Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

rut séparément chacune des puissances insensée ne fut qu'une horrible série de belligerantes, l'Autriche exceptée. Char- brigandages où l'on ne songea qu'à pilles VI (l'archiduc avait, en 1711, suc ler et qu'à dévaster les chåteaux et les cédé à son frère Joseph) n'entra dans églises. Le seul succès que les huguenots aucune des négociations. On lui offrait y remportèrent fut la prise de Cahors pourtant plus qu'il n'obtint quand il après cing jours d'un combat acharné. traita sept mois après.

GUERRE DE SAXE. Vov. SAXE (camLa guerre continua donc avec lui, et pagne de), DRESDE , LUTZEN, BAUT. *c'était au vainqueur de Denain que de

ZEN, LEIPZIG. vait appartenir l'honneur de la termi GUERRE DES BATARDS. On donnait ner. Après avoir mis en sûreté ce qui ce nom à une petite guerre dont les restait de la Flandre française, Villars événements sont ainsi racontés par l'un alla vers le Rhin. Il se rendit bientôt des continuateurs de Guillaume de maître de Spire, de Worms, et de tous Nangis. « En 1326, quelques båtards de les pays d'alentour, prit Landau , mal nobles hommes de Gascogne attaquegré la belle défense du prince Alexandre rent, les armes à la main et en grand de Wurtemberg, força les lignes re appareil, les terres et les villes du roi doutables que le prince Eugène avait de France. Le roi envoya contre eux fait tirer dans le Brisgau , emporta son parent, le seigneur Alphonse d'Esdeux camps retranchés, enfin s'empara pagne, naguère chanoine et archidiacre de Fribourg, capitale de l'Autriche an de Paris, et depuis fait chevalier ; mais térieure. On comprit à Vienne que quoiqu'il eût dépensé au roi beaucoup l'Autriche, sans la Hollande et l'Angle d'argent dans la poursuite de cette afterre, ne pouvait imposer sa loi à la faire, il n'eut que peu ou point de sucFrance; on se résolut à la paix , et Vile cès ; et attaque de la fièvre quarte, dont lars vint à Rastadt en discuter les il mourut peu de temps après, il s'en bases avec Eugène. Par le traité qu'ils retourna en France sans avoir acquis conclurent le 6 mars 1714, l'Espagne de gloire ni mis fin à son entreprise. resta assurée à Philippe V;" Charles VI Lesdits båtards de Gascogne s'avancèeut de la monarchie espagnole les Pays- rent, avec quelques Anglais, jusqu'à Bas, le Milanais et le royaumne de Na- Saintes, dans le Poitou. La ville de ples, et rendit la Bavière; Louis XIV Saintes était au roi de France; mais garda Strasbourg, Landau, Huningue, elle était dominée par un très-fort chà. Brisach et l'Alsace.

teau appartenant au roi d'Angleterre. GUERRE DE LA VALTELINB. Voyez lesdits bâtards de Gascogne s'y retran. GRISONS.

chèrent et se défendirent vigoureuseGUERRE DE MANTOUE. Voyez Man ment contre la ville et le comte d'Eu, en

voyé en cet endroit par le roi de France GUERRE DE PORTUGAL. Voyez POR avec beaucoup d'autres nobles. Eufin

pourtant les Gascons et les Anglais, GUERRE DES AMOUREUX. La paix après avoir soutenu dans ce château un de Bergerac (voyez ce mot), signée en grand nombre d'assauts, y laissant 1577, venait à peine de terminer la quelques troupes pour le garder, s'ensixième guerre civile, que les catholiques fuirent secrètement vers une plaine et les protestants s'apprêtaient déjà à très-éloignée de la ville, et mandèrent reprendre les armes. Les jeunes sei au comte d'Eu et à ceux qui étaient gneurs frivoles et débauchés qui entou dans la ville pour le parti du roi de raient, à Nérac, Henri de Bourbon, roi France, qu'ils les attendaient dans ce de Navarre, avaient été surnommés les lieu au certain jour qu'ils fixerent pour amoureux, à cause de leurs continuel. combattre en bataille rangée. Ledit les galanteries. Ne vivant que de pillage comte accepta volontiers le défi; et, à et ne pouvant supporter l'oisiveté, ils la tête des siens et des hommes de la entraînèrent le prince à recommencer ville en état de porter les armes, il se les hostilités, qui ne furent terminées rendit aussi vite qu'il put au lieu qu'ils que le 26 novembre 1580, par le traité lui avaient désigné. Les Gascons et les de Fleix (voyez ce mot). Cette guerre Anglais le voyant ainsi éloigné de la

TOUE.

TUGAL.

neure.

ville, prirent un autre chemin en secret, 391. Invasion des Gaulois sénonais dans et entrèrent dans la ville qu'ils brûle- l'Etrurie. rent entièrement avec ses églises. C'est

390. Bataille de l'Allia. Prise de Rome par pourquoi le comte d'Eu et le seigneur les Gaulois. Robert Bertrand, maréchalde France, se

366-361, Courses des Gaulois dans le Lavoyant ainsi joués, poursuivirent les en

tium et la Campanie. nemis jusque dans la Gascogne, où ils

299. Invasion des Gaulois transalpins et soumirent à la domination du roi de cisalpins en Étrurie.

281. Invasion en Thrace, en Épire et en France beaucoup de terres et de villes,

Macédoine. et contraignirent tellement à fuir les

279. Défaite aux Thermopyles. Siège et dits Gascons et Anglais, qu'ils n'osè

prise de Delphes. Retraite désastreuse. rent plus reparaître dans leur propre 278. Passage des Tectosages en Asie Mipays (*). GUERRE DES TROIS HENRI. – En

277. Ils sont défaits par Antiochus Soter. 1587, Henri de Bourbon (Henri IV), 241. Ils s'établissent en Galatie. (Voyez ce Henri de Guise et Henri III se trou mol.) vaient chacun à la tête d'une armée. 218-202. Les Gaulois cisalpins prennent Les principaux événements de cette parti pour Annibal, et contribuent aux vicguerre furent la bataille de Coutras toires de la Trébie, de Trasimene et de Can(voyez ce nom), gagnée par Henri IV nes ; un grand nombre le suivent en Afrique. sur Joyeuse, et les défaites des reîtres 122. Défaite des Allobroges par les Gauet des Allemands venus au secours du lois, près de Vindalium. roi de Navarre, et qui furent extermi

121. Défaite des Arvernes par le consul nés par le duc de Guise près de Vimaury Fabius, sur la rive gauche du Rhône. Le et d'Auneau.

territoire des Allobroges, le Dauphiné et la GUERRE FOLLB. On nomme ainsi la

Provence, à l'exception des possessions mas

salioles, sont réduits en province romaine. courte guerre que le duc d'Orléans , 106. Prise de Tolosa par le consul Cépion. depuis Louis XII, soutint contre Anne

105. Défaite de Cépion et de Manlius sur de Beaujeu, régente pendant la mino- les bords du Rhône. rité de Charles VIII. Après avoir fait, 62-61. Soulèvement des Allobroges; ils se en janvier 1485, plusieurs tentatives soumettent après avoir battu deux fois les inutiles pour soulever le parlement et Romains. l'université de la ville de Paris, dont il 61-59. Les Édues sont obligés, après deux était gouverneur, le prince s'enfuit à défaites, de se soumettre aux Séquanes. DeVerneuil-au-Perche, où il ne tarda pas

faite des Édues et des Séguanes à Magetobriga à être suivi par l'armée royale. Il fit

sa (Mogte-de-Broie), par Arioviste, chef des soumission au roi; mais bientôt il re

Suères. noua son alliance avec le connetable

58-51. Guerre de l'indépendance contre Jean II, duc de Bourbon, et les autres

César. (Voyez FRANCE (Résumé chronologiprinces mécontents. Assiégé dans Beau

que) et Gaulois.) gency, il fut forcé de faire une seconde

APRÈS J.-C. fois sa soumission. Le connétable, qui 21. Soulèvement des Apdecaves, des Tuavait armé de son côté, suivit son exem

rons, des Trévires et des Édues. ple.

68. Insurrection de Vindex.

69. Guerre des Bagaudes. Insurrection de GUERRES, CAMPAGNES ET EXPÉDITIONS DES Civilis. GAULOIS , DES FRANCS ET DES FRANÇAIS. 70. Insurrection des Gaules. L'empire gauQuæ regio in terris nostri non plena laboris?

lois est proclamé. Défaite des Romains à NoVing. Én. 1, 464.

vesium (Nuys.)

260-269. Ravages des Francs en Gaule. Szer. Gaulois.

269. Insurrection des Bagaudes. AVANT J. C.

273. Victoire d'Aurélien, à Chalons-sur587. Expédition de Bellorèse en Italie. Marne, sur les légions gauloises.

275. Les Francs et les autres peuples ger() Traduction de M. Guizot, Collection mains saccagent la Gaule. des mémoires relatifs à l'histoire de France,

285. Révolte des Bagaudes. Ils sont défaits par Maximien.

1. XIII, p. 387.

602. Expédition de Thierry II et Théode

295 - 296. Constance Chłore défait les 508-509. Expédition de Clovis contre les Francs.

Ostrogoths, qui venaient au secours des Wisi306-310. Guerres contre les Francs. goths. Le roi des Francs battu est forcé de 313. Nouvelle défaite des Francs.

conclure un traité avec Théodoric. 320. Les Francs sont vaincus par Crispus. 509. Guerre de Clovis contre le roi Budin

337. Irruption des peuplades franques dans en Bretagne. Il est reconnu roi de ce pays, la seconde Germanie et les deux Belgiques.

et Budin devient son tributaire. 341-342, Guerres de Constant contre les 523-534. Guerre des trois fils de Clovis, Francs. Établissement des Francs Saliens en Clodomir, Childebert 1er et Clotaire 1€, contre l'Escaut et la Meuse.

tre les fils de Gondebaud , roi de Bourgogue. 356 - 359. Succès de Julien contre les Ce royaume est réuni à celui des Francs. Francs et les Saliens.

528-530. Campagne de Thierry, roi de 387-392. Guerre et succès d'Arbogast con Melz, contre Hermanfroy, roi de Thuringe. tre les Francs.

Cette province est soumise à la domination 407. Irruption des Burgondes.

des Francs. 408. L'Armorique et une partie de la 531-534. Expédition entreprise par ChilGaule se proclament indépendantes. debert, roi de Soissons, contre les Wisigoths

412 - 413. Invasion des Wisigoths, des pour délivrer sa sveur Clotilde des mauvais Burgondes et des Francs.

traitements que lui faisait souffrir le roi 420-423. Guerre contre les Francs.

Amalaric. 423-428. Succès d'Aétius contre les Wisi 534. Campagnes de Théodebert, als de goths et les Francs.

Thierry, en Provence, contre les Wisigoths. 435. Il défait les Burgondes. Nouvelle in 539. Expédition de Théodebert en Italie surrection des Bagaudes.

contre les Ostrogoths et les Grecs. 440. Irruption des Francs.

542. Campagne de Childebert et de Clotaire 446-447. Guerre d'Aétius contre les Ar en Espagne, contre Theudis, roi des Wisimoricains.

goths. 447. Invasion de Clodion, chef des Francs 553. Expédition des ducs Bucellinus el Saliens. Ses troupes sont désaites, près de Lens,

Rotharis, en Italie. par Aétius.

558. Guerre de Childebert (er en Champa451. Invasion des Huns dans la Gaule. gne contre Clotaire Jer, Défaite d'Attila près de Chalon-sur-Saône. 558. Guerre de Childebert Jer contre son

463. Invasion des Francs ripuaires. Défaite fils Chramne, qui se réfugie en Bretagne. d'Ægidius. Irruption des Wisigoibs et des 566. Campagne de Sigebert 1e', roi d'AusBurgondes.

trasie, contre les Avares qui avaient envalui § 2. Francs.

son royaume. Mérovingiens.

567-575. Guerre de Sigebert let, roi de

Neustrie, contre son frère Chilperic, qui 486—751.

avait envahi ses États. 486. Invasion de Clovis et des Francs 570-576. Guerre des Francs contre les Saliens. Guerre de Clovis contre Syagrius, Lombards, qui envahissent à plusieurs rechef de la milice dans la Gaule romaine. prises la Bourgogne. Bataille de Soissons, gagnée par Clovis. Toute 585. Guerre de Gontran el de Childebert II la Gaule romaine passe au pouvoir des Francs. contre Gondoval, fils naturel de Clotaire I

490. Expédition de Clovis contre Basin, qui, à l'instigation de Frédégonde, avait pris roi de Thuringe. Conquête de ce royaume.

les armes contre Gontran. 491. Expéditiou de Clovis contre les Ton 593. Campagne de Childebert II, roi d'A143griens.

trasie, contre Clotaire II, roi de Neustrie, 496. Guerre de Clovis contre les Alenians qu'il voulait dépouiller de ses États. ou Souabes, qui veulent s'étendre dans les 595. Guerre de Frédégonde Gaules, et sont vaincus à la bataille de deux fils de Childebert II, roi d'Aastrasie. Tolbiac.

600. Guerre de Théodebert II de 500. Guerre de Clovis contre Gondebaud, Thierry contre Clotaire II, roi de Neustrie, roi de Bourgogne.

507-508. Guerre de Clovis contre Ala bert II contre les Basques ou Gascons, qui ric II, roi des Wisigoths, sous prétexte de avaient quitté les montagnes de la Cantabrie délivrer la Gaule méridionale de l'oppression pour envahir le Novempopulanie. des héréliques. Alaric est défait et lué dans 610-612, Guerre de Theodebert II contre les plaines de Vouillé : Bordeaux et Toulouse Thierry, au sujet de l'Alsace, dont il revenditombent au pouvoir de Clovis.

quait la possession.

contre les

mans.

628. Guerre des Francs Austrasiens, des protéger les intérêts du clergé. L'Aquitaine Lombards et des Alemans, contre les Slaves est réunie au royaume des Francs. Vénedes qui avaient fait une invasion en

CHARLEMAGNE. Austrasie.

768 —814. 636. Campagnes de Dagobert contre les

272. Première campagne de Charlemagne Saxons, les Gascons et les Bretons.

contre les Saxons. 680. Guerre des ducs Pepin «l'Héristal et Martin contre Ébroîn, maire de Neustrie.

774. Campagne de Charlemagne en Italie

contre Didier , roi des Lombards. CharlemaÉbroin est vainqueur à Luco Fago.

gne est couronné roi des Lombards. 687. Guerre des Francs Austrasiens sous Pepin d'Hérisial, contre les Francs de la

775. Campagne de Charlemagne pour ré

primer l'insurrection qui avait éclaté dans les Neustrie. Ces derniers sont vaincus à la ba

duchés de Frioul et de Trévise. taille de Testry. 687. Guerre de Pepin d'Héristal contre

755-777. Nouvelles campagnes de CharleRadbude, duc des Frisons, et contre les Ale

magne contre les Saxons.

778. Campagne de Charlemagne en Espa714. Guerre entreprise par les Neustriens

gne, pour rétablir quelques émirs que le khalife

Abdérame fer avait dépouillés de leurs goucontre les Austrasiens pour se soustraire à l'au

vernements. torité de Plectrude, veuve de Pepin d'Héristal.

778-785. Dernières campagnes de Charle715. Campagnes de Charles Martel contre les Frisons, les Alemans et les Bavarois.

magne contre les Saxons. Toute la Saxe, en

deçà de l'Elbe, tombe en son pouvoir. 7170719. Campagnes de Charles Martel, maire du palais d'Austrasie, contre les Neus

78.7. Campagne de Charlemagne contre

Arigise', duc de Bénévent. triens. Il remporte trois victoires à Stavelo, à Vinciac, à Soissons.

787. Campagne de Charlemagne dans la

Bavière, contre Tassillon. 518-739. Campagnes successives de Char. les Martel contre les Saxons, qu'il ne peut

789-803. Campagnes de Charlemagne con

tre les Saxons transelbins. Soumission définiparvenir à réduire.

tive de toute la Saxe. 719. Campagne de Charles Martel contre Eudes, duc d'Aquitaine,

791-799. Campagnes de Charlemagne contre

les Avares. 732. Campagne de Charles Martel contre

799. Expédition envoyée par Charlemagne les Sarrasinis d'Espagne, qui avaient envahi

pour délivrer les iles Baléares , qui étaient au le midi de la France. Victoire de Poitiers,

pouvoir des Sarrasins. 734. Campagnes de Charles Martel, dans

806. Campagne de Charles, fils aîné de les provinces meridionales de la France, contre

Charlemagne et roi de Germanie, contre les les Musulmans, qui, après la bataille de

Slaves Tchèques et les Wilses. Tours, y conservaient encore quelque puis

809-811. Campagnes de Charlemagne dans

la Pannonie, pour protéger les Avares contre 742-746. Guerre de Pepin et de Carloman, les Bohêmes. fils de Pepin d'Héristal, contre Hunold , duc

811. Campagnes de Charlemagne et de son d'Aquitaine, Odilon, duc des Bavarois, et

fils Charles contre Godefried, roi des Danois, Theobald, duc des Alemans.

pour s'opposer à ses incursions dans la Saxe 747. Campagne de Pepin le Bref, maire

et à ses descentes dans la Frise. du palais d'Austrasie, au delà du Rhin , contre les Saxons.

Lours ler, dit LE DÉBONNAIRE.

814 - 840.
Carlovingiens.
751–987.

814-819. Campagnes de Louis, fils de

Louis le Débonnaire, contre les Danois et les PEPIN LE BREF.

Obotriles. 951 – 768.

817. Guerre de Louis le Débonnaire con754-757. Campagnes de Pepin le Bref en tre son neveu, Bernard, qui avait été dépouillé Italie , où il était appelé par le pape Étienne II, du royaume d'Italie par les dispositions du contre Astolphe, roi des Lombards.

capitulaire d'Aix-la-Chapelle. 757. Campagne de Pepin le Bref sur les 823. Expédition des Francs contre les Slaves bords da Rhin contre les Saxons.

orientaux de la Pannonie et contre plusieurs 757. Campagne de Pepin le Bref dans le des Marches de l'Italie septentrionale. midi de la France contre les Sarrasins. La 825. Campagne de Louis le Débonnaire en Septimanie est réunie au royaume des Francs. personne, contre les Bretons qui refusaient de

760-768. Campagnes de Pepin le Bref dans le reconnaitre pour souverain. l'Aquitaine, contre Waifre, sous prétexte de 827. Campagne de Bernard, comte de Bar.

sance.

celone , et du roi d'Aquitaine Pepin, fils de 869. Campagne de Charles le Chauve dans Louis le Débonnaire, contre Aizon, allié la Lorraine, dont il se fait reconnaitre roi. d'Abdérame Ji, qui voulait conquérir la Ca 870. Campagne de Charles le Chauve dans talogne.

la Provence, dont il s'empare au détriment 827. Campagne des Francs contre Omor de l'empereur Louis II. tag, roi des Bulgares, pour empêcher ses in 855. Guerre de Boson, chargé de la régence cursions sur la frontière orientale de l'empire, de l'Italie par Charles le Chauve, contre les et jusqu'en Italie.

Allemands et les Sarrasins de l'Afrique et de 829. Nouvelle guerre de Louis le Débon la Sicile. naire contre les Bretons.

876. Campagne de Charles le Chaure con832. Guerre de Louis le Débounaire contre tre Louis de Saxe, fils de Louis le Germani. son fils Pepin, roi d'Aquitaine, qui s'était que ; il est défait à Andernach. révolté contre lui.

876-877. Campagne de Charles le Chauve 833. Guerre de Louis le Débonnaire contre en Italie, contre Carloman, autre fils de Louis ses trois fils.

le Germanique, qui le chasse de celle contrée. 837. Guerre de Louis le Débonnaire et de

Louis II, DIT LE BÈGUE. ses deux fils, Pepin et Louis, contre Lothaire,

877--879. son fils ainé. 838-840. Guerre de Louis le Débonnaire,

Louis III ET CARLOMAN. en Aquitaine et en Germanie, contre les

879—884. princes de son sang qu'il avait lésés par le 892. Campagne de Louis III et de Carlopartage de Worms.

man, fils de Louis le Bègue, contre le duc CHARLES II , DIT JE CHAUVE.

Boson, qui avait été reconnu roi de Bourgo

gne dans l'assemblée de Mantaille. Siege de 840-877.

Vienne, 841. Guerre de Pepin, pelii-fils de Louis

CHARLES LE GROS. le Débonnaire, contre Charles qui, d'après

884-886. les clauses du capitulaire de Worms, prétendait régner sur l'Aquitaine.

885. Campagne de Charles le Gros contre

les Normands qui, au nombre de plus de 841. Guerre de Charles et Louis, fils de

40,000, remontent la Seine et viennent faire Louis le Débonnaire, contre Lothaire et Pepin, roi d'Aquitaine. Bataille de Fontenay.

le siège de Paris. Cette capitale est sauree 843. Campagne de Charles le Chauve contre

par le courage de l'évèque Gozlin et du

comle Eudes, fils de Robert le Fort. les Normands qui ravageaient les rives de la Seine.

EUDES. 843. Guerres des Frisons, peuplade sou

886 - 893. mise à la domination des Francs, contre les

887. Guerre d'Eudes, fils de Robert le Normands.

Fort, que les grands vassalix avaient proclame 844. Guerre de Charles le Chauve et de

roi de France, contre Charles le Simple. Nomenoé, duc de Bretagne, contre Lambert,

888. Cainpagne d'Eudes contre les Norcomte de Nantes , qui avait appelé les Nor

mands. Journée de Montfaucon en Argonne, mands à son secours.

893. Expédition d'Eudes coulre Rainulfe II, 846. Campagnes de Charles et de Lothaire qui s'est fait proclamer roi d'Aquitaine. contre les Normands,

CHARLES III, DIT LE SIMPLE. 847. Guerre de Charles le Chauve en Aqui

893 — 922 vaine contre Pepin.

896. Campagne d'Eudes, roi de Paris, con847. Campagne de Charles le Chauve en tre Charles le Simple qui, à l'aide des troupes Brelagne contre le duc Noménoé.

que lui a fournies le roi de Lorraine , Zwen847-866. Campagnes de Charles le Chauve tibold , veut faire reconnaître ses droits à la et de Robert le Fort en Bretagne contre He couronne de France. Eudes lui cède une parrispoé et Salomon, alliés avec les Normands. tie de ses États.

847-866. Guerre contre les Normands 912. Campagne de Charles le Simple contre qui s'établissent dans l'ile d'Oiscel, entre les Normands, qui viennent pour la seconde Rouen et Pont-de-l'Arche, et pénétrent jus fois assiéger Paris. Leur chef Rollon oblient que dans Paris.

la cession de la province qui porte encore le 855-865. Guerre de Charles le Chauve en nom de Normandie. Aquitaine contre Pepin, qui fait alliance avec 912-918. Campagnes de Charles le Simple, les Normands.

sur le Rhin et l'Elbe, contre les Saxons. 855. Campagne de Louis de Germanie 923. Guerre de Charles le Simple contre contre les Normands. Siège de Nimègue. Henri lor, roi de Germanie. Traité de Bonu.

« VorigeDoorgaan »