Souvenirs d'un officier de l'empire, Volume 1

Voorkant
Typographie Viguier, 1851
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 198 - Il ya un lieu sur la terre où le vice ne s'introduit pas, où les passions tristes n'ont jamais d'empire, où le plaisir et l'innocence habitent toujours ensemble, où les soins sont chers, où les travaux sont doux, où les peines s'oublient dans les entretiens de la tendresse, où l'on jouit du passé, du présent, de l'avenir; et c'est la maison de deux époux qui s'aiment.
Pagina 279 - J'en prends les bons habitans «sous ma spéciale protection : quant aux hommes turbulens «et méchans, j'en ferai une justice exemplaire. Soldats! « soyons bons pour les pauvres paysans et pour ce bon peu«ple qui a tant de droits à notre estime : ne conservons aucun «orgueil de nos succès; voyons-y une preuve de cette justice «divine qui punit l'ingrat et le parjure.
Pagina 167 - ... d'une belle aigrette blanche en plume de héron. Ces diverses pièces de vêtement étaient enrichies de galons et de nombreuses torsades et boutons en or. Une riche ceinture en soie noire et or, une petite giberne, une sabretache ou poche pendante sur un riche et beau sabre en damas complétaient le costume.
Pagina 247 - Contrarié de cette réponse, l'Empereur dit au colonel : « Cet homme se trompe ; il pense que je lui demande son âge ». « Sire, il a bien compris : il a été blessé trente fois ». « Comment! dit l'Empereur avec surprise . tu as été blessé si souvent et tu n'as pas la croix »? Le sergent alors, regardant sa poitrine, s'aperçoit que le baudrier de la giberne cache sa décoration, et, tout en le déplaçant pour laisser voir sa croix, il dit à l'Empereur avec énergie : « J'en ai bien...
Pagina 207 - D'a» près une déclaration de l'empereur d'Au» triche à l'empereur Napoléon, je préviens » M. le général en chef de l'armée française » que j'ai l'ordre de me porter en avant avec » les troupes sous mes ordres , et de traiter » en ennemies toutes celles qui me feront
Pagina 169 - ... prendre un peu de repos, était un de ces amas de terreau desséché que les pauvres ramassent avec soin sur les pas des chevaux , le long des routes , pour fumer quelques mètres carrés de terre. Pour marcher en avant sur Madrid, le premier soin de l'Empereur fut de faire attaquer sur sa droite et sur sa gauche les corps ennemis qu'il ne voulait pas laisser derrière lui.
Pagina 310 - L'archiduc Charles croit alors que toute l'armée française est parvenue à passer les ponts ; il perd même un instant l'espoir de rallier son armée. Cependant avec des efforts de courage, en payant de sa personne avec le plus grand mépris de la mort, il ramène au combat plusieurs corps qui s'en éloignaient, il reprend le drapeau d'un de ses régiments, celui du colonel Zack et vient le planter presque dans nos rangs. Vains efforts, tout ce qui revient à la charge est pris ou renversé. Des...
Pagina 169 - ... et l'hôtel préparés pour l'Empereur. Cette fois, j'arrivais par une nuit noire, à onze heures du soir, dans une ville encombrée de troupes, où je ne trouvais ni logement, ni vivres, ni abri, ni fourrage pour mes chevaux, et où le matin, au point du jour, je m'aperçus que l'objet par trop dur sur lequel j'avais pu m'étendre la nuit pour prendre un peu...

Bibliografische gegevens