Annales des sciences psychiques, Volume 10

Couverture
Félix Alcan, 1900
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 310 - Vienne, lequel, en baillant la paix audict seigneur, luy dyct ces paroles : « Sire , Dieu vous donne la paix et le » repos ; vous les avez si vous voulez , « quia consummatum est. Vostre en« nemi , le duc de Bourgogne , est « mort ; il vient d'être tué, et son armée
Page 75 - La suggestion, ou pour parler en termes plus clairs pour tout le monde, l'autorité peut remplacer toutes les autres qualités intellectuelles; dans un cercle, quel est celui que l'on écoute? ce n'est pas le plus intelligent, celui qui pourrait dire les choses les plus curieuses ; c'est celui qui a le plus d'autorité, dont le regard est volontaire, dont la parole, pleine, sonore, articule lentement des phrases interminables, dont tout le monde supporte respectueusement l'ennui. Il ya plaisir à...
Page 80 - Il raconte que dans son laboratoire, ayant à exercer des étudiants à l'usage du microscope, il mettait sur le porte-objet une préparation quelconque, il décrivait d'avance des détails purement imaginaires, puis il priait les débutants de regarder, de décrire à leur tour ce qu'ils voyaient; très souvent, dit-il, les étudiants ont attesté qu'ils voyaient les détails annoncés par leur professeur; quelques-uns même les ont dessinés. Le fait est intéressant, sans doute; mais on voudrait...
Page 208 - ... éclairée, on montre au sujet un objet peu visible, une petite balle se détachant sur fond noir, et on cherche à quelle distance le sujet distingue cet objet; on fait l'expérience plusieurs fois ; chaque fois le sujet part d'une assez grande distance, se rapproche lentement en regardant, puis s'arrête quand il voit la balle; à ce moment, il jette les yeux sur le parquet où les distances sont marquées, et lit la distance où il se trouve de la mire ; puis, il se retourne et s'éloigne,...
Page 180 - Je viens en effet d'apprendre qu'il cherche un employé. » (II cherchait en réalité un surnuméraire.) M. Til, qui n'en savait rien, en demeura perplexe et se demanda si MX.. serait mécontent de son fils et songerait à le remplacer. En rentrant à midi chez lui, il raconta la chose à sa femme, mais sans en parler à son fils. C'est une heure plus tard qu'arriva le message calomniateur.
Page 305 - A chaque nouvelle courbe, la valeur du quotient de la fatigue j^j diminue, ce qui signifie que la diminution de hauteur ne suit pas une marche parallèle à la diminution du nombre, mais que la diminution de hauteur est plus marquée. La diminution de hauteur étant l'expression de la fatigue musculaire, nous pouvons en conclure que les centres psycho-moteurs sont incomparablement plus résistants à la fatigue que les appareils terminaux.
Page 179 - Pendant qu'il parlait, ma main sollicitée écrivait sur le bureau, toujours avec cette même lenteur exigée par les enroulements qui accompagnaient les lettres : Je t'ai trompé, Michel, pardonne-moi. Enfin! Quel soulagement! mais aussi, le dirai-je, quelle déception! Comment, cet esprit qui m'avait paru si bienveillant, que dans ma candeur j'avais pris pour mon guide, pour ma conscience même, me trompait pareillement!
Page 199 - Quelles sont, parmi les découvertes modernes, celles qui peuvent expliquer certains faits considérés comme prodiges dans l'antiquité ? 11 10. Les faits connus et les doctrines auxquelles ils servaient de base dans les sciences naturelles avant Aristote ; persistance de ces doctrines jusqu'aux temps modernes.
Page 329 - Souvent même cette expression est si forte, si tragique même, dans certains airs mélancoliques ou funèbres, qu'on a la sensation que Pepito ne peut pas, avec son doigté imparfait, exprimer toutes les idées musicales qui frémissent en lui : de sorte que j'oserais presque dire qu'il est bien plus grand musicien qu'il ne paraît Cétre.
Page 325 - L'enfant avait à peu près 2 ans et demi lorsque je découvris pour la première fois, et par hasard, ses aptitudes musicales. A cette époque, un musicien de mes amis m'adressa une sienne composition musicale, et je me mis à la jouer au piano assez fréquemment ; il est probable que l'enfant y faisait attention...

Informations bibliographiques