Sages ne vous admettront Jamais à leur Compagnie , fi vous ne renoncez dès à prefent à une chofequi ne peut compatir avec la Sageflè.
Page 117 - Cordouë en Efpagne ; elle le rend heureux dès l'âge de douze ans , & ils continuent leur commerce l'efpace de trente. Un Directeur ignorant perfuade Magdelaine que fon Amant eft un Lutin , & l'oblige de demander l'abfolution au Pape Paul III. Cependant il eft...
Page 25 - Cieux a des habitants bien plus nobles que les Oiseaux et les Moucherons ; ces Mers si vastes ont bien d'autres hôtes que les Dauphins et les Baleines ; la profondeur de la Terre n'est pas pour les Taupes...
Page 33 - C'étoit des Sylphes qui cherchoient à devenir immortels. Leurs innocentes pourfuites, bien loin de fcandalifer les Philofophes , nous ont paru fi juftes , que nous avons tous refolu , d'un commun accord , de renoncer entierement aux femmes , & de ne nous adonner qu'à immortalifer les Nymphes & les Sylphides. O -Dieu , me récriai-je , qu'eft-e» •que j'encens jufqu'ou va kf.
Page 33 - Ah ! nos Sages n'ont garde d'imputer à l'amour des Femmes la chute des premiers Anges; non plus que de soumettre assez les Hommes à la puissance du Démon, pour hiy attribuer toutes les avantures des Nymphes et des Sylphes, dont tous les Historiens sont remplis.
Page 157 - Gnomes effrayés des hurlemenS des Diables , qu'ils entendent dans le centre de la terre , aiment mieux demeurer mortels , que courir rifque d'être ainfi tourmentés , s'ils acquéroient l'immortalité.
Page 105 - Ha ! fçachez que la langue fainte ufe de ces innocentes métaphores pour éloigner de nous les idées peu honnêtes d'une action qui a caufé tous les malheurs du genre humain.

Informations bibliographiques