Chronique de la régence et du règne de Louis XV (1718-1763): ou, Journal de Barbier, Volume 5

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 419 - Ce recueil parut d'une très-grande utilité dans un temps d'ignorance , où les coutumes du royaume n'étaient pas seulement écrites. Les rois de France avaient perdu leur chartrier; ils sentaient la nécessité d'avoir un dépôt d'archives qu'on pût consulter aisément. La cour prit insensiblement l'usage de déposer au greffe du parlement ses édits et ses ordonnances. Cet usage devint peu à peu une formalité indispensable, mais on ne peut savoir quel fut le premier enregistrement, une grande...
Pagina 143 - A quoi voulant pourvoir, ouï le rapport , Sa Majesté étant en son conseil a ordonné et ordonne qu'il sera...
Pagina 178 - Les habitants sollicitent à présent la continuation de ces privilèges. Je crains bien que le malheur des temps ne les en dépouille à jamais. La ville s'est accrue, depuis une vingtaine d'années, de plus de deux mille habitants.
Pagina 266 - M. le Dauphin a eu depuis de fâcheux accidents , car cette maladie a été mauvaise, mais sans faire perdre l'espérance. On attend le 9 avec impatience, quoique l'éruption dure encore quelquefois plus longtemps. — Tout le monde est charmé de madame la Dauphine, qui n'a pas quitté un instant.
Pagina 133 - Registrées, oui, et ce requérant le Procureur Général du Roi, pour être exécutées selon leur forme et teneur : et copies collationnées envoyées aux Bailliages et Sénéchaussées du Ressort, pour y être lues, publiées et registrées.
Pagina 333 - Anglais seulement, amoureux de cette liberté dont il était le défenseur et dont il allait être la victime, lui envoyèrent de l'argent et des armes, car les Corses étaient mal armés; ils n'avaient point de fusils à baïonnette; même quand on leur en fit tenir de Londres, la plupart des Corses ne purent s'en servir; ils préférèrent leurs mousquetons ordinaires et leurs couteaux ; leur arme principale était leur courage.
Pagina 15 - ... ans un régiment sans avoir aucune pratique du militaire. Ils passent leur jeunesse dans le luxe, les plaisirs et la débauche auprès des femmes; ils ont plus de politesse et d'éducation, mais...
Pagina 393 - Comme M. le prévôt des marchands a fait assez bien accommoder les boulevards, que les contre-allées sont sablées, avec des bancs de pierre, et que l'allée du milieu est arrosée tous les jours pour préserver de la poussière les maisons voisines, ces boulevards font cet été la promenade de Paris qui est à la mode.
Pagina 204 - J'ai examiné en mon Conseil les différentes remontrances de mon Parlement. J'écouterai toujours favorablement celles qu'il me fera lorsqu'elles auront pour objet le bien de la Religion et la tranquillité de l'Etat.
Pagina 371 - Il avait le plus grand soin de les instruire lui-même des devoirs de la religion ; il leur apprenait à lire , à écrire , et à prier Dieu comme un maître de pension.

Bibliografische gegevens