Guide de l'étranger à Besançon et en Franche-Comté

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 181 - Besancon, à la charge par eux de bâtir leur église suivant «le plan projeté, d'y ériger une chapelle sous l'invocation « de saint Antoine et de saint François, ses bons patrons, « et de célébrer dans ladite chapelle une messe quotidienne « pour le repos de son âme. » Tel est ce testament singulier qui a servi de modèle à celui de Crispin, et qui n'est certainement pas moins plaisant. Mais M. d'Ancier ne fît point comme Géronte, il ne revint pas.
Pagina 60 - Senne, pour cent lieues de pays dont tu seras reine, une goutte d'eau pure ! « Mais la Senne continuait à vomir du sang. — « Pour mon empire, qui s'étend aussi loin que le cours des fleuves et sur les. îles de la mer, une goutte d'eau pure ! « La Senne vomissait toujours du sang.
Pagina 180 - Il ne manque donc que la formalité du testament ; mais c'est un petit défaut de forme qu'il est possible de réparer. Je me suis aperçu que vous avez la voix entièrement semblable à celle de M. d'Ancier : vous pourriez facilement le représenter dans un lit, et dicter un testament conforme à ses intentions. Surtout vous n'oublierez pas de vous donner la grange de Montferrand. » Le bon fermier se rendit sans peine à l'avis du casuiste. Le père jésuite, que le frère avait parfaitement instruit...
Pagina 180 - M. d'Ancier de faire son testament : il voulait vous donner sa grange de Montferrand et nous laisser le surplus de ce qu'il possédait. Vous avouerez qu'il était maître de ses biens ; il pouvait en disposer comme il le jugeait convenable : ainsi l'on peut regarder ces biens comme nous étant déjà donnés devant Dieu. Il ne manque donc que la formalité du testament ; mais c'est un petit défaut de forme qu'il est possible de réparer.
Pagina 8 - ... faiblesse et se mourant. Dans les villes, les chiens et les chats étaient morceaux délicats, puis les rats étant en règne furent de requise. J'ai vu moi-même des gens bien couverts relever par les rues des rats morts jetés par les fenêtres des maisons, et les cacher pour les manger. Enfin on en vint à la chair humaine, premièrement dans l'armée, où les soldats, étant occis, servaient de pâture aux autres qui coupaient les parties les plus charnues des corps morts pour bouillir ou...
Pagina 8 - ... on découvrit dans les villages des meurtres d'enfants faits par leurs mères pour se garder de mourir, et des frères par leurs frères, et la face des villes était partout la face de la mort.
Pagina xvii - Mémoires et Documents inédits pour servir à l'histoire de la Franche-Comté, publiés par l'Académie de Besançon.
Pagina 52 - ... la cupidité des hommes la couche de débris qui tapissait le fond. Tout autour du noyau formant autel rayonnaient de longues traînées de cendres mélangées de charbons, de fragments de vases et d'ossements calcinés d'hommes et de chevaux. A côté de ces foyers éteints gisaient, épars sur le sol, des mâchoires de porcs et un squelette d'ours. Du milieu des foyers qui occupaient la région du nord furent retirés successivement une petite lime triangulaire...
Pagina 52 - Venaient ensuite une section de fer de cheval, munie d'un clou à tête plate etoblongue ; puis une lame de couteau en fer qui avait perdu sa pointe et était encore longue de 12 centimètres. Les nombreux morceaux de vases recueillis à travers les cendres et les charbons des foyers, sont d'une pâte grise, remplie...
Pagina 53 - Diodore appelait la métropole des Celtes. Rien ne manquait à ce milieu sacré, ni l'autel que la main de l'homme n'a point taillé, ni les insignes du pontife-forgeron, ni la boucle de son magique tablier de cuir, ni le couteau des sacrifices, ni les ossements des porcs , des chevaux et des ours mêlés aux restes de victimes humaines consumées par la flamme. De plus habiles que moi souffleront sur cette cendre de dix-neuf siècles et en évoqueront les lamentables secrets. Ils pourront vous montrer...

Bibliografische gegevens