Correspondance, littéraire, philosophique et critique par Grimm, Diderot, Raynal, Meister, etc: revue sur les textes originaux, comprenant outre ce qui a été publié à diverses époques les fragments supprimés en 1813 par la censure, les parties inédites conservées à la Bibliothèque ducale de Gotha et à l'Arsenal à Paris, Volume 2

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 115 - L'ardeur de se montrer, et non pas de médire, Arma la Vérité du vers de la satire. Lucile le premier osa la faire voir, Aux vices des Romains présenta le miroir, Vengea l'humble vertu de la richesse altière, Et l'honnête homme à pied, du faquin en litière.
Pagina 238 - Quand Boufflers parut à la cour, On crut voir la mère d'Amour : Chacun s'empressait à lui plaire, Et chacun l'avait à son tour.
Pagina 137 - On y voit le prévôt des marchands et les échevins de la ville de Paris...
Pagina 125 - Recherches sur les maladies chroniques, leurs rapports arec les maladies aiguës, leurs périodes, leur nature, et sur la manière dont on les traite aux eaux minérales de Barége et des autres sources de l'Aquitaine, par MM.
Pagina 432 - Lettres sur l'origine des sciences et sur celle des peuples de l'Asie, adressées à M. de Voltaire par M. Bailly, et précédées de quelques lettres de M. de Voltaire à l'auteur ; un volume in-8°, à Londres.
Pagina 226 - Le Nouveau Spectateur, ou Examen des nouvelles pièces de théâtre, servant de Répertoire universel des spectacles; par une Société d'amateurs et de gens de lettres les plus distingués [rédigé par M. Le Fuel de Méricourt, auteur des plates Lettres de M. Le Hic à Madame Le Hoc, etc.]. Cet ouvrage sera composé de vingt-quatre cahiers de quatre feuilles chacun, in-8°.
Pagina 243 - Vous voulez que je sorte de ce spectacle magnifique; j'en sors, et je vous rends mille très-humbles grâces de ce que vous avez daigné m'y admettre pour me faire voir tous vos ouvrages, et pour étaler à mes yeux l'ordre avec lequel vous gouvernez cet univers.
Pagina 384 - Elle s'en va de fleurs dépouiller le rivage : Elle peint les festins, les danses et les ris ; Vante un baiser cueilli sur les lèvres d'Iris, Qui mollement résiste, et, par un doux caprice, Quelquefois le refuse afin qu'on le ravisse.
Pagina 436 - ... tête, le visage aigu, le nez pointu, deux petits yeux vert-de-mer, le teint noir, rouge, échauffé, la bouche plate, les dents clair-semées et extrêmement gâtées. Voilà la figure de la belle Emilie...

Bibliografische gegevens