L'Ami de la religion: journal ecclésiastique, politique et littéraire, Volume 57

Voorkant
A. LeClere., 1826
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 82 - Le Génie de la Révolution considéré dans l'éducation, ou Mémoires pour servir à l'histoire de l'instruction publique depuis 1789...
Pagina 37 - A dater de la même époque, nul ne pourra être ou demeurer chargé soit de la direction , soit de l'enseignement dans une des maisons d'éducation dépendantes de l'Université, ou dans une des écoles secondaires ecclésiastiques, s'il n'a affirmé par écrit qu'il n'appartient à aucune congrégation religieuse non légalement établie en France.
Pagina 46 - qu'au milieu des maux qui « nous affligent, votre prospérité et votre gloire sont « le sujet de nos plus tendres et de nos plus vives « acclamations ; que soutenir et défendre les droits « sacrés de votre couronne sera toujours pour nous » l'objet d'une noble et sainte jalousie ; que plus nous « sommes obligés de chercher à conserver la liberté
Pagina 42 - César comme ce qu'ils devaient à Dieu ; leur conscience leur a répondu qu'il valait mieux obéir à Dieu qu'aux hommes ; lorsque cette obéissance qu'ils doivent premièrement à Dieu ne saurait s'allier avec...
Pagina 35 - C'est en vertu de ce principe que huit écoles secondaires ecclésiastiques ont été tout d'un coup, sans avertissement, sans ces admonitions préalables qui conviennent si bien à une administration paternelle, arrachées au gouvernement des évêques , sous lequel elles prospéraient , pour être soumises au régime de l'Université.
Pagina 42 - Leur conscience leur a répondu qu'il valait mieux obéir à Dieu qu'aux hommes. Lorsque cette obéissance qu'ils doivent premièrement à Dieu ne saurait s'allier avec celle que les hommes leur demandent, ils ne résistent point; ils ne profèrent pas tumultueusement des paroles hardies ; ils n'expriment pas d'impérieuses volontés ; ils se contentent de dire avec respect comme les apôtres : Non...
Pagina 38 - ... que l'on semble vouloir partager avec eux. » Ce n'est pas l'intention sans doute , nous croyons même que les facilités qui seront données pour l'agrément réduiront à presque rien cette formalité ; mais cette formalité peut devenir dangereuse du moment qu'elle est commandée : les systèmes changent avec les hommes; et celui qui a pour but l'asservissement de...
Pagina 36 - ... en jouir : rien dans tout cela qui excède le pouvoir politique, qui envahisse le pouvoir spirituel ; mais au-delà l'usurpation est à craindre, elle est bien prochaine. » Prétendre, par exemple , qu'aucune école destinée à former à la piété, à la science et aux vertus sacerdotales, ne peut exister sans l'autorité du prince ; que les...
Pagina 41 - ... l'enseignement dans les écoles secondaires ecclésiastiques tout homme qui appartiendrait à une congrégation non légalement établie en France. En troisième lieu , les évêques concluent que la conscience ne leur permet pas davantage de coopérer d'une manière active aux art.
Pagina 34 - ... déjà fait par l'organe d'un d'entre eux avant la publication des ordonnances, leurs inquiétudes et leurs craintes, en suppliant sa bonté d'apporter à ces ordonnances des modifications qui les arrachent à la cruelle alternative où elles vont les placer : ils n'obéissent point à l'exigence...

Bibliografische gegevens