Archives historiques et littéraires du nord de la France, et du midi de la Belgique, Volume 5

Voorkant
Au Bureau des Archives., 1855
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 86 - ... gré de mon erreur, elle est charmante ! Mais ce n'est qu'en fuyant que l'on peut éviter un péril si grand : Adieu, divinité du parterre adorée ; Faites le bien d'un seul et les désirs de tous; Et puissent vos amours égaler la durée De la tendre amitié que mon...
Pagina 98 - Qu'on parle mal ou bien du fameux Cardinal, Ma prose ni mes vers n'en diront jamais rien : II m'a fait trop de bien pour en dire du mal, II m'a fait trop de mal pour en dire du bien.
Pagina 312 - Vierges (les) miraculeuses de la Belgique, histoire des sanctuaires où elles sont vénérées ; légendes, pèlerinages, confréries, bibliographie. Publié par—; avec le concours de plusieurs ecclésiastiques et hommes de lettres.
Pagina 553 - Histoire des troubles religieux au XVIe siècle, dans le Nord de la France, et particulièrement dans la Flandre maritime. Ce sujet devra être traité au point de vue particulier et restreint où il est présenté.
Pagina 112 - ... d'une brune piquante sur les épaules d'une belle blonde. Lubin avait cet air décidé , ouvert et joyeux , qui annonce un cœur libre et content. Son regard était celui du désir ; son rire , celui de la joie. En éclatant , il laissait voir des dents plus blanches que l'ivoire. La fraîcheur de ses joues arrondies invitait la main à les flatter. Ajoutez à cela un nez en l'air , une fossette au menton , des cheveux blonds argentins , bouclés des mains de la nature , une taille leste , une...
Pagina 351 - Alfana vient d'equus sans doute, Mais il faut avouer aussi, Qu'en venant de là jusqu'ici II a bien changé sur la route.
Pagina 255 - Je suis faché que vous ne soyez pas ve» nus à cette dernière campagne ; vous auriez vu la guerre et » votre voyage n'eut pas été long. » Racine lui répondit : a Votre Majesté ne nous a pas donné le temps de faire faire nos babils.
Pagina 407 - Le livre du très chevalereux comte d'Artois et de sa femme, fille au comte de Boulogne, publié d'après les manuscrits et pour la première fois.
Pagina 124 - Le 15 juin 1808. la Société d'Encouragement pour l'agriculture et l'industrie dans le département de Jemmapes fut constituée.
Pagina 526 - Partisans de la République, Grands raisonneurs en politique Dont je partage la douleur, Venez assister en famille Au grand convoi de votre fille Morte en couche d'un Empereur.

Bibliografische gegevens