Notice historique et généalogique sur les seigneurs de Braine-le-Château et Haut-Ittre

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 137 - Nos enim, de omnipotentis Dei misericordia et beatorum Petri et Pauli, apostolorum ejus, auctoritate confisi, omnibus vere penitentibus et confessis, qui...
Page 38 - ... roi le releva de la renonciation qu'il avait faite , et l'envoya solennellement réclamer son héritage pardevant les États. En même temps il écrivit des lettres et envoya des messages à Bruxelles et dans les autres villes. Il y avait beaucoup de partisans; la bourgeoisie lui était partout favorable; elle avait vu par expérience combien il est préjudiciable aux libertés d'un pays d'avoir un seigneur qui tire sa puissance des autres domaines qu'il possède. Les bonnes villes, qui autrefois...
Page 137 - ... etiam qui corpora defunctorum tam confratrum et consororum hujusmodi, quam aliorum ad sepulturam associaverint, aut quascumque processiones de...
Page 76 - Et affin que ce soit chose ferme et stable a tousjours, nous avons faict mettre nostre scel a ces dictes présentes, saulf en aultres choses nostre droict, et l'aultruy en toutes.
Page 71 - Algarbes, d'Algésire, de Gibraltar, des isles de Canarie et des Indes tant Orientales qu'Occidentales, des isles et terre ferme de la mer Océane...
Page 39 - Laisserons« nous donc la clarté du ciel pour aller vivre dans « l'obscurité d'une caverne? Nous méritons déjà « reproche de tant tarder et délibérer là-dessus. « Si les villes et les vilains sont d'autre opinion, « il saura bien les remettre dans le devoir, et « nous l'aiderons à faire repentir le peuple de « Brabant d'une si amère folie. Pour parler comme « au jeu d'échecs, il n'ya ni roi ni roc qui les « puisse garder de la justice de leur naturel sei
Page 38 - Flandre, d'Artois, deHainault, et seigneur de tant d'autres états. Elles pensaient que le comte de Nevers, appelé par les hommes du pays et tenant d'eux toute sa force et sa richesse, ne pourrait avoir des volontés si absolues. Au contraire , la noblesse et les gens de guerre étaient tous dévoués au duc de Bourgogne , dont ils attendaient leur avancement et l'augmentation de leur fortune. «Quoi...
Page 63 - Bas, ensemble au roy ou héraut d'armes de la province qu'il appartiendra, de suivre en ce regard ce que contient le règlement fait par ceux de nostre conseil privé, le...
Page 138 - Campanœ, ad id, signo dato, semel orationem dominicam et salutationem angelicam dixerint, aut etiam quinquies orationem et salutationem easdem pro animabus defunctorum confratrum et consororum hujusmodi recitaverint : aut devium aliquem ad viam salutis reduxerint, et ignorantes prœcepta Dei...
Page 76 - ... en maniere que ce soit, lequel si fait, mis ou donné leur auroit esté ou estoit le reparent et mettent ou facent reparer et mettre incontinent et sans dilay a neant. Car...

Informations bibliographiques