Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

:*:0:*:•:*:9:*:*:*:*:*::*:*:*:*:*:*

8:43

TRAITÉ

DE L'ARP EN TAGE,

L'Ampolin Tefürere la fuperficie de la Terre, de qui est le propre de la Géométrie ci devant expliquée, pour les diverses figures qui se forment sur icelle ; mais à cause de l'ulage qu'il y a entre les Peuples selon la diversité des mesures, on emprunte les nombres de l'Arithmétique pour signifier ces mesures ; & selon la diversité des Pays, on use de différentes mesures, dont la Table suivante exprime les plus connues.

Table des mesures ufitées. L'arpent contient 10 perches en longueur, 10 en largeur, & 100 perches quarrées en superficie , qui eft communément divisé en quatre quartiers.

La perche, mesure de la Prevôté & Vicomté de Paris, estimée de 18 pieds.

Et en d'autres endroits , selon la diversité des lieux, elle est de 19, 20, 22, 24,

&c. Comme au Pays du Perche & Pays Chartrain , la perche eft de 22 pieds de long; & en son quarré en contient 484.

Au Pays d'Anjou, Poitou, Touraine , le Maine, & autres lieux circonvoisins, la chaîne , de laquelle l'on mesure les héritages, contient 25 pieds en sa longueur & en son quarré 625 pieds.

cune ,

En Bretagne la chaîne contient 24 pieds de longueur, & 576 pieds en quarré.

Il faut remarquer qu'en la plupart des Provinces, les 100 chaînes quarrées de 25 pieds de long cha

sont comptées pour un arpent, les 25 pour un quartier; tellement que les 10 en longueur sur autant de largeur , c'est un arpent , ou 25 en longueur fur

4 de largeur font un arpent aussi , & les 5 en longueur sur autant de largeur, font un quartier. Le Journal au Duché de Bretagne contient 22

feillons ou 4020 pieds quarrés. Le feillon contient 6 raies ou 180 pieds. La raie contient 2 gaules ; Qu.30 pieds, & la

gaule contient 12 pieds. L’Acre au Duché de Normandie contient 4

verges. La

verge contient 40 perches quarrées; & La perche contient 22 pieds. La faumée en Languedoc contient 4 festerées,

ou 1600 cannes quarrées. La canne contient 8 pans en longuear, & le pan

contient 8 pouces 9 lignes. Le Journal au Duché de Bourgogne , selon l'Or

donnance du Duc Philippes, contient 360 per

ches quarrées. La perche contient 19 pieds en longueur , &

361 en quarré.
Le Journal au Duché de Lorraine contient 250

toises.
La toise 10 pieds en longueur
Le pied 10 pouces, mesure de Lorraine.
Ayant dit tout ce que ci-dessus

pour la différence des mesures qui se rencontrent selon la diversité des Pays, il est maintenant question de venir à la pratique de l'Arpentage, qui a pour objet la pièce de terre que l'on veut mesurer ou arpenter, que l'on doit mesurer avec la mesure dont on mesure les

ce

s'é

héritages du Pays ou de la Province où se fait l'Arpentage.

Tous les Arpentages qui se font, les uns dans une Province, les autres dans l'autre, ne diffèrent point entr'eux, sinon pour le regard de la mesure qui est plus courte ou plus longue en un lieu qu'en l'autre , quoique l'une & l'autre soient divisées en pieds égaux en leur longueur, selon la longueur de ladite mesure , d'autant que nous n'avons en Royaume qu’un pied de Roi; par cette raison tous Arpenteurs, en quelque Pays qu'ils foient appellés pour faire des arpentages ou d'autres mesures , tant bien instruits de la mesure du lieu où les terres à arpenter feront situées , pourront fans difficulté faire lesdits arpentages , & ensuite le calcul & fupputation d'iceux conformément à la mesure de laquelle ils ont arpenté, d'autant qu'en quelque Province que ce soit, les figures Géométriques desquelles sont composées lesdites pièces d'héritages, ne font point différentes l'une de l'autre, puisqu'en l'un & l'autre Pays elle sont composées de figures quarrées, barlongues, triangulaires , trapezes, circulaires, en ovale & autres ci-devant déclarées au Traité de Géométrie , page 352.

Avertisement Arpenteur. Il-est absolument nécessaire à l'Arpenteur d'avoir tous les Instrumens propres à l'arpentage, en prę. mier lieu, il doit avoir une Equerre simple ou com, posée, comme celles qui font représentées ci-devant, pages 357 & 359, parce qu'elles font le même effet quant à l'arpentage ; en second lieu, une chaîne de fil-de-fer longue de 18, 20 pieds ou plus, selon la perche ou mesure du lieu ; enfin 12 ou 15 piquets ferrés par le bout, ou plus ou moins au choix de l’Arpenteur pour fa plus grande commodité.

Etant ainsi assorti d'Instrumens, avant que d'en venir à la pratique, il doit considérer trois choses :

la première est la coutume du lieu pour la mesure.

La seconde, le pourtour de la pièce de terre à mesurer : & la troisième, les bornes qui la séparent d'entre ses voisins, avec les alignemens des chemins & fossés suivant la coutume du lieu.

Il est à remarquer, que pour être assuré dans ses opérations , il faut se représenter en son esprit la forme de ladite piece à mesurer, & l'ayant ainsi conçue , voir sous quelle figure elle tombe dans la Géométrie; cela supposé, il en faut suivre la Règle pour la mesurer , néanmoins ce n'est pas le tout de la confidérer théoriquement, il en faut venir à la pratique ; car souvent les terres ne tombent pas dans la régularité, quoiqu'elles soient dans les formes suivant les Règles de Géométrie : pour supplément de ce, la pratique en donne une entière connoissance.

Par cette raison, pour Règle générale dans telle figure qu'elle puisse être, tirez toujours les lignes droites par le moyen de votre équerre & piquets, les mesurant actuellement, suivant les côtés desquels votre dite figure est entourée; cela supposé, obserservez les Règles qui tombent dans cette mesure , & l'opération vous en donnera la superficie requise.

Si les lignes se trouvent courbes, rentrantes ou fortantes en coude ou en S, ne manquez pas de tirer vos lignes droites, rasant le rentrant & le fottant ; en ce faisant , il demeurera du vuide à mesurer; mais il faut que celui qui sort, récompense celui qui rentre , & ainsi réciproquement l'un réparera le défaut de l'autre, ce qui dépend de la prudence de l'Arpenteur.

Quand à cesdites portions qui restent à mesurer, elles doivent se considérer à-peu-près en formant des figures triangulaires dans icelle ou autres, côtoyant de plus près que faire se pourra les portions de cercles : Si néanmoins on vouloit exactement mesurer cesdites portions jusqu'à la plus petite

[ocr errors]

partie d'une perche , toise ou autre mesure , il fe peut faire mais ce seroit chercher un chemin bien long pour la conséquence qui en est fort petite; ce que je propose n'est pas pour m'excuser de faire l'opération entière, puisque ci-après je vous en ferai la démonttration,

Propofition 1.

Prop.I

D'un point à un autre donné à la Campagne, tirer une ligne droite.

Pour faire cette ligne, il faut prendre deux piquets à plaisir , & poser l'un des deux au point dont on veut tirer la ligne, & l'autre au point où l'on la veut tirer , ensorte que posant un troisième, on voye avec l'oeil que tous les trois soient rangés en une ligne droite : ensuite on en plantera tant d'autres que l'on voudra entre les deux points donnés; de forte que celui que l'on plantera, cache à l'ail ceux qui sont déja plantés.

[ocr errors]
« VorigeDoorgaan »