Mémoires pour servir à l'histoire de France sous Napoléon: Mémoires

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 219 - époque dans la postérité : vous aurez la gloire « immortelle de changer la face de la plus belle « partie de l'Europe. Le peuple français libre , « respecté du monde entier, donnera à l'Europe « une paix glorieuse , qui l'indemnisera des sa« crifices de toute espèce qu'il a faits depuis
Pagina 218 - vous avez beaucoup fait Mais ne « vous reste-t-il donc plus rien à faire ? « Dira-t-on de nous que nous avons su vaincre, « mais que nous n'avons pas su profiter de la « victoire ? la postérité nous reprochera-t-elle « d'avoir trouvé Capoue dans la Lombardie?... « Mais je vous vois déja courir
Pagina 217 - Soldats, vous vous êtes précipités « comme un torrent du haut de l'Apennin. « Vous avez culbuté , dispersé tout ce qui « s'opposait à votre marche. Le Piémont, dé« livré de la tyrannie autrichienne, s'est livré à « ses sentiments naturels de paix et d'amitié
Pagina 194 - hommes. Vous vous étiez jusque ici « battus pour des rochers stériles, illustrés par « votre courage, mais inutiles à la patrie; vous « égalez, aujourd'hui, par vos services, l'armée « de Hollande et du Rhin. Dénués de tout, vous « avez suppléé à tout. Vous avez gagné des
Pagina 219 - six ans. Vous rentrerez alors dans vos foyers , « et vos concitoyens diront, en vous montrant : « II était de l'armée d'Italie.» L'armée employa six jours de repos à l'amélioration de son matériel ; rien ne fut épargné pour compléter les équipages d'artillerie. Le Piémont, le
Pagina 217 - die. Les ducs de Parme et de Modène ne doi« vent leur existence politique qu'à votre « générosité. L'armée qui vous menaçait avec « orgueil ne trouve plus de barrière qui la « rassure contre votre courage; le Pô, le
Pagina 241 - tenue; tout ce qui sera fourni à l'armée sera « exactement payé en argent. Le général en « chef engage les officiers de la république de « Venise, les magistrats et les prêtres à faire « connaître ses sentiments aux peuples, afin « que la confiance cimente l'amitié qui, depuis « long-temps, unit les deux nations. Fidèle
Pagina 293 - Chaque jour votre peuple se rend davantage « digne de la liberté ; il acquiert chaque jour « de l'énergie, il paraîtra sans doute un jour « avec gloire sur la scène du monde. Recevez « le témoignage de ma satisfaction, et du vœu « sincère que fait le peuple français pour vous « voir libres et heureux.
Pagina 119 - exécuté le désarmement général. Il se présenta à l'état-major un jeune homme de dix ou douze ans, qui vint le supplier de lui rendre l'épée de son père, qui avait été général de la république. Ce jeune homme était Eugène de Beauharnais, depuis vice-roi d'Italie. Napoléon , touché de la nature de sa demande et des
Pagina 398 - d'y jeter un pont. Aux premiers rayons du soleil, elle se voit avec étonneuaent, par un simple à gauche, sur l'autre rive. Alors les officiers et les soldats qui, du temps qu'ils poursuivaient Wurmser, avaient traversé ces lieux, commencèrent à deviner l'intention de leur général : il veut tourner Caldiero qu'il n'a pu enlever de front; avec

Bibliografische gegevens