Voyage dans la haute et basse Egypte: fait par ordre de l'ancien gouvernement et contenant des observations de tous genres, Volume 1

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 164 - Mon intention étoit de parcourir toute la longueur de l'Afrique, dans son milieu, depuis le golfe très-peu connu de la Sidre , jusqu'au cap de Bonne-Espérance. Je "tiens à honneur d'avoir conçu ce projet dont l'imagination s'effraie , et de m'être senti assez de courage pour l'exécuter , si le gouvernement avoit daigné me seconder. Je reviendrai , dans la suite, sur le plan que je m'étois...
Pagina 341 - J'ai observé encore dans le même pays que, )orsque les huppes sont perchées , elles font entendre une sorte de cri que l'on exprime assez bien par la syllabe poun , qu'elles prononcent d'une voix forte et grave, et presque toujours trois fois de suite ; à chaque fois , elles ramènent leur long bec sur leur poitrine , et elles relèvent vivement la tête. Quelquefois aussi elles poussent un son ranque et désagréable en un seul tems.
Pagina 184 - Pennant dit qu'elle se trouve en Barbarie (2); mais M. Pallas nous assure positivement qu'il n'est aucun témoignage certain que le jalma habite l'Afrique : il remarque même qu'il préfère les contrées plus froides que le gerboa, habitant des pays chauds (5).
Pagina 81 - L. thon thon blanc. Je n'ai pu en déterminer le genre avec précision , ne l'ayant vu qu'apprêté; il ne devient pas aussi gros que le thon ordinaire , mais sa chair plus blanche que celle du thon, est aussi plus délicate. Il est très - probable que c'est V alalunga, dont Cetti a parlé le premier dans son histoire des poissons de la Sardaigne , page 191 (i). L'on y pêche aussi le corail et beaucoup de coquillages. Ceux qui s'y rencontrent le plus communément...
Pagina 156 - Ce que l'on va lire a déjà été publié en grande partie dans le Journal de Physique du mois de novembre 1789. Je me déterminai à mettre alors au jour mes observations sur les gerboises, parce que Buffon n'ayant pu se procurer aucun individu de ce genre de quadrupèdes, ni des renseignemens précis sur leurs habitudes, en avoit parlé seulement d'après des indications incornplettes.
Pagina 27 - J i. est remarquable par une plaque noire ,qui couvre la région de l'oreille, par une ligne de la même couleur , qui lui descend de chaque côté du bec en guise de mous(i) On l'appelle en Provence , dit M. Guys , chicgavotte , d'où l'on a formé le nom de gavoué. On lui donne aussi le nom de chic-moustache, à cause des bandes noires qu'il a autour du bec. (2) Nota. Cet article est de Guenau de Montbeillard.

Bibliografische gegevens