Œuvres complètes de Ch. Fourier ...: Théorie des quatre mouvements et des destinées générales

Voorkant
Librairie Sociétaire, 1846
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 314 - Prusse, malgré <a belle armée, n'est qu'un État paralytique. Ouverte de toutes parts, elle sera partagée par ceux des trois autres qui voudront se liguer pour l'envahir. Elle prévoit le choc qui la menace, elle n'ose rien entreprendre. En vain grossit-elle ses armées; la pauvre Prusse ne peut pas tenir une campagne contre deux des trois puissances liguées.
Pagina 92 - Le bonheur, sur lequel on a tant raisonné ou plutôt tant déraisonné, consiste à avoir beaucoup de passions et beaucoup de moyens de les satisfaire.
Pagina 287 - C'est bien pis en affaires politiques, où la Vérité a encore moins d'essor ; et pour représenter cette compression de la Vérité, cet obstacle invincible à ses développements, Dieu a tranché les bois de la girafe à leur racine ; ils ne font que poindre et ne peuvent étendre leurs rameaux ; le ciseau de Dieu les a coupés à leur base, comme parmi nous le ciseau de l'autorité et de l'opinion abat la Vérité à son apparition et lui interdit tout essor. Cependant le plus fourbe de nous...
Pagina 175 - ... matronage ; l'union n'est divulguée que le lendemain , où la Vestale a quitté sa couronne de lys pour une couronne de rosés, et se montre en costume de Damoiselle avec son favori ou son Damoiseau , si c'est un Vestal qu'elle a choisi. Il s'opère chaque nuit, à l'armée, un bon nombre de ces unions de Vestals et Vestales ; elles sont annoncées le lendemain à la mâtine ou repas du matin. Les Bacchants et Bacchantes ont la fonction d'aller chaque matin relever les blessés, c'est-à-dire...
Pagina 314 - France, se trouve embarrassée par une révolution on autre incident, les deux autres se ligueront et attaqueront la Prusse, qui sera anéantie par une seule bataille perdue. DÈS lors l'Europe sera réduite au triumvirat France, Autriche, Russie. On sait quelle est l'issue de tout triumvirat : une dupe et deux rivaux qui se déchirent. Il est bien probable que l'Autriche jouera le rôle de Lepidus. 'Elle se trouve resserrée entre deux prétendants. La France et la Russie partageront l'Autriche,...
Pagina 95 - Si l'on était convaincu, les plus pauvres des civilisés se suicideraient dès l'instant où ils seraient assurés d'une autre vie, qui ne pourrait être pire que celle-ci l'est pour eux. Il ne resterait que les riches, qui n'auraient ni aptitude ni penchant à remplacer les pauvres dans leurs ingrates fonctions. Dès lors l'industrie civilisée tomberait par la mort de ceux qui en supportent le faix, et un globe resterait constamment dans l'état sauvage, par la seule conviction de l'immortalité.
Pagina 125 - Les derniers doivent avoir au moins deux enfants l'un de l'autre, les seconds n'en ont qu'un, les premiers n'en ont pas. Ces titres donnent aux conjoints des droits progressifs sur une portion de l'héritage respectif. « Une femme peut avoir à la fois : « 1° Un époux dont elle a deux enfants; « 2° Un géniteur dont elle n'a qu'un enfant; « 3° Un favori qui a vécu avec elle et conserve le titre.
Pagina 191 - SEUL fanrai confondu vingt siècles d'imbécillité politique, et c'est à moi seul que les générations présentes et futures devront l'initiative de leur immense bonheur.
Pagina 97 - La théorie d'immortalité de l'âme embrasse le passé comme l'avenir. Si l'âme est immortelle au futur, elle l'a été au passé. Dieu ne créant rien de rien, n'a pu former nos âmes de rien. Si l'on croit qu'elles n'existaient pas avant les corps , on est bien près de croire qu'elles retourneront au néant d'où nos préjugés les font sortir. Les barbares et sauvages , dans leurs fables grossières de métempsycose, ont été par instinct plus judicieux que nous. Ce dogme...
Pagina 19 - Sur ce point les philosophes ne sont pas les seuls en défaut ; s'il est absurde de ne pas croire en Dieu, il n'est pas moins absurde d'y croire à demi, de penser que sa providence n'est que partielle, qu'il a négligé de pourvoir à nos besoins les plus urgents, comme celui d'un Ordre social qui fasse notre bonheur. Lorsqu'on voit les prodiges de notre industrie, tels qu'un vaisseau de haut bord et...

Bibliografische gegevens