Images de page
PDF
ePub

PUBLICATIONS

DE

L’ACADËMIE.

IIIÉDIOIBES

_La collection des Minomns nes mamans DE LA COMPAGNIE se composmà cr Jour, de 4 vol. 111-40.

C'ha ne volume renferme une partie historiguu comprenant les arrêtés d'or. ganlsatlon de la Compagnie, les comptes rcn us de ses travaux, lesnotices sur les mcmbres décedes. etc.

[ocr errors]
[graphic][merged small][merged small]

La séance est ouverte à onze heures.
Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté.

I. — COMMUNICATION DU BUREAU.

Donnant suite à la décision prise par l'Académie, dans sa dernière séance, le Bureau a nommé MM. Hairion et Michaux membres de la Commission chargée d'examiner l'observation de gangrène traumatiquedu gland et du prépuce, soumise à la Compagnie par M. le docteur Kluyskens.

II. — CORRESPONDANCE ET COMMUNICATIONS.

M. le docteur Germain, correspondant, à Maestricht, transmet une nouvelle Observation sur l'accouchement prématuré artificiel provoqué par l'injection intra-utérine d’eau tiède en quantité indéterminée. — Ce travail a été renvoyé d’urgence par le Bureau à MM. Hubert et Marinus, chargés de l'examen de la communication que M. Germain a soumise à l’Académie, le 26 décembre 1868, sur le même sujet.

M. Cajot, cultivateur, à Gràce-Berleur, adresse à la Compagnie une note relative à la constatation de la mort. Le moyen qu'il indique et qu'il donne comme le résultat de ses propres recherches, consiste dans l'emploi de l'atropine instillée dans l'œil. Ce procédé est connu depuis longtemps; il en a été plusieurs fois question dans les journaux de médeeine. — Dépôt au secrétariat à l'inspection des membres qui désireront en prendre connaissance.

M.Ié docteur Dinon soumet un travail manuscrit intitulé: Quelques réfleæions sur l'étiologie, la nature et le traitement de

la fièvre typhoïde. M. Fossion présente, (le la part de M. le docteur Laron

dette, à Verviers, un mémoire manuscrit sur un anévrysme de l'artère poplitéé, guéri en trois jours par la flexion de la jambe sur la cuisse.

Les dames Laureys, sœurs, à Louvain, soumettent à I’Académie des objets en tissu élastique (corset, jarretières, etc.); dans une note, qui y est jointe, elles exposent les avantages qu'ils présentent au point de vue hygiénique.

La Compagnie décide que les communications de MM. Dinon et Larondellé, ainsi que la note des dames Laureys, seront envoyées à des Commissions qui seront nommées par le Bureau et que le rapport sur les objets en tissu élastique sera fait à t‘Académie en comité secret.

M. Spring adresse, de la part de l'auteur, M. Helmholtz, un Mémoire sur la conservation de la force, qui vient d'être traduitde l'allemand et publié par M. Louis Pérard, professeur de physique à l'Université de Liège.

M. Broeckx présente un travail de Van Helmont, qui est publié pour la première fois et qu'il vient de faire paraître sous le titre d'Apologz’e du magnétisme animal.

L'Université de Tubingue transmet les thèses des candidats qui se sont présentés pendant la dernière année académique pour obtenir le grade de docteur, ainsi que la suite des autres publications que l'Académie reçoit en échange de son Bulletin et du recueil de ses Mémoires.

La Commission administrative de la Caisse de prévoyance

du Couchant de Mons adresse un exemplaire du compte rendu de ses opérations pendant le dernier exercice.

M. le docteur Martin Paine, professeur à l'Université de New-York, ofl‘re un exemplaire de la dernière édition de son Traité de médecine.

Il est encore fait hommage à l'Académie de quelques autres publications dont les titres seront insérés dans le Bulletin.

Des remercîments sont volés aux auteurs de tous les travaux qui viennent d'être présentés à la Compagnie.

[merged small][ocr errors][merged small]

Le premier fait dont l’auteur donne la relation est relatif à un cas d’opération césarienne.

L'épouse C... a été atteinte de rachitisme dans son jeune âge; elle est de petite stature; les membres inférieurs, le bassin et la colonne vertébrale sont fortement déformés.

(l) Commissaires : MM. Manums et Mascnr.

Habitant l'une des rues les plus étroites et les plus malsaines de la ville de Liège, privée d'air et d'une nourriture suffisante, la malade était atteinte de phthisie pulmonaire parvenue au troisième degré lorsqu'elle se présenta a la maternité.

Cette femme est enceinte depuis le commencement du mois de juillet 1866.

Par le toucher vaginal, on trouve les dimensions suivantes :

Ligne sacro-pectinée droite . . . . . . 0115015

-- — gauche . . . . . . 0111,030 Diamètre aptère-postérieur du détroit supérieur. . . . . . . . . . . . . 0m02?

Dans des conditions semblables, l'accouchement prématuré artificiel n'était pas applicable : il fallut attendre le terme naturel de la gestation.

Pour réparer autant que possible sa constitution délabrée par des privations et par la maladie, la femme fut admise à l'hôpital de Bavière : aux premiers symptômes du travail survenu pendant la nuit du 22 au 23 mars,elle fut transférée à l'hospice de la maternité.

Le 23 mars 1867, à 7 heures du matin, M. Wasseige pratique l'opération césarienne avec l'aide de MM. Borlée et Vaust et en présence de MM. Fleu’ssu, Van Aubel et des élèves.

La femme réclame l'emploi du chloroforme qui lui est administré malgré l'état des voies respiratoires. L'anesthésie est rapidement obtenue.

Pendant tout le temps de l'opération, les aides maintiennent d'une manière exacte le contact immédiat de la paroi abdominale et de l'organe gestateur; peu de liquidea pu s'épancher dans la cavité péritonéale.

« PrécédentContinuer »