Catalogue du Musée d'Anvers

Voorkant
Le conseil d'administration de l'académie royale des beaux-arts, 1857 - 517 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 203 - L'aînée de leurs enfants, Elisabeth Jordaens, décéda, comme nous l'avons vu, en 1678, dans le célibat. Son frère Jacques cultiva la peinture et mourut en Danemarck. Quant à leur fille Anne Catherine, elle épousa Jean Wierts, natif d'Anvers, qui devint président du conseil de Brabant à La Haye. Paquot dans ses Mémoires pour servir à l'histoire littéraire des dix-sept provinces des Pays-Bas, etc. parle de ce personnage, dont il cite un ouvrage qui respire la doctrine de Jansenius. Jean...
Pagina 219 - I lui fit payer, en vertu d'un ordre du 16 février 1621, une somme de cent livres, « à titre de récompense pour un service particulier rendu par lui à Sa Majesté. » Le 28 du même mois. « Monsieur Antoine Van Dyck , serviteur de Sa Majesté, obtient un passeport pour voyager durant huit mois, en vertu de la permission de Sa Majesté *. » Nous ignorons quel était le but de ce voyage , et si, ce qui est probable , le maître retourna à la cour de Jacques I , à l'expiration des huit mois....
Pagina 385 - I", roi des Belges. Son grand âge, son infatigable activité et surtout les souffrances de la gravelle avaient enfin épuisé les facultés intellectuelles de ce gracieux artiste. Van Dael mourut à Paris, le 20 mars 1840. Son corps fut déposé au cimetière du Père la Chaise, à côté de...
Pagina 376 - Gachard l'a prouvé par l'analyse de pièces authentiques, la France ne demandait pas mieux que d'acquérir ces riches dépouilles littéraires, lorsque Hermans parvint heureusement à les conserver à sa patrie. Par une convention en date du 11 mai 1789, et sous des conditions assez onéreuses pour l'abbaye de Tongerloo, le gouvernement lui transféra la propriété des bibliothèques des Bollandistes et du Musée Bellar-min, avec le matériel y appartenant, etc.
Pagina 371 - Il fut maintenu dans ses fonctions en 1804, lors de la réorganisation de l'Académie , par le préfet d'Herbouville , etïcontinua de s'en acquitter dignement , jusqu'à l'époque de son décès , qui arriva le 10 août 1827 , à 11 heures du soir. Herreyns avait dépassé l'âge de 84 ans. Il était membre de l'Institut royal des Pays-Bas et de plusieurs autres sociétés savantes. Ce grand artiste exerça par ses exemples et ses conseils, une influence incontestablement heureuse sur le développement...
Pagina 178 - ... Mont , peintre , demeurant rue du Prince , derrière la chapelle de Grâce. 36 flambeaux , 3 autels tendus de croix de taffetas blanc, (ce serait actuellement une marque de célibat) acheté ; au prix de 2 florins 8 sous , la tenue en place du drap mortuaire. Philippe , aux quatre couronnés (prénom et habitation de l'entrepreneur du service funèbre ); 8 musiciens; (exécuté) le dies ire (sic) et le 'miserere ; pendant l'offertoire il a été offert 8 florins 4 sous. — - Total 47 florins...
Pagina 173 - ... qui constituerait Immerzeel en erreur d'une année. Quoiqu'il en soit , le père de Van Assche , qui exerçait l'art en amateur, lui enseigna les principes du dessin et du coloris. Il le plaça ensuite à l'atelier de Jean-Baptiste De Roy, peintre de paysages et d'animaux, à Bruxelles. Celui-ci fit travailler souvent son élève d'après nature. Van Assche fit deux voyages en Suisse ; ils contribuèrent à développer son talent, qui s'était déclaré pour le genre de son maître. Il reproduisit...
Pagina 174 - Il fut honoré de nombreuses médailles et décoré de l'orJre de Léopold, à la suite de l'exposition de Bruxelles, en 1836. « La confiance du gouvernement, dit l'auteur cité , le chargeait presque chaque fois du soin de placer les tableaux, et, dans ces fonctions délicates, il sut toujours allier la fermeté aux égards... Personne songea-t-il jamais à se plaindre de ses procédés? Au contraire , ce fut chaque fois une nouvelle occasion de lui témoigner la reconnaissance qu'il inspirait...
Pagina 194 - SOCIETATIS IESV. Une riche guirlande de fleurs orne le monument, et se divise en cinq parties principales, dont deux supérieures, deux latérales et une inférieure. Cette dernière, qui est la plus importante, recouvre en partie les degrés du socle, ça et là parsemés d'insectes. Quelques anges, planant dans les airs, soutientiennent une grande couronne de fleurs. Fig. de gr. nat., peintes par Corneille Schut. Ce tableau ornait autrefois la chapelle de Si-Ignace, dans l'ancienne église de la...
Pagina 107 - Notice historique sur les manufactures impériales de tapisseries des Gobelins et de tapis de la Savonnerie, précédée du catalogue des tapisseries qui y sont exposées. Paris: À la manufacture des Gobelins, 1861. 90 p. 8°. Paris: La Manufacture des Gobelins, 1864. 88 p. 8°. " Xotice historique,

Bibliografische gegevens