La musique à l'Exposition universelle de 1867

Voorkant
Au bureau du journal l'Art musical, 1868 - 237 pagina's
0 Recensies
 

Wat mensen zeggen - Een recensie schrijven

We hebben geen recensies gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina xiv - On la touchait avec les deux mains, une de chaque côté, ou d'une main avec un piquant de porc-épic, et de l'autre avec les doigts. Si celui qui touchait était assis, elle reposait sur ses genoux ; s'il était debout, il la portait suspendue en sautoir par une courroie. La forme du bois de la lyre variait suivant les...
Pagina xli - L'idée de tendre une corde sur un corps de bois d'une forme quelconque, et de faire vibrer cette corde au moyen de la percussion ou du frottement, paraît avoir été aussi naturelle à l'homme que l'action de percer un' roseau, une corne ou un coquillage, et de souffler dedans pour en tirer des sons.
Pagina 189 - L'air, arrivé dans la laye, n'y produit aucun effet tant que les soupapes restent fermées ; or, la plupart des accidents qui surviennent aux orgues à anches, prennent presque toujours naissance dans la laye qui jusqu'à présent ne pouvait se démonter qu'avec un long travail. M. Fourneaux, fils, semblés' occuper spécialement de la réunion du piano à l'orgue dont il a exposé plusieurs bons spécimens.
Pagina xxxvi - A M. Frichot (Pierre}, rue des Gravilliers, n. 42, à Paris, un brevet d'invention et de perfectionnement de cinq ans, pour des procédés de fabrication de feuilles de placage et d'ornemens mosaïques en marbre factice. (Du 3 septembre.) 21 3.
Pagina xiv - ... un bâton court ou un tuyau de plume qui servait à faire vibrer les cordes d'un instrument , soit en l'iusérantentre elles, soit, s'il enétait besoin, en le faisant courir d'une corde à l'autre (Gif.
Pagina 91 - ... réunir sept tubes indépendants les uns des autres, qui, par leurs harmoniques, produiraient les douze sons de l'échelle chromatique de chaque octave, et seraient accordés dans le système tempéré par une coulisse d'accord placée sur chacun. Le trombone à coulisses lui offrait le modèle de cet instrument ; car chacune des sept positions d'allongement et de raccourcissement du tube, dans ce genre de trombone, donnait une longueur déterminée de la colonne d'air, et conséquemment une...
Pagina 33 - ARNAUD, un piano carré avec mécanisme et marteaux au-dessus des cordes (1834) qui lui valut une méd. d'argent à l'exposition de la même année ; en 1839, ce fut un piano à queue à sillet, contre-sommier et marteaux frappant les cordes contre le point d'appui, avec étouffoirs perfectionnés, récompensé d'une nouvelle méd. d'argent ; puis, en 1841, ce sont des agrafes de précision pour faciliter l'accord, et, en 1844, le système de double échappement qui porte son nom « chef-d'œuvre...
Pagina xix - Cboul (Cástrame/, des Romains ) , porte une cape de la même espèce. LITUUS. Trompette d'airain , formée d'un long tuyau droit, semblable à la tuba, mais munie à son extrémité d'une articulation recourbée, dans le genre de la buceiaa ou cornu (Festtis, sv ; Gell.
Pagina 46 - L'idée d'obtenir des sons musicaux au moyen d'une anche, c'est-à-dire d'une lamelle de métal, n'est aucunement nouvelle, et depuis plus de quatre mille ans les Chinois s'en servent dans l'instrument de musique qu'ils appellent cheng. L'anche libre diffère de l'anche ordinaire en ce qu'elle ne...
Pagina xvii - Instrument de musique qui , suivant Athénée (IV, 77), était d'origine phénicienne, et sans aucun doute identique à l'instrument hébreu , nebel. si souvent mentionné dans les Psaumes.

Bibliografische gegevens