Liège et l’Église impériale aux XIe-XIIe siècles

Couverture
Presses universitaires de Liège, 14 juin 2013 - 568 pages
Le but de notre travail est très simple : essayer de comprendre la naissance, le développement et l’évolution du système de l’Église impériale à Liège. Nous espérons, par ce moyen, répondre à l’appel récemment lancé par O. Köhler qui souligne l’intérêt qu’il y aurait à écrire sur le sujet un grand nombre de monographies, qui permettront de mieux faire la part du général et du local, dans la perspective d’une vaste synthèse sur le phénomène curieux, et de portée considérable, que fut l’Église ottonienne. Il ne faut pas perdre de vue, en effet, qu’en dehors du solide appui qu’il apporta, jusqu’à la fin du xiie siècle, au pouvoir royal, le Reichskirchensystem eut des conséquences extrêmement durables. Pour nous en tenir à notre sujet, il suffira de rappeler que la principauté épiscopale de Liège, qui devait sa naissance aux donations d’Otton III, a subsisté jusqu’à la fin du xviiie siècle. Dans le domaine des survivances, le cas le plus curieux est, assurément, le titre de « prince de Liège » porté de nos jours par Albert de Belgique, titre qui fait de lui l’« héritier » d’un prince d’Empire ecclésiastique.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques