Oeuvres complètes de J.J. Rousseau

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 404 - Quand on songe que , de tous les peuples de la terre, qui tous ont une musique et un chant, les Européens sont les seuls qui aient une harmonie , des accords , et qui trouvent ce mélange agréable...
Pagina 175 - Le seul bon chronomètre que l'on puisse avoir, c'est un habile musicien qui ait du goût, qui ait bien lu la musique qu'il doit faire exécuter et qui sache en battre la mesure.
Pagina xxxi - Peut-être n'at-on jamais porté , dans l'examen de leurs principes et de leurs résultats , plus de finesse et de bonne foi. L'analyse qu'il fait de leurs procédés , la manière dont il montre la vérité , acquérant d'autant plus de certitude qu'on fait abstraction d'un plus grand nombre de circonstances réelles, et n'étant vraiment complète que lorsqu'elle devient l'identité de deux signes exprimant la même idée : tout cela est d'un homme qui plane de haut sur la science qu'il professe.
Pagina 418 - C'est un des plus grands avantages du musicien de pouvoir peindre les choses qu'on ne saurait entendre, tandis qu'il est impossible au peintre de représenter celles qu'on ne saurait voir; et le plus grand prodige d'un art qui n'agit que par le mouvement est d'en pouvoir former jusqu'à l'image du repos. Le sommeil, le calme de la nuit, la solitude et le silence même, entrent dans les tableaux de la musique.
Pagina 404 - ... et de la mélodie des inflexions , de faire cette grande découverte et de la donner pour principe à toutes les règles de l'art ; quand , dis-je , on fait attention à tout cela , il est bien difficile de ne pas soupçonner que toute notre harmonie n'est qu'une invention gothique et barbare, dont nous ne nous fussions jamais avisés si nous eussions été plus sensibles aux véritables beautés de l'art et à la musique vraiment naturelle.
Pagina 63 - ... forme des sons variés et appréciables. Observons que pour donner à cette définition toute l'universalité qu'elle doit avoir , il ne faut pas seulement entendre par sons appréciables ceux qu'on peut assigner par les notes de notre musique, et rendre par les touches de notre clavier, mais tous ceux dont on peut trouver ou sentir l'unisson , et calculer les intervalles de quelque manière que ce soit.
Pagina 381 - ... et les passions qu'il exprime, il les excite au fond des cœurs : la volupté, par lui, prend de nouveaux charmes; la douleur qu'il fait gémir arrache des cris ; il brûle sans cesse, et ne se consume jamais : il exprime avec chaleur les...
Pagina xxxi - L'algèbre fut dite le modèle des langues. On voulut emprisonner la pensée , la circonscrire dans sa propre expression ; et comme les métaphysiciens l'avaient conçue uniforme et identique dans tous les hommes, leur grammaire ne lui faisait pas perdre beaucoup en lui prêtant un tel langage. Sans doute l'algèbre est la plus belle des langues, dans le même sens que les sciences mathématiques sont les plus vraies des sciences. La vérité mathématique est le résultat de la comparaison et de...
Pagina 381 - Sons ; il fait parler le silence même; il rend les idées par des sentimens ; les sentimens par des accens ; et les passions qu'il exprime, il les excite au fond des cœurs. La volupté par lui prend de nouveaux charmes ; la douleur qu'il fait gémir arrache des cris ; il brûle sans cesse et ne se consume jamais. Il exprime avec chaleur les frimats et les glaces ; même en...
Pagina 187 - DE L'ÉGLISE. ) COMPLÉMENT d'un intervalle est la quantité qui lui manque pour arriver à l'octave : ainsi la seconde et la septième , la tierce et la sixte , la quarte et la quinte, sont compléments l'une de l'autre.

Bibliografische gegevens