Pièces intéressantes et peu connues: pour sevir à l'histoire et à la littérature, Volume 4

Voorkant
Chez Prault, 1785
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 208 - Comme il a ridé mon front. Le même cours des planètes Règle nos jours et nos nuits : On m'a vu ce que vous êtes , Vous serez ce que je suis. Cependant j'ai quelques charmes Qui sont assez éclatants Pour n'avoir pas trop d'alarmes De ces ravages du temps.
Pagina 152 - Quoi ! mon père, me dit cette reine, moi, en qui doit résider la justice absolue et souveraine sur mes sujets, me voir réduite à solliciter contre un traître domestique, dont les preuves de son crime et de sa perfidie sont en ma puissance, écrites et signées de sa propre main...
Pagina 180 - ... je demeurerai d'accord que je me suis étudié autant que j'ai pu à connoître leur foible ; mais si ma science m'a appris qu'on pouvoit fuir le péril, mon expérience ne m'a que trop fait voir qu'il est impossible de l'éviter; j'en juge tous les jours par moi-même. Je suis né avec les...
Pagina 177 - ... alors dans une de ces plénitudes de cœur si connues par les gens qui ont aimé ; il céda à l'envie de se soulager et avoua de bonne foi à son ami que la manière dont il étoit forcé d'en user avec sa femme étoit la cause de cet abattement où il se trouvoit.
Pagina 179 - Je vois bien que vous n'avez encore rien aimé, répondit Molière, et vous avez pris la figure de l'amour pour l'amour même. Je ne vous rapporterai point une infinité d'exemples qui vous...
Pagina 165 - ... m'en intriguer un seul instant. Je veux que vous sachiez et disiez à qui voudra l'entendre que Christine se soucie fort peu de votre cour, et encore moins de vous'; que, pour me venger, je n'ai pas besoin d'avoir recours à votre formidable puissance. Mon honneur l'a voulu ainsi ; ma volonté est une loi...
Pagina 143 - Le samedi, dixième jour du même mois de novembre, à une heure après midi, la reine de Suède m'envoya quérir par un de ses valets de chambre, lequel m'ayant dit que Sa Majesté me...
Pagina 148 - ... ceux qu'elle eût pu faire à un frère, l'ayant toujours regardé comme tel, et que sa conscience seule lui devait servir de bourreau.
Pagina 160 - ... assisté de trois hommes, avec ordre de l'enterrer dans l'église près du bénitier. Ce qui fut fait et exécuté à cinq heures trois quarts du soir. Le lundi, douzième jour de novembre, cette Reine envoya C*ent livres, par deux de ses valets de chambre, au couvent, pour prier Dieu pour le repos de l'âme dudit marquis. Duquel, le mardi...
Pagina 43 - Cette violence ayant irrité le Sultan ; le reflentiment de l'outrage qu'elle avoit fait à fon petit Favori, l'aigrit^ contre elle au point, qu'un jour étant allé la voir, il lui arracha d'entre les bras le jeune Mahomet^ & le jetta dans une fontaine, où il fe feroit noyé, s'il n'eût été promptement fecouru. Mais cet emportement ne fit que re-doubler la haine que la Sultane avoit...

Bibliografische gegevens