L' Action française: culture, société, politique

Couverture
Presses Univ. Septentrion, 10 févr. 2008 - 434 pages
0 Avis

De la Belle Époque à la Seconde Guerre mondiale, Charles Maurras et l'Action française constituent un pôle important de la vie politique et culturelle de la France. Le système doctrinal que propose le «nationalisme intégral», ses thèmes récurrents sont connus : l'hostilité à la Révolution, l'antirépublicanisme,l'antiparlementarisme,l'antilibéralisme, l'antisémitisme, l'anti-individualisme... Afin de mieux évaluer le degré d'imprégnation de la société française par le maurrassisme, les contributions réunies ici approfondissent l'examen d'aspects déjà abordés du mouvement d'extrême droite; elles en interrogent d'autres, peu ou mal connus, par des approches socioculturelles. Les études sur les divers héritages que le maurrassisme refuse ou revendique précèdent celles des milieux sociaux et religieux. L'analyse des sociabilités, des réseaux et des vecteurs de diffusion doctrinale, celle des régions où il est implanté, comme la mise en évidence des oppositions qu'il a rencontrées permettent de mieux prendre la mesure du magistère intellectuel de Charles Maurras. En même temps, elles conduisent à relativiser l'influence d'un mouvement que Pierre Nora qualifiait d'«envers de la République».

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Loptimisme des hommes du Réveil juif des années 1920
195
Les jeunesses dAction française avant la Grande Guerre
205
Les Jeunes et lAction française 19141939
217
LAction française au féminin Réseaux et figures
229
19191924
243
LAction française en Provence
257
une terre de nostalgiques
267
un terreau royaliste
279
les variations dune radicalité militante
291
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2008)

Maître de conférences habilité à l'Université Charles-de-Gaulle Lille 3 (UMR 8569), Michel Leymarie est notamment l'auteur de Les intellectuels et la politique en France (PUF, coll. Que sais-je ?, 2001) et d’Albert Thibaudet, « l’outsider du dedans » (PU du Septentrion, 2006). Il a dirigé, avec Jean-Yves Mollier et Jacqueline Pluet-Despatins, La Belle Époque des revues 1880-1914 (IMEC, 2002), avec Jean-François Sirinelli, L’histoire des intellectuels aujourd’hui (PUF, 2003), présenté avec Michela Passini la réédition de La grande pitié des églises de France de Maurice Barrès (PU du Septentrion, 2012).
Il a en outre codirigé un cycle de colloques sur L’Action française. Culture, société, politique et sur Maurice Barrès (PU du Septentrion et Peter Lang, 2008-2012).

Jacques Prévotat est professeur émérite d'histoire contemporaine à l’Université Charles-de-Gaulle Lille 3 (IHRIS) et auteur de Être chrétien en France au XXe siècle, de 1914 à nos jours, Paris, Seuil, 1998, et de Les catholiques et l’Action française, Histoire d’une condamnation, 1899-1939, Paris, Fayard, 2001.

Olivier Dard est professeur d'histoire contemporaine à l’Université de Lorraine et directeur du Centre de recherche universitaire lorrain d’histoire. Spécialiste d’histoire politique et notamment des droites radicales, il a récemment dirigé une série d’ouvrages sur ces objets parmi lesquels Charles Maurras et l’étranger. L’étranger et Charles Maurras. L’Action française. Culture, société, politique II, études réunies par Olivier Dard, Michel Grunewald, Berne, PIE, Peter Lang, 2009 ; Le maurrassisme et la culture. L’Action française. Culture, société, politique III, études réunies par Olivier Dard, Michel Leymarie et Neil Mc William, PU du Septentrion, 2010; Jacques Bainville. Profils et réceptions, études réunies par Olivier Dard et Michel Grunewald, Berne, PIE Peter Lang, 2009 ; Georges Valois, itinéraire et réceptions, études réunies par Olivier Dard, Berne, PIE Peter Lang, 2011; Maurice Barrès, La Lorraine, La France et l’étranger, études réunies par Olivier Dard, Michel Grunewald, Michel Leymarie, Jean-Michel Wittmann, Berne, PIE Peter Lang, 2011 ; Le corporatisme dans l’aire francophone au XXe siècle, études réunies par Olivier Dard, Berne, PIE Peter Lang, 2011.

Informations bibliographiques