Les Helviennes: ou Lettres provinciales philosophiques, Volume 3

Voorkant
Méquignon fils ainé, et Boiste père, 1823
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 150 - Il est donc au fond des âmes un principe inné de justice et de vertu, sur lequel, malgré nos propres maximes, nous jugeons nos actions et celles d'autrui comme bonnes ou mauvaises; et c'est à ce principe que je donne le nom de conscience.
Pagina 326 - C'est le comble de la folie, que de se proposer la ruine des passions. Le beau projet que celui d'un dévot qui se tourmente comme un forcené, pour ne rien désirer, ne rien aimer, ne rien sentir, et qui finirait par devenir un vrai monstre s'il réussissait ! VI.
Pagina 53 - Les plus méprisables divinités furent servies par les plus grands hommes. La sainte voix de la nature, plus forte que celle des dieux , se faisait respecter sur la terre, et semblait reléguer dans le ciel le crime avec les coupables.
Pagina 120 - Loin donc que l'opinion du meilleur des mondes possibles console , elle est désespérante pour les philosophes qui l'embrassent. La question du bien et du mal demeure un chaos indébrouillable pour | ceux qui cherchent de bonne foi; c'est un jeu | d'esprit pour ceux qui disputent; ils sont des. forçats qui jouent avec leurs chaînes. Pour le peuple non pensant...
Pagina 320 - On croirait faire injure à la raison, si l'on disait un mot en faveur de ses rivales ; cependant il n'ya que les passions, et les grandes passions, qui puissent élever l'âme aux grandes choses. Sans elles, plus de sublime, soit dans les mœurs, soit dans les ouvrages ; les beaux-arts retournent en enfance, et la vertu devient minutieuse.
Pagina 163 - On ne plaint jamais dans autrui que les maux dont on ne se croit pas exempt soi-même.
Pagina 320 - ... vienne le dépouiller de sa chevelure. Plus d'excellence en poésie, en peinture, en musique lorsque la superstition aura fait sur le tempérament l'ouvrage de la vieillesse. IV Ce serait donc un bonheur.- me dira-t-on, d'avoir les passions fortes. Oui, sans doute, si toutes sont à l'unisson. Etablissez entre elles une juste harmonie, et n'en appréhendez point de désordres.
Pagina 122 - ... oscillations, naissant de quelque chose de matériel qui soit extérieur à son âme, son choix n'est point l'acte pur d'une substance incorporelle et d'une faculté simple de cette substance; il n'y aura ni bonté ni méchanceté raisonnées, quoiqu'il puisse y avoir bonté et méchanceté animales; il n'y aura ni bien ni mal moral, ni juste ni injuste, ni obligation ni droit.
Pagina 318 - ... buttes se métamorphosent en montagnes. Ce sont , en effet, les fortes passions qui, plus éclairées que le bon sens , peuvent seules nous apprendre à distinguer l'extraordinaire de l'impossible , que les gens sensés confondent presque toujours ensemble, parce que, n'étant point animés de passions fortes , ces gens sensés ne sont jamais que des hommes médiocres : proposition que je vais vous prouver , pour faire sentir toute la supériorité de l'homme passionné sur les autres hommes...
Pagina 327 - PASSIONS. .LES passions nous induisent en erreur , parce qu'elles fixent toute notre attention sur un côté de l'objet qu'elles nous présentent , et qu'elles ne nous permettent point de les considérer sous toutes les faces.

Bibliografische gegevens