La comédie de société au XVIIIe siècle

Voorkant
C. Lévy, 1893 - 326 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 126 - S'il vous a désunis, sa mort vous va rejoindre. Qu'un feu jadis si beau n'en devienne pas moindre : Rendez-lui votre cœur, et recevez sa foi; Vivez heureux ensemble, et mourez comme moi; C'est le bien qu'à tous deux Polyeucte désire.
Pagina 28 - ... ne manquait pas de me donner la main pour me conduire jusque chez moi. Il y avait une grande place à passer; et, dans les commencements de notre connaissance, il prenait son chemin par les côtés de cette place : je vis alors qu'il la traversait par le milieu; d'où je jugeai que son amour était au moins diminué de la différence de la diagonale aux deux côtés du carré.
Pagina 35 - Elle en est d'hier à son troisième logement ; elle ne pouvait plus supporter celui qu'elle avait choisi ; il y avait du bruit, de la fumée sans feu (il me semble que c'est son emblème.) Le bruit, ce n'est pas la nuit qu'il l'incommode, à ce qu'elle m'a dit, mais le jour, au fort de son travail : cela dérange ses idées.
Pagina 209 - Chartres (1), qui arrivait à Versailles après une absence de six mois : « Je vais vous mettre au courant : ayez un habit puce, une veste puce, une culotte puce, et présentez-vous avec confiance ; voilà tout ce qu'il faut aujourd'hui pour réussir à la cour.
Pagina 292 - Voltaire ne jugeant pas, je crois, que cette conversation dût intéresser une personne qui s'annonçait d'une manière aussi peu brillante. Néanmoins, il soutint l'entretien avec politesse, et même quelquefois avec galanterie pour moi. On se mit à table, et pendant tout le dîner M. de Voltaire ne fut rien moins qu'aimable; il eut toujours l'air d'être en colère contre ses gens, criant à tuetête, avec une telle force, qu'involontairement j'en ai plusieurs fois tressailli ; la salle à manger...
Pagina 288 - M. Ott vit, à l'autre extrémité du salon, un grand tableau à l'huile, dont les figures sont en demi-nature. Un cadre superbe et l'honneur d'être placé dans le salon annonçaient quelque chose de beau. Nous y accourons , et , à notre grande surprise , nous découvrons une véritable enseigne à bière, une peinture ridicule et représentant M. de Voltaire dans une gloire , tout entouré de...
Pagina 240 - Que nous sert-il d'avoir la panse pleine de viande, si elle ne se digère? si elle ne se trans-forme en nous? si elle ne nous augmente et fortifie...
Pagina 75 - Il fut convenu qu'à l'exception de M. le comte d'Artois, aucun jeune homme ne serait admis dans la troupe, et qu'on n'aurait pour spectateurs que le roi , Monsieur et les princesses qui ne jouaient pas; mais que pour animer un peu les acteurs, on ferait occuper les premières loges par les lectrices , les femmes de la reine, leurs sœurs et leurs filles : cela composait une quarantaine de personnes.
Pagina 66 - La reine ordonna un jour à M. Campan de descendre dans son cabinet pour y chercher quelque chose qu'elle avait oublié : il était habillé en Crispin, et avait même son rouge. Un escalier dérobé conduisait directement à cet entresol dans le cabinet de toilette. M. Campan crut y entendre quelque bruit, et resta immobile derrière la porte qui était fermée. Un valet de garde-robe, qui en effet était dans cette pièce, avait de son côté entendu quelque bruit, et, par inquiétude ou par curiosité,...
Pagina 35 - Châtelet et Voltaire, qui s'étaient annoncés pour aujourd'hui et qu'on avait perdus de vue, parurent hier sur le minuit comme deux spectres, avec une odeur de corps embaumés, qu'ils semblaient avoir apportée de leurs tombeaux.

Bibliografische gegevens