Biographie universelle, ancienne et moderne, ouvrage rédigé par une société de gens de lettres, Volume 6

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 173 - On me l'a dépeint , dit l'abbé d'Olivet , comme un philosophe qui « ne songeait qu'à vivre tranquille avec des amis et des livres ; faisant « un bon choix des uns et des autres; ne cherchant ni ne fuyant le « plaisir; toujours disposé à une joie modeste, et ingénieux à la faire « naître ; poli dans ses manières , et sage dans ses discours ; craignant « toute sorte d'ambition, même celle de montrer de l'esprit3.
Pagina 28 - Pendant plus de cinquante années, le « possesseur n'a épargné ni soins ni dépenses « pour en faire le recueil le plus complet qu'il « soit possible de tout ce qu'il ya de meilleur « et de rare en musique, soit imprimé, soit ma
Pagina 251 - Histoire de l'établissement du christianisme , tirée des seuls auteurs juifs et païens, où l'on trouve une preuve solide de la vérité de cette religion , Lyon , 1 764 , in-4°.
Pagina 236 - ... la base de toute histoire naturelle philosophique, et qui ont rendu tant de services à l'art des méthodes qu'elles ... doivent faire pardonner à leur auteur le mal qu'il a dit de cet art.
Pagina 523 - Au retour de cette expédition, il traila de poltrons et de lâches ceux qui ne l'avaient pas suivi, et distribua des couronnes aux compagnons de sa victoire. Ce n'en était pas assez pour sa gloire...
Pagina 645 - On a loué la sagesse de ses plans : ils sont raisonnables, il est vrai, mais on n'a pas songé qu'ils sont aussi faiblement conçus qu'exécutés. Campistron n'avait de force d'aucune espèce : pas un caractère marqué , pas une situation frappante , pas une scène approfondie , pas un vers nerveux. Il cherche sans cesse à imiter Racine; mais ce n'est qu'un apprenti qui a devant lui le tableau d'un maître, et qui, d'une main timide et indécise, crayonne des figures inanimées.
Pagina 100 - Son Théâtre des Grecs passe pour le meilleur ouvrage qu'on ait en ce genre, malgré ses fautes et l'infidélité de la traduction. Il a prouvé par ses poésies qu'il est bien plus aisé de traduire et de louer les anciens que d'égaler par ses propres productions les grands modernes. On peut d'ailleurs lui reprocher de n'avoir pas assez senti la supériorité du théâtre français sur le grec, et la prodigieuse différence qui se trouve entre le Misanthrope et les Grenouilles.
Pagina 636 - Dissertation physique sur les différences réelles que présentent les traits du visage chez les hommes de différents pays et de différents âges ; sur le beau qui caractérise les statues antiques et les pierres gravées.
Pagina 575 - ... sang aux deux partis. Calvin n'écrivit sur cette question qu'après les grands troubles qu'elle avait excités. Il présenta une troisième opinion. Il nia que le corps de J.-C. , qui est au ciel , pût être substantiellement présent sur la terre comme le disaient les partisans de Luther et du sens littéral ; mais il n'en soutint pas moins que , dans la cène , l'homme est nourri de la propre substance de J.-C. , qui , du haut du ciel , nous y fait participer, à peu près comme le soleil,...
Pagina 250 - Académie des sciences et des arts, contenant les vies, et les éloges historiques des hommes illustres, qui ont excellé en ces professions depuis environ quatre siècles...

Bibliografische gegevens