Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub
[ocr errors]

Peu de temps après cette organis

teurs aux revues, qui furent assimiles 588 INSPÉCTEURS L'UNIVERS. INSPECTEURS s'affaiblit peu à peu, et finit par succom pections fut réduite à un an. Ce sa ber. Le duc de Guise et le cardinal de vice était confié, en 1789, à 26 Lorraine pressèrent, en 1560, Catherine pecteurs généraux, dont 14 pour l's de Médicis de la rétablir. Mais cette fanterie, 10 pour la cavalerie, 1 pre princesse eut le bon esprit de résister à les hussards, i pour les chasseurs, et 11 seurs sollicitations.

inspecteurs particuliers. INSINUATION. Cette formalité,

Sous le Directoire, le Consulat & confondue avec celle du contrôle des l’Empire, les inspecteurs generous actes, et connue aujourd'hui sous le d'armes furent peu nombreux, mis nom d'enregistrement, fut établie par bien choisis. On les multiplia beauer François Ir. (Voyez ENREGISTRE sous la Restauration : les lieutenant MENT.)

généraux prirent à cette époque le tin INSPECTEURS GÉNÉRAUX. Officiers d'inspecteur général, les maréchaui e généraux chargés par le ministre de la camp celui d'adjoint à l'inspection is guerre, de s'assurer, en faisant des re nérale. En 1819, on comptait 30 lt vues générales annuelles, de la stricte tenants généraux inspecteurs générau. exécution des lois, or nances et règle dont 20 pour l'infanterie et 10 pour ) ments militaires relativement à l'ins- cavalerie; 58 maréchaux de camp It truction des troupes, à la police, à la pecteurs, 38 pour l'infanterie et 20 per discipline, à l'habillement, à l'arme ja cavalerie. Les armes spéciales et ment, à l'administration intérieure et à taient pas comprises dans ce nombre. la comptabilité des corps, etc. L'origine Il n'y a plus aujourd'hui que 20 ** de cet emploi paraît remonter aux quatre rondissements d'inspection pour le capitaines des francs archers , qui, fanterie et 15 pour la cavalerie

. L'ar chargés du commandement de cette tillerie en compte communément 8, k

le milice, devaient se transporter tous les génie 8, et la gendarmerie 1 ou 2. ans dans les chefs-lieux des élections INSPECTEURS AUX REVUES. Un * pour effectuer les levées, réformer et rêté des consuls, en date du 29 janvier faire remplacer les hommes qui n'étaient 1800, retira aux commissaires des de Pétal"ac rarmement, de l'équipement, tions qui leur étaient precedemments etc. Sous Henri II, ces fonctions furent tribuées , pour les confier à un nouveau confiées aux maréchaux de France, et, corps administratif, qui fut ainsi charge sous les règnes suivants, aux sergents de l'organisation, de l'embrigadement

, de bataille, qui les conservèrent jus de l'incorporation, de la levée, du lien qu'à la paix des Pyrénées.

ciement, de la solde et de la comptabiEn 1668, Louis XIV établit un ins- lité des corps, de la tenue des contribes pecteur général pour l'infanterie et un et de la formation des revues. Ce corpo pour la cavalerie. Le nombre de ces of- était composé de 6 inspecteurs cette ficiers s'accrut ensuite successivement: l'artillerie, la gendarmerie , les écoles inspecteurs. Les premiers avaient

raux , de 18 inspecteurs et de 36 sousmilitaires eurent chacun le leur; enfin, grade et le traitement des généraux de on créa, en 1694, un directeur généradivision; les inspecteurs avaient : qui leur était supérieur. On comptait grade et le traitement de généraus de déjà, au commencement de 1730, 3 di- brigade ; enfin , les sous - inspecteurs recteurs généraux d'infanterie, 3 direc- étaient divisés en deux classes : 18 cout teurs généraux de cavalerie du grade de posaient la première, et recevaient un lieutenant général, et 9 inspecteurs gé- traitement annuel de 8,000 fr.; etuk néraux d'infanterie et 5 'inspecteurs de la seconde, en nombre égal, retea généraux de cavalerie, pris dans les gra- vaient 7,000 fr.; les uns et les autres des de lieutenant général, de maréchal avaient rang de colonel. de camp et de brigadier.

Les fonctions d'inspecteur général, tion, on créa des adjoints aux inspire supprimées en 1776, furent rétablies en 1780. On fixa alors à 24 le nombre de

au grade de chef de bataillon, et euren ces officiers , et la durée de leurs ins un traitement annuel de 4,000 fr.

Lorsque ces officiers parurent dans un officier les reconnut. Lorsque le les camps, revêtus de leur brillant uni maréchal Ney les fit rendre avec pompe forme, avec des grades et des dignités au régiment, des larmes coulèrent des qui les appelaient à partager les hon yeux de tous les vieux soldats , tandis neurs et les prérogatives des chefs de que les jeunes conscrits étaient fiers 'armée, le mécontentement fut géné- d'avoir contribué à reprendre ces enal. On trouva mauvais que des admi- seignes enlevées à leurs aînés. L'empenistrateurs fussent décorés des insignes reur ordonna que le souvenir de cette lu commandement, et de vives récla. scène touchante fût consacré par un nations parvinrent de toutes parts au tableau. :hef du gouvernement. Des ordres fu INSTITUT DE FRANCE. La Convencent immédiatement donnés, et des tion avait , par une loi du 8 août 1793, broderies remplacèrent presque aussitôt prononcé la suppression de toutes les es insignes ; toutefois l'ancienne assi académies et sociétés littéraires patennilation des grades fut conservée, mais tées ou dotées par la nation. Elle sonseulement pour la solde de retraite, gea bientôt à les réorganiser sur un pour les indemnités de logement, et plan plus large et plus philosophique, es rations de vivres et de fourrages. en les remplaçant par un Institut gui

Le corps des inspecteurs aux revues devait embrasser toutes les branches ut supprimé par l'ordonnance royale des connaissances humaines. « Il y a qui, le 29 juillet 1817, créa celui de l'in

« pour toute la république, dit l’art. 298 endance militaire. Les officiers qui « de la constitution de l'an III (1794), 'n faisaient partie concoururent à la « Un Institut national chargé de recréation de ce nouveau corps. (Voyez « cueillir les découvertes, de perfecNTENANTS MILITAIRES.)

« tionner les arts et les sciences. » En INSPRUCK (combat et prise d'). Le gé. exécution de cet article, la loi sur l'insnéral Joubert, qui s'était illustré en for. truction publique, décrétée le 25 octobre ant une partie des gorges du Tyrol, par- 1795, dans l'avant-dernière séance de vint, le 28 mars 1797, devant la gorge la Convention, régla ainsi qu'il suit, d'Inspruck , que des bataillons autri. l'organisation de l'Institut : chiens, fraîchement arrivés des bords du Rhin, voulaient défendre. Après une ca Loi du 3 brumaire an IV. aonnade de quelques instants, le général français décide le succès en marchant droit à l'ennemi, à la tête de la 85€ de Art. jer. L'Institut national des sciences et mi-brigade en colonnes serrées par ba des arts appartient à toute la république; il taillons. Les Autrichiens, culbutés, lais est fixé à Paris : il est destiné, 1° à perfecsent 200 morts, 600 prisonniers et 2 tionner les sciences et les arts par des recanons. Ce fut le dernier combat de cette cherches non interrompues, par la publicacampagne dans le Tyrol.

tion des découvertes, par la correspondance -Ney eut, en 1805, la mission de s'en avec les sociétés savantes et étrangères ; 2° à parer de la même contrée. Il en prit les

suivre, conformément aux lois et arrêtés du fortifications naturelles à revers, et

Directoire exécutif, les travaux scientitiques l'archiduc Jean ne put lui opposer au

et littéraires qui auront pour objet l'utilité cune résistance. Le maréchal fit son

générale et la gloire de la république. entrée à Inspruck le 7 novembre. On

II. Il est composé de (144) membres rési

dants à Paris, et d'un égal nombre d'assotrouva dans l'arsenal une artillerie con

ciés répandus dans les différentes parties de sidérable, 16,000 fusils et une immense

la république; il s'associe des savants étran. quantité de poudre. Parmi les braves

gers, dont le nombre est de vingt-quatre, régiments de cette armée figurait le huit pour chacune des trois classes. 76e de ligne, qui avait perdu 2 drapeaux III. Il est divisé en trois classes, et chaque dans le pays des Grisons, et cette perte classe en plusieurs sections, conformément était depuis longtemps, pour ce corps

au tableau suivant : le motif d'une profonde affliction. Les drapeaux, objet d'un aussi noble regret, se trouvèrent dans l'arsenal d'Inspruck;

TITRE IV.

SIVININ

à Paris,

ASSOCIÉS

dans les
départements.

6

6 6 6 6 6

6 6 6 6 6 6 6

[ocr errors]

6

6

6

|

60

[ocr errors]

4° Avoir des connaissances en anitha traitement que le Corps législatif déters:

Ils tiendront un journal de leurs obert

tions, correspondront avec l'Institut, ab

VIII. Le Corps législatif fixera tous le ans , sur l'état fourni par le Directoire es

cutif, une somme pour l'entretien et les tr CLASSES ET SECTIONS.

vaux de l'Institut national des sciences et des arts.

IX. Pour la formation de l'Institut natin

nal, le Directoire exécutif nommera Ire CLASSE.

rante-huit membres, qui éliront les ques Sciences physiques et mathé

vingt-seize autres. matiques.

Les cent quarante-quatre membres réna

nommeront les associés. I Mathématiques... 2 Arts mécaniques.

X. L'Institut une fois organisé, les 3 Astronomie....

minations aux places vacantes seront le 4 Physique expérimentale...

par l'Institut, sur une liste au moins true 5 Chimie.... 6 Histoire naturelle et Mineralogie.

présentée par la classe où une place au 7 Botanique et Physique générale.

vaqué. 8 Anatomie et Zoologie..

Il en sera de même pour la nomination in 9 Médecine et Chirurgie...

associés, soit français, soit étrangers

. 10 Économie rurale et Art yétéri.

XI. Chaque classe de l'Institui aura dar naire.....

son local une collection des productions de la nature et des arts ainsi qu'une bibler

thèque relative aux sciences ou aur arts dat 11° CLASSE.

elle s'occupe. Sciences morales et politiques. I Analyse des sensations et des

XII. Les règlements relatifs à la tenue is idees....

séances et aux travaux de l'Institut dered 2 Morale,

rédigés par l'Institut lui-même et prescia 3 Science sociale et Législation...

au Corps législatif, qui les examinera das ha 4 Économie politique..

forme ordinaire de toutes les propositiza 5 Histoire.... 6 Géographie...

qui doivent être transformées en lois.

TITRE V.

Art. Jer. L'Institut national nommer
II CLASSE.

les ans, au coucours, vingt citoyens, qui Littérature et Beaux-Arts.

seront chargés de voyager et de faire des I Grainmaire....

observations relatives à l'agriculture, but 2 Langues anciennes... 3 Poésie..

dans les déparlements de la république qui 4 Antiquités et Monuments.

dans les pays étrangers. 5 Peinture.

II. Ne pourront être admis au concours 6 Sculpture.

mentionné dans l'article précédent que 7 Architecture...

qui réuniront les conditions suivantes : 8 Musique et Déclamation....

1° Être âgé de vingt-cinq 48

2o Etre propriétaire ou fils de proprit

taire d'un domaine rural formant un app IV. Chaque classe de l'Institut a un local

d'exploitation ; ou fermier ou fils de fermid où elle s'assemble en particulier.

d'un corps de ferme d'une ou de plusieurs Aucun membre ne peut appartenir à deux charrues, par bail de trente ans au moms classes différentes; mais il peut assister aux

3° Savoir la théorie et la pratique des séances, et concourir aux travaux d'une autre principales opérations de l'agriculture; classe.

V. Chaque classe de l'Institut publiera tique, en géométrie élémentaire, en een tous les ans ses découvertes et ses travaux. VI. L'Institut national aura quatre séances Déral

, mais particulièrement en botanique el publiques par an. Les trois classes seront en minéralogie. réunies dans ces séances.

III. Les citoyens rommés par Il rendra compte, tous les ans, au Corps

national voyageront pendant trois ans sa législatif, des progrès des sciences et des tra frais de la république, et movennant vaux de chacune de ses classes.

VII. L'Institut publiera, tous les ans, à une époque fixe, les programmes des prix que chaque classe devra distribuer.

6 6 6 6 6 6

6 6 6 6 6

36

36

6 6 6 6 6 6 6

6
6
6
6
6
6
6
6

ans au moins;

48

l'Institu

nera.

enverront, tons les trois mois, les résultats IV. Le président sera remplacé, dans son de leurs travaux , qui seront rendus publics. absence, par le membre présent sorti le plus

Les sujets nommés seront successivement nouvellement de la présidence. pris dans chacun des départements de la ré V. Dans la première séance de chaque publique.

semestre, chacune des classes procédera à IV. L'Institut national nommera , tous les l'élection d'un secrétaire, de la même maans, six de ses membres, pour voyager, soit niere que pour l'élection d'un président. ensemble, soil séparément, pour faire des Chaque secrétaire restera en fonctions penrecherches sur les diverses branches des dant un an, et ne pourra être réélu qu'une connaissances humaines autres que l'agricul fois. La premiere fois, on nommera deux lure.

secrétaires, et l'un d'eux sortira six mois V. Le palais national, à Rome, destiné après par la voie du sort. jusqu'ici à des élèves français de peinture, VI. L'Institut s'assemblera le quintidi de sculpture et architecture, conservera cette la première décade de chaque mois, pour destination,

s'occuper de ses affaires générales, prendre VI. Cet établissement sera dirigé par un connaissance des travaux des classes et propeintre français ayant séjourné en Italie, céder aux élections. lequel sera nommé par le Directoire exécutif VII. Il sera présidé alternativement par pour six ans.

l'un des trois présidents des classes, et suiVII. Les artistes français désignés à cet vant leur ordre numérique. Le sort détereffet par l'Institut, ei nommés par le Direc minera celui qui présidera dans la premiere toire exécutif, seront envoyés à Rome. Ils y séance. résideront cinq ans dans le palais national, VIII. Le bureau de la classe du président où ils seront logés et nourris aux frais de la serà celui de l'Institut, pendant la séance et république, comme par le passé; ils seront durant le mois qui suit ; il sera chargé, dans indemnisés de leurs frais de voyage.

cet intervalle, de la correspondance et des X, L'Institut national, dans ses séances affaires de l'Institut. publiques, distribuera chaque année plu IX. Les quatre séances publiques de l'Inssieurs prix.

titut auront lieu les 15 vendémiaire , nivòse, Le 20 novembre 1796 ( 29 brumaire germinal et messidor. an iv), Directoire nomina les 48

ÉLECTIONS. premiers membres qui devaient former X. Quand une place sera vacante dans une le noyau de l'Institut, et compléter par classe, un mois après la notification de cette l'élection le nombre de 312, lixé par la vacance, la classe délibérera, par la voie du Convention. Le 6 décembre, ces 48 pre scrutin, s'il y a lieu, ou non, de procéder à miers membres furent installés au Lou la remplir. Si la classe est d'avis qu'il n'y vre. Ils s'occupèrent immédiatement de a point lieu d'y procéder, elle délibérera de l'election de leurs collègues, et de la ré nouveau sur cet objet trois mois après, et daction d'un projet de reglement en 42

ainsi de suite. articles, lequel, présenté par Lacépède

XI. Lorsqu'il sera arrété qu'il y a lieu de au Corps législatif, le 21 janvier 1797, procéder à l'election, la section dans laquelle fut approuvé par une loi du 4 avril sui

la place sera vacante, présentera à la classe

une liste de ciny candidats au moins. vant (15 germinal an iv), dont voici le

XII. S'il s'agit d'un associé étranger, la texte :

liste sera présentée par une commission forSÉANCES.

mée d'un membre de chaque section de la Art. Lør. Chaque classe de l'Institut s'as classe, élu par cette section. semblera deux fois par décade : la premiere XIII. Si deux membres de la classe declasse, les primidi et sextidi; la seconde mandent qu'un ou plusieurs autres candidats classe, les duodi et septidi ; et la troisième soient portés sur la liste, la classe délibérera classe, les tridi et octidi. La première séance par la voie du scrutin, et séparément sur de chaque décade sera publique.

chacun de ces candidats. II. Le bureau de chaque classe sera formé XIV. La liste étant ainsi formée et préd'un président et de deux secrétaires. sentée à la classe, si les deux tiers des mem

III. Le président sera élu par chaque bres sont présents, chacun d'eux écrira sur classe, pour six mois, au scrutin et à la plu un billet les noms des candidats portés sur ralité absolue, dans les premieres séances la liste, suivant l'ordre du mérite qu'il leur de vendémiaire et de germinal : il ne pourra attribue, en écrivant i vis-à-vis du dernier ètre réélu qu'après six mois d'intervalle.

2 vis-à-vis de l'avant-dernier nom, 3

nom

soinmes.

XXIX. Lorsqu'il aura paru un outra

ront au contraire les artistes qui, conforgé 592 INSTITUT DE FRANCE L'UNIVERS. INSTITUT DE FRANCE vis-à-vis du nom immédiatement supérieur, élus; et, dans le cas d'égalité de suffragt et ainsi du reste jusqu'au premier nom. les plus âgés auront la présérence. XV. Le président fera à haute voix le dé

PUBLICATION DES TRAVAUX DE L'INSTITUI pouillement du scrutin, et les deux secrélaires écriront au-dessous des noms de chaque les mémoires de ses membres et de ser de

XXIV. Chaque classe publiera séparémes candidat les nombres qui leur correspondent ciés : la première, sous le titre de Neptun dans chaque billet. Ils feront ensuite les sommes de tous ces nombres; et les trois noms

de l'Institut national, sciences mathemat auxquels répondront les trois plus grandes

et physiques; la seconde, sous celui de sommes, formeront, dans le même ordre, la

moires de l'Institut national, sciences mate' liste de présentation à l'Institut.

et politiques; et la troisième, sous le titre : XVI. S'il arrive qu'une ou plusieurs autres

Mémoires de l'Institut national, litterade sommes soient égales à la plus petite de ces

et beaux-arts. Les classes publieront, I trois sommes, les noms correspondants se

plus, les pièces qui auront remporté lespri ront portés sur la liste de présentation, dans

les mémoires des savants étrangers qu k: laquelle on tiendra nole de l'égalité des

seront présentés, et la description des is

ventions nouvelles les plus utiles. XVII. Si les deux tiers des membres ne

XXV. L'Institut national continuerna sont pas présents à la séance, la formation description des arts commencée par l 44 de la liste de présentation à l'Institut sera

démie des sciences, et l'extrait des maté renvoyée à la plus prochaine séance qui réu crits des bibliothèques nationales contese nira les deux tiers des membres.

par l'Académie des inscriptions et bei* XVIII. La liste formée par la classe sera

settres. Il sera chargé de toutes les opération présentée à l'Institut dans la séance suivante.

relatives à la fixation de l'unité des pondi Un mois après cette présentation, si les

mesures; et lorsqu'elles seront terminées, i deux tiers des membres de l'Institut sont

sera dépositaire d'une mesure originale at présents à la séance, on procédera à l'élec

cette unité, en platine. tion; autrement l'élection sera renvoyée à la

XXVI. Les associés correspondront ** plus prochaine séance qui réunira la majorité la classe à laquelle ils appartiennent

. Il a des membres.

enverront leurs observations, et lui ferat XIX. L'élection aura lieu entre les can part de tout ce qu'ils connaitront de normas didats portés sur la liste de présentation de

dans les sciences et les arts. Lorsqu'ils et la classe, suivant le mode prescrit pour la

dront à Paris, ils auront droit d'assister au formation de cette liste. Le candidat au nom

séances de l'Institut et de ses classes, et te duquel répondra la plus grande somme, sera

participer à leurs travaux, mais sans y aper proclamé par le président, qui lui donnera ni voix élective, ni fonctions relatives au reavis de sa nomination.

gime intérieur. Ils ne cesseront d'etre 13XX. Daus le cas de l'égalité des sommes

ciés qu'après un an de domicile à Paris; ti les plus grandes, on procédera, un mois

dans ce cas on procédera à leur remplace après, et suivant le mode précédent, à un

ment. nouveau scrutin entre les seuls candidats aux

XXVII. Les six membres de l'Institut qu, noms desquels ces sommes répondent.

par la loi du 3 brumaire sur l'organisation XXI. Si plusieurs candidats sont élus dans de l'instruction publique, duivent faire charm la même séance , l'âge déterminera leur rang

année des voyages utiles aus progrès des arts d'ancienneté dans la liste des membres de et des sciences, seront choisis par tiers dis l'Institut.

chacune des classes. XXII. Les citoyens qui, par la loi du 3 brumaire sur l'organisation de l'instruction XXVII. L'Institut national proposera si publique, doivent être choisis par l'Institut prix tous les ans. Chaque classe indiquera les pour voyager et faire des recherches sur l'a- sujets de deux de ces prix, qu'elle adjara griculture, seront élus au scrutin, d'après seule

. Les prix seront distribués par l'Iasi une liste au moins triple du nombre des tul dans les séances publiques. places à remplir. Cette liste sera présentée à membre de chaque section des deux pre

arts, l'Institut pourra proposer au Corps le mières classes, élu par cette section. gislatif de décerner à l'auteur une récompense

XXIII. Les candidats aux noms desquels nationale. répondront, dans le dépouillement du scru XXX. Les trois sections réunies de peine tin, les plus grandes sommes prises en nom ture, de sculpture et d'architecture, chas bre égal à celui des places à remplir, seront

PRIX.

« VorigeDoorgaan »