Correspondance de Bernadotte, prince royal de Suède, avec Napoléon depuis 1810 jusqu'au 1814: précédée de notices sur la situation de la Suède, depuis son élévation au thrône des Scandinaves

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 98 - ... pour compléter les équipages de quatre vaisseaux de la flotte de Brest; il suffirait, pour répondre au désir de l'empereur, et pour satisfaire à la demande que j'ai l'honneur de vous adresser en son nom, que le nombre...
Pagina 83 - Amérique. -2) Qu'à la suite d'une guerre malheureuse, nos magasins sont vides, nos arsenaux sans activité et dépourvus de tout, et que les fonds manquent pour parer à tous les besoins. 3...
Pagina 61 - Oui , la Suède est la seule cause de la crise que j'éprouve ; la Suède m'a fait plus de mal que les cinq coalitions ensemble. Mais aujourd'hui, rendue à ses communications avec le reste de l'Europe , elle en profite pour faire le commerce de l'Angleterre. — Ah ! monsieur, du temps, toujours du temps; j'en ai trop perdu. Il vous en fallait, dites-vous, pour entrer sans trop de sacrifices dans le nouveau système.
Pagina 110 - Majesté, qu'une indifférence non méritée, et elle a dû se prémunir contre l'orage prêt à fondre sur le continent. » Sire, l'humanité n'a déjà que trop souffert. Le sang des hommes inonde la terre depuis vingt ans et il ne manque à la gloire de Votre Majesté que d'y mettre un terme.
Pagina 133 - Plus de trois mois se sont écoulés depuis cette époque, et le gouvernement français continuant toujours le même silence , le Roi a cru se devoir à lui-même et à son peuple de ne plus compter sur une explication que tant de faits au reste paraissent rendre illusoire. D'après ces considérations et d'autres pour le moins aussi importantes , le soussigné a reçu les ordres duRoi son maître, de déclarer à M.
Pagina 147 - France, et qui est suivie avec énergie dans un moment où le gouvernement français continue de conjurer contre la liberté des peuples et des souverains. « Je connais les bonnes dispositions de l'Empereur Alexandre et du Cabinet de Saint-James pour la paix.
Pagina 40 - Toutefois les violences des corsaires français contre le pavillon suédois augmentèrent journellement; le ministre de Suède à Paris présenta dans les termes les plus convenables les pertes immenses qui en résultaient pour la nation; mais loin d'obtenir la remise des vaisseaux capturés et une répression de ces abus pour l'avenir, les tribunaux des prises donnèrent presque toujours gain de cause aux capteurs.
Pagina 71 - ... favorisée. SM l'empereur doit à sa dignité de ne pas souffrir plus long-temps une infraction si éclatante d'un traité dans lequel , n'écoutant que ses sentimens d'estime et d'affection pour le roi, elle s'est montrée si généreuse envers la nation suédoise. Il est constant, monsieur, que la Suède, par ses relations commerciales avec les Anglais , rend inutiles les sacrifices et les efforts du continent,- que, dans sa prétendue neutralité, elle est l'alliée la plus utile...
Pagina 153 - J'ai pris les armes par ordre de mon roi pour défendre les droits du peuple suédois. Après avoir vengé les affronts qu'il avait reçus, et concouru à la délivrance de l'Allemagne, j'ai passé le Rhin.
Pagina 145 - Le roi se détacha de la coalition de 1792, parce que cette coalition prétendait partager la France, et qu'il ne voulait point participer au démembrement de cette belle monarchie. Il fut porté à cet acte, monument de sa gloire politique, autant par attachement pour le peuple français, que par le besoin de cicatriser les plaies du royaume; cette conduite sage et vertueuse, fondée sur ce que chaque nation a le droit de se gouverner par ses lois, par ses usages et par sa volonté, cette conduite...

Bibliografische gegevens