Ferréol, ou, Les passions vaincues par la religion

Voorkant
Ad. Mame et cie., 1855 - 283 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 106 - Être par la considération de notre propre existence et des parties sensibles de l'univers, que je ne pense pas qu'un homme sage puisse y résister ; car il n'ya point , à ce que je crois, de vérité plus certaine et plus évidente que celle-ci , que les perfections invisibles de Dieu , sa puissance éternelle et sa divinité , sont devenues visibles depuis la création du monde , par la connaissance que nous en donnent ses ouvrages...
Pagina 91 - Et moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent ; et priez pour ceux qui vous persécutent et qui vous calomnient ; 45.
Pagina 106 - qu'ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu et ne lui ont » point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs vains raisonne• ments, et leur cœur insensé a été rempli de ténèbres.
Pagina 73 - À cette phrase inattendue, Alicia devint toute rosé, et le commodore passa du rouge à l'écarlate. Certes, le comte Altavilla pouvait prétendre à la main de Miss Ward ; il appartenait à une des plus anciennes et plus nobles familles de Naples ; il était beau, jeune, riche, très bien en cour, parfaitement élevé, d'une élégance irréprochable ; sa demande, en elle-même, n'avait donc rien de choquant ; mais elle venait d'une manière si soudaine, si étrange ; elle ressortait si peu de...
Pagina 107 - Puis, invoquant déjà le fait à l'appui de sa parole, le grand Apôtre s'écriait : — « Que sont devenus les sages? « que sont devenus les docteurs? que sont devenus les « beaux esprits de ce siècle? Dieu n'at-il pas affoli la sa...
Pagina 112 - ... n'est pas de nous enorgueillir, mais au contraire de le remercier, de l'adorer, de nous humilier devant lui, en disant avec le Roi-Prophète : « C'est là l'ouvrage du Seigneur, qu'il daigne offrir à notre admiration. A Domino factum est istud , et est mirabile in oculis nostris. » Quand Christophe Colomb découvrit l'Amérique , ses compagnons , dans l'admiration que leur inspirait le génie de ce grand homme, qu'ils avaient quelque temps méconnu , se jetèrent à ses genoux ; mais le héros...
Pagina 87 - ... afin de ne pas compromettre le doux fruit qu'elle portait dans son sein ; puis, se retournant vers le père Yvon , il lui disait avec tristesse : — Mon père, une femme ne peut pas aimer son mari plus qu'elle ne m'aime ; mais ce n'est pas là l'amour tel que l'ont compris les saints. Yvon, Yvon, vous avez choisi la meilleure part et elle ne vous sera point ôtée. Il arrive parfois que , dans les instants qui précèdent l'agonie, l'âme , dégagée à moitié des liens d'un corps qui n'a plus...
Pagina 20 - ... où il s'était souvent attiré des punitions de la part de ses maîtres, ou de mauvais traitements de la part de ceux qu'il avait rendus victimes de ses méchancetés. Tels étaient les principaux personnages que nous retrouverons plus d'une fois dans le cours de cette histoire, et que les circonstances dont nous venons de parler avaient réunis à la ferme du père Darnay. Les fêtes devaient durer quatre jours, en l'honneur des quatre mariages; les deux premières journées devaient se passer...
Pagina 37 - ... avec une force extraordinaire En vain la pauvre Marie l'appelait en pleurant par les noms les plus doux , rien ne pouvait le calmer. Enfin sa mère, qu'on avait instruite de ce qui se passait , vint le trouver avec la bonne Marguerite, sa fille aînée. A leur vue, la fureur de Ferréol s'apaisa : il se jeta dans les bras de sa mère en pleurant à chaudes larmes. « 0 ma mère ! si vous saviez combien j'ai souffert!... être puni sans l'avoir mérité! répétait-il sans cesse. Mais vous, vous...
Pagina 143 - Verney, que j'aurai passé plus d'une semaine hors de ma paroisse. — Il a fallu sans doute, reprit M. Trébuchet, un puissant motif pour vous déterminer à rompre ainsi toutes vos habitudes. — Sans doute, car il s'agit de terminer ou plutôt d'empêcher un procès qui menace de diviser plusieurs membres de ma famille , et dans lequel on m'a impliqué , je ne sais trop comment. — Ah! vous avez un procès! vous devriez me charger de cela...

Bibliografische gegevens