Oeuvres complètes de Condillac: Essai sur l'origine des conaissances humaines. T. I

Voorkant
Lecointe et Durey, 1822 - 392 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 171 - de l'image que nous voyons, et cela en vertu « d'un jugement que la coutume nous a rendu
Pagina 11 - Soit que nous nous élevions, pour parler métaphoriquement, jusque dans les cieux , soit que nous descendions dans les abîmes , nous ne sortons point de nousmêmes, et ce n'est jamais que notre propre pensée que nous apercevons.
Pagina 301 - Darium , Darium vicit Alexander. Elles sont donc aussi naturelles l'une que l'autre. On ne se trompe à ce sujet que parce qu'on prend pour plus naturel un ordre qui n'est qu'une habitude que le caractère de notre langue nous a fait contracter.
Pagina 256 - des langues, la prosodie approcha du chant, « le style, afin de copier les images sensibles du « langage d'action , adopta toutes sortes de figu«res et de métaphores, et ce fut une vraie pein
Pagina 106 - Nous ne créons pas proprement des idées, nous ne faisons que combiner par des compositions et des décompositions , celles que nous recevons 'par les sens.
Pagina 37 - Lorsque les objets attirent notre attention, les perceptions qu'ils occasionnent en nous se lient avec le sentiment de notre être et avec tout ce qui peut y avoir quelque rapport. De...
Pagina 5 - On voit que mon dessein est de rappeler à un seul principe tout ce qui concerne l'entendement humain , et que ce principe ne* sera ni une proposition vague, ni une maxime abstraite, ni une supposition gratuite, mais une expérience constante , dont toutes les conséquences seront confirmées par de nouvelles expériences.
Pagina 38 - Il est évident que si la liaison qui est entre les perceptions que j'éprouve actuellement, celles q1je j'éprouvai hier, et le sentiment de mon être, était détruite , je ne saurais reconnaître que ce qui m'est arrivé hier soit arrivé à moi-même. Si à chaque nuit cette liaison était interrompue , je commencerais pour ainsi dire chaque jour une nouvelle vie, et personne ne pourrait me convaincre que le moi d'aujourd'hui fût le moi de la veille.
Pagina 328 - Cela arrive lentement dans les langues formées des débris de plusieurs autres; mais ces obstacles une fois surmontés, les règles de l'analogie s'établissent, le langage fait des progrès et les talens se développent. On voit donc pourquoi les grands écrivains ne naissent pas également dans tous les siècles, et pourquoi ils viennent plus tôt chez certaines nations et plus tard chez d'autres.
Pagina 5 - Ce n'est que par la voie des observations que nous pouvons faire ces recherches avec succès, et nous ne devons aspirer qu'à découvrir une première expérience que personne ne puisse révoquer en doute et qui suffise pour expliquer toutes les autres.

Bibliografische gegevens