L'Ami de la religion et du roi, Volume 57

Voorkant
Le Clere, 1828
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 164 - Chacun professe sa religion avec une égale liberté, et obtient pour son culte la même protection. 6. Cependant la religion catholique, apostolique et romaine, est la religion de l'Etat.
Pagina 293 - Extrait des assertions dangereuses et pernicieuses en tout genre, que les soidisant Jésuites ont, dans tous les temps et persévéramment soutenues, enseignées et publiées dans leurs livres, avec l'approbation de leurs supérieurs et généraux, vérifiées et collationnées par les commissaires du Parlement...
Pagina 35 - ... à propos, les créer, les détruire , les confier à son gré à des supérieurs de son choix , en transporter la direction , en changer le régime comme elle le voudra , sans le concours des évêques , même contre leur volonté , et cela sous prétexte que les lettres humaines étant enseignées dans ces écoles, cet enseignement est du ressort exclusif de la puissance séculière.
Pagina 33 - On veut que , par un concours direct et immédiat de leur part, ils paraissent approuver ce que les principes leur semblent condamner, et qu'ils travaillent eux-mêmes à serrer des entraves que la liberté évangélique leur interdit de souffrir; placé ainsi entre les plus chères affections et les devoirs les plus sacrés, l'épiscopat français ne sait comment satisfaire à la fois au sentiment du cœur et au cri de la conscience. Pleins d'une inquiétude que des ennemis...
Pagina 38 - ... prononcé sur les petits séminaires ont bien pu leur communiquer l'existence légale et avec elle tous les avantages temporels et civils qui l'accompagnent , qu'elles peuvent aussi leur accorder des secours , des...
Pagina 41 - ... l'enseignement dans les écoles secondaires ecclésiastiques tout homme qui appartiendrait à une congrégation non légalement établie en France. En troisième lieu , les évêques concluent que la conscience ne leur permet pas davantage de coopérer d'une manière active aux art.
Pagina 42 - Leur conscience leur a répondu qu'il valait mieux obéir à Dieu qu'aux hommes. Lorsque cette obéissance qu'ils doivent premièrement à Dieu ne saurait s'allier avec celle que les hommes leur demandent, ils ne résistent point ; ils ne profèrent pas tumultueusement des paroles hardies ; ils n'expriment pas d'impérieuses volontés ; ils se contentent de dire avec respect comme les apôtres : Non possumus, nous ne pouvons pas...
Pagina 36 - ... et l'affection, mais encore le dévouement et les services ; qu'ainsi les écoles ecclésiastiques reçoivent une sanction qui les fasse jouir de tous les avantages dont sont en possession tous les autres établissements légalement reconnus ; qu'elles aient la capacité d'acquérir, de vendre, de posséder, etc.
Pagina 147 - Que le prince doive avoir et qu'il ait , en effet , sur les écoles ecclésiastiques , destinées à perpétuer le sacerdoce, l'inspection et la surveillance nécessaires pour assurer l'ordre public, empêcher la transgression des lois, maintenir les droits et l'honneur de la souveraineté; qu'il puisse exiger , exécuter par lui-même, la réforme des abus qui intéressent l'ordre civil ; qu'il doive même , en qualité...

Bibliografische gegevens