Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

Lodovico. Now here's another discontented paper,
Found in his pocket too; and this, it seems,
Roderigo meant to have sent this damned villain ;
But that, belike, lago in the interim
Came in and satisfied him.
Othello.

0 thou pernicious caitiff'!
How came you, Cassio, by that handkerchief
That was my wife's ?
Cassio.

I found it in my chamber;
And he himself confess’d, but even now,
That there he dropp'd it, for a special purpose,
Which wrought to his desire.
Othello.

O fool! fool! fool!
Çassio. There is, besides, in Roderigo's letter', –
How he upbraids lago, that he made him
Brave me upon the watch; whereon it came
That I was cast : And even but now he spake,
After long seeming dead, lago hurt him,
Iago set him on.

Lodovico. You must forsake this room, and go with us;
Your power and your command is taken off,
And Cassio rules in Cyprus. For this slave,
If there be any cunning (ruelty,

Lodovico. Maintenant voici une autre lettre pleine de reproches, également trouvée dans sa poche : Roderigo parait avoir eu l'intention de l'envoyer à ce damné scélérat; mais Iago dans l'intervalle vint, semble-t-il, et réussit à l'apaiser.

Othello. O pernicieux misérable! Comment ce inouchoir, qui appartenait à ma femme, se trouvait-il entre vos mains, Cassio?

Cassio. Je l'avais trouvé dans ma chambre, et il a confesse lui-même, il n'y a qu'un instant, qu'il l'y avait déposé pour un projet spécial qui réussit au gré de son désir.

Othello. O fou! fou! fou!

Cassio. On voit, en outre, dans la lettre de Poderigo par les reproches qu'il lui adresse, que c'était lago qui l'avait poussé à m'insulter à la garde; de là vint ma disgråce : et il n'y a qu'un instant, après avoir longtemps paru mort, il a parlé; c'était lago qui l'avait poignardé, lago qui l'avait aposté.

Lodovico. Il vous faut quitter cette chambre et venir avec 1 nous; votre pouvoir et votre commandement vous sont enlevés, et Cassio gouverne dans Chypre. Quant à ce manant, s'il existe quelque

now,

Lodovico.

Lodovico. Now here is another

Maintenant ici est (voici) un-autre discontented paper,

mécontent papier (lettre de reproches), found in his pocket too; trouvé dans sa poche aussi; and this, it seems,

et celui-ci, il parait, Roderigo meant to have sent Roderigo se-proposait de l'avoir envoyé this damned villain;

à ce damıné scélérat; but that, belike,

si-ce-n'est que, probablement, Iago

Tago in the interim

dans l'intervalle (sur ces entrefaites) came in and satisfied him. vint et satisfit (apaisa) lui. Othello.

Othello. O thou pernicions caitisf! O toi pernicieux misérable ! (sio, How came you, Cassio; by Comment vous-procurâtes vous, Casthat handkerchief

ce mouchoir that was my wife's ?

qui était de (a) ma femme? Cassio.

Cassio. I found it in my chamber; Je trouvai lui dans ma chambre; and he himself confessed,

et lui lui-même confessa, but even

seulement précisément

maintenant à l'instant même), that there he dropped it que là il laissa tomber lui for a special purpose, pour un spécial dessein, which wrought

qui opéra (réussit) to his desire.

à (au) gré de son désir. Othello.

Othello.
O fool! fool! fool!

O fou! fou ! fou !
Cassio.

Cassio.
There is, besides,

Là est (il y a), en-outre, in Roderigo's letter,

dans la lettre de Roderigo, how he upbraids Iago, comment il fait-des-reproches-à Iago, that he made him

qu'il fit lui (de l'avoir poussé) brave me

à braver (insulter) moi upon the watch;

sur (à) la garde; whereon it came

sur-quoi il vint (arriva) that I was cast :

que je fus cassé-aux-gages : and even

et même

(même) but now

seulement maintenant (à l'instant he spake,

il parla, after long seeming dead, après longtemps paraissant mort, lago hurt him, lago set him on. lago blessa lui, lago aposta lui. Lodovico.

Lodovico. You must forsake this room, Vous devez abandonner cette chambre, and go with us;

et aller (venir) avec nous; your power and your command votre pouvoir et votre commandement is taken off,

vous est (sont) enlevés, and Cassio rules in Cyprus. et Cassio gouverne dans Chypre. For this slave,

Pour (quant à) cet esclave, if there be any

s'il est quelque cunning cruelty,

fine fraffinée) cruauté,

That can torment him much, and hold him long.
It shall be his : You shall close prisoner rest,
Till that the nature of your fault be known
To the Venetian state : Come, bring away.

Othello. Soft you ! a word or two, before you go.
I have done the state some service, and they know't;
No more of that; - I pray you, in your letters,
When you shall these unlucky deeds relate,
Speak of me as I am; nothing extenuate,
Nor set down aught in malice : then must you speak
Of one that lov’d not wisely, but too well;
Of one, not easily jealous, but, being wrought,
Perplex'd in the extreme; of one, whose hand,
Like the base Indian, threw a pearl away,
Richer than all his tribe; of one, whose subdu'd eyes,
Albeit unused to the melting mood,
Drop tears as fast as the Arabian trees
Their medicinable gum : Set you down this :
And say, besides, that in Aleppo once,
Where a malignant and a turban’d Turk
Beat a Venetian, and traduc'd the state,

cruauté raftinée qui puisse le faire souffrir beaucoup et longtemps, il n'y échappera pas. Vous resterez étroitement prisonnier, jusqu'à ce que la nature de votre faute soit connue de l'État de Venise. Allons, emmenez-le.

Othello. Doucement! un mot ou deux avant que vous partiez. J'ai rendu à l'État quelques services, et ils le savent; assez là-dessus.

Je vous en prie, lorsque dans vos lettres vous raconterez ces malheureux événements, parlez de moi tel que je suis; n'atténuez rien, mais n'ajoutez rien par malice : si vous agissez ainsi, alors vous tracerez le portrait d'un homme qui n'aima pas avec sagesse, mais qui n'aima que trop bien; d'un homme qui ne fut pas aisément jaloux, mais qui une fois inquiet se laissa emporter jusqu'aux dernières extrémités; d'un homme dont la main, comme celle du vil Indien, rejeta une perle plus précieuse que toute sa tribu; d'un homme dont les yeux vaincus, bien que peu habitués à la mode des pleurs, versèrent des larmes avec autant d'abondance que les arbres d'Arabie leur gomme médicinale. Peignez-moi ainsi, et ajoutez qu'une fois dans Alep, où un malicieux Turc en turban battait un Vénitien

that can torment him much, qui peut tourmenter lui beaucoup, and hold him long,

et tenir (laisser vivre) lui longtemps, it shall be his :

elle sera la sienne : you shall rest

vous devez rester close prisoner,

étroitement-gardé prisonnier, till that the nature

jusqu'à-ce que la nature of your fault be known

de votre faute soit connue to the Venetian state :

au vénitien État come,

venez (allons), bring away.

menez lui au-loin (emmenez-le). Othello.

Othello. Soft you!

Doucement, vous ! a word or two,

un mot ou deux, before you go.

avant-que, vous alliez (partiez). I have done the state

J'ai fait (rendu) à l'État some service,

quelque service, and they know it;

et ils savent (on sait) cela; no more of that.

ne parlons plus de celą. I pray you, in your letters, Je prie vous, dans vos lettres, when you shall relate quand vous raconterez these unlucky deeds,

ces malheureux faits, speak of me as I am; parlez de moi comme je suis ; extenuate nothing,

n'atténuez rien, nor set down aught

ni inscrivez quelque chose in malice :

en (par) malice : then must you speak of one alors devez vous parler d'un homme that loved not wisely, qui n'aima pas sagement, but too well;

mais qui aima trop bien; of one, not easily jealous, d'un homme, pas facilement jaloux, but, being wrought,

mais qui, étant excité, perplexed

fut tourmenté (jaloux) in the extreme;

dans (à) l'extrême; of one, whose hand,

d'un homme dont la main, like the base Indian,

comme le (celle du) vil Indien, threw a pearl away

jeta une perle au-loin richer

plus-riche (precieuse) than all his tribe;

que toute sa tribu; of one, whose subdued eyes, d'un homme dont les subjugués yeux, albeit unused

quoique inaccoutumés to the melting mood,

à l'attendrissante disposition, drop tears as fast

laissent-tomber des larmes aussi vite as the Arabian trees

que les d’Arabie arbres their medicinable gum :

laissent tomber leur médicinale gomme: set you down this :

inscrivez, vous, ceci : and say, besides,

et dites, en-outre, that in Aleppo once,

que dans Alep un-jour where a malignant

où un méchant and a turbaned Turk

et un coiffé-du-turban Turc beat a Venetian,

battait un Vénétien, and traduced the state, et dénigrait l'État

I took by the throat the circumcised dog,
And smote him thus.

(Stabs himself.)
Lodovico. O bloody period !
Gratiano.

All that is spoke is marrd. Othello. I kiss'd thee, ere I kill'd thee; No way þut this, Killing myself to die upon a kiss.

(He falls upon Desdemona und dies.) Cassio. This did I fear, but thought he had no weapon ; For he was great of heart.

Lodovico (to lago). 0 Spartan dog!
More fell ihan anguish, hunger, or the sea!
Look on the tragic loading of this bed;
This is thy work : the object poisons sight;
Let it be hid. Gratiano, keep the house,
And seize upon the fortunes of the Moor,
For they succeed on you. To you, lord governor,
Remains the censure of this hellish villain;
The time, the place, the torture, O enforce it!
Myself will straight aboard; and, to the state,
This heavy act with heavy heart relate.

(Exeunt.)

et insultait l'Etat, je saisis à la gorge le chien circoncis, et je le frappai..... ainsi. (Il se poignarde.)

Lodovico. 0 dénouement sanglant!

Gratiano. Toutes les mesures dont nous parlions sont mises à néant.

Othello. Je t'embrassai avant de te tuer; en me tuant, je n'ai que ce moyen de mourir sur un baiser. (Il tombe sur Desdémong et meurt.).

Cassio. Je redoutais cela, mais je croyais qu'il n'avait pas d'armes; car il avait un grand cour.

Lodovico (à lago). O chien de Sparte plus cruel que la souffrance, Ja faim ou la mer! Regarde le tragique fardeau qui pèse sur ce lit; c'est ton cuvre. Ce spectacle empoisonne la vue; voilez-le. Gratiano, gardez la maison, et saisissez la fortune du Maure, car vous en héritez. – A vous, seigneur gouverneur, revient le jugement de cet infernal scélérat : fixez le temps, le lieu, la torture; oh, appliquez-la à outrance ! Je vais moi-même m'embarquer sur-le-champ et porter à l'État avec un caur douloureux le récit de cet événement douloureux. (Ils sortent.)

FIN.

« VorigeDoorgaan »