Honnête homme

Voorkant
Didier, 1842 - 444 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 12 - Elle a considéré un champ, et l'a acheté; elle a planté une vigne du fruit de ses mains. » Elle a ceint ses reins de force, et elle a affermi son bras. » Elle a goûté, et elle a vu que son trafic est bon; sa lampe ne s'éteindra point pendant la nuit. » Elle a porté sa main à des choses fortes, et ses doigts ont pris le fuseau. » Elle a ouvert sa main à l'indigent; elle a étendu ses bras vers le pauvre. » Elle ne craindra point pour sa maison le froid ni la neige, parce que tous ses...
Pagina 11 - Elle lui rendra le bien et non le mal pendant tous les jours de sa vie. Elle a cherché la laine et le lin , et elle a travaillé avec des mains sages et ingénieuses.
Pagina 235 - L'homme superbe est renversé, Ses propres flèches l'ont percé. UNE AUTRE. J'ai vu l'impie adoré sur la terre; Pareil au cèdre, il cachait dans les cieux Son front audacieux; II semblait à son gré gouverner le tonnerre, Foulait aux pieds ses ennemis vaincus : Je n'ai fait que passer, il n'était déjà plus.
Pagina 176 - C'est la maman. Bien avant nous qui donc s'éveille ? Bien après nous quel ange veille, Penché sur notre front dormant ? C'est la maman. Qui nous fait dire la prière Au bon Dieu qui fit la lumière Et la terre et le firmament ? C'est la maman.
Pagina 11 - Qui trouvera la femme forte? Elle est plus précieuse que ce qui s'apporte de l'extrémité du monde. » Le cœur de son mari met sa confiance en elle, et il ne manquera point de dépouilles.
Pagina 6 - J'ai passé , dit-il encore, par le champ du paresseux et par la vigne de l'homme insensé; j'ai trouvé que tout était plein d'orties , que les épines en couvraient toute la surface, et que la muraille était abattue.
Pagina 62 - ... tant de ma folie que j'en pleurai de dépit et la réflexion me donna plus de chagrin que le sifflet de plaisir. " Cet accident fut cependant...
Pagina 15 - Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et qui êtes chargés, et je vous soulagerai. 29. Prenez mon joug sur vous, et apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos de vos âmes-, 30.
Pagina 16 - Pourquoi? c'est qu'assurément elle est venue de celui qui fait lever son soleil sur les bons et les méchants, et pleuvoir sur les justes et les injustes.
Pagina 4 - déteste la septième : les yeux ailiers , la langue « amie du mensonge , les mains qui répandent le « sang innocent , le cœur qui forme de noirs des...

Bibliografische gegevens